Logo Société canadienne du cancer

Cancer du pancréas

Vous êtes ici:

Soins de soutien pour le cancer du pancréas

Les soins de soutien permettent aux gens de surmonter les obstacles physiques, pratiques, émotifs et spirituels engendrés par le cancer du pancréas. C'est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes de cette maladie. De nombreux programmes et services permettent de répondre aux besoins et d'améliorer la qualité de vie de ces personnes et de leurs proches, en particulier une fois que le traitement est terminé.

Se rétablir du cancer du pancréas et s'adapter à sa vie après le traitement diffèrent pour chacun. Le rétablissement dépend de l'étendue de la maladie, du type de traitements administré et de bien d'autres facteurs. La fin du traitement d'un cancer peut engendrer des émotions partagées. Même si le traitement est terminé, il pourrait y avoir d'autres questions à régler, comme l'adaptation aux effets secondaires à long terme.

Parlez à votre équipe de soins si vous êtes préoccupé par les aspects suivants. On peut vous proposer des façons de traiter ces problèmes ou d’y faire face.

 

Estime de soi et image corporelle

L'estime de soi, c'est ce qu'on ressent face à soi-même ou la façon dont on se voit. L'image corporelle, c'est la façon dont on perçoit notre propre corps. Le cancer du pancréas et ses traitements peuvent affecter l'estime de soi et l'image corporelle. C’est souvent parce que le cancer ou les traitements du cancer engendrent des changements corporels tels que ceux-ci :

  • perte de poils et de cheveux
  • problèmes de peau
  • perte de poids

Certains de ces changements peuvent être temporaires, d’autres risquent de durer longtemps et il y en a qui seront permanents.

Apprenez-en davantage sur l’estime de soi et l’image corporelle.

Retour au menu

Douleur

La douleur liée au cancer du pancréas est le plus souvent attribuable à l'emplacement de la tumeur et à son effet sur les autres structures (comme les tissus voisins, les nerfs, les vaisseaux sanguins, les canaux biliaires et pancréatiques ou d'autres organes) au fur et à mesure que le cancer évolue. Une personne peut aussi éprouver de la douleur à la suite d’une chirurgie pratiquée pour un cancer du pancréas.

Le traitement de la douleur est une composante importante de l'amélioration de la qualité de vie d'une personne atteinte d’un cancer du pancréas. On peut traiter de plusieurs façons la douleur liée au cancer du pancréas.

On administre fréquemment des antidouleurs pour traiter la douleur liée au cancer du pancréas. Votre médecin déterminera quel type d’antidouleur et quelle dose sont les plus efficaces pour vous. Les opioïdes comme la morphine sont le type d’antidouleur auquel on a le plus souvent recours. On administre aussi des médicaments particuliers pour traiter la douleur névralgique.

Les antidouleurs sont administrés à horaire fixe soit par la bouche (voie orale), par injection, par un timbre appliqué sur la peau (transdermique) ou par une aiguille insérée dans une veine (voie intraveineuse). De nombreux antidouleurs causent des effets secondaires comme la constipation et la nausée. Il est possible que votre médecin vous prescrive des produits ramollissants ou des laxatifs et des antinauséeux pour aider à prévenir ces effets secondaires.

On peut faire un blocage nerveux pour traiter la douleur causée par un nerf endommagé. Le plexus solaire est une masse de nerfs située à l’arrière de l’abdomen. Le cancer du pancréas peut causer de la douleur s’il affecte ces nerfs. Lors d’un blocage nerveux du plexus solaire, on injecte un anesthésique local et des médicaments dans le plexus solaire pour insensibiliser les nerfs.

On peut avoir recours à la chirurgie pour traiter la douleur causée par un blocage dans un canal biliaire ou le duodénum. On insère une endoprothèse dans le canal biliaire ou le duodénum pour le garder ouvert. On peut aussi faire une chirurgie pour contourner le blocage.

Une radiothérapie administrée seule ou associée à une chimiothérapie peut aussi aider à maîtriser la douleur. Ces traitements peuvent permettre de réduire la taille d’une tumeur qui exerce une pression sur un nerf ou un autre organe, causant ainsi de la douleur.

On peut aussi avoir recours à la physiothérapie, à la psychothérapie et aux traitements complémentaires pour maîtriser la douleur. On parle donc de massothérapie, de relaxation et de respiration profonde.

Apprenez-en davantage sur la douleur.

Retour au menu

Troubles nutritionnels

Il arrive souvent que les personnes atteintes d’un cancer du pancréas éprouvent des troubles nutritionnels. Vous pourriez ne pas être en mesure de digérer les matières grasses si on a enlevé votre pancréas ou s’il ne fonctionne pas correctement ou encore si un canal biliaire ou pancréatique est bloqué. On peut traiter ce blocage en insérant une endoprothèse dans le canal pour le garder ouvert. On pourrait aussi vous donner des enzymes pancréatiques pour faciliter la digestion. Des médicaments comme les stéroïdes peuvent aider à accroître votre appétit.

Bien se nourrir pendant le traitement du cancer est important, alors discutez avec votre équipe de soins si vous éprouvez l’un des problèmes suivants.

Nausées et vomissements

Les nausées et vomissements sont des effets secondaires courants des traitements du cancer du pancréas. Il y a des façons de prévenir et de traiter les nausées et vomissements.

Perte de poids

Quand le pancréas ne fonctionne pas correctement, ou qu’un canal biliaire ou pancréatique est bloqué, il n’y a pas assez de bile et d’enzymes digestives qui sont libérées dans l’intestin grêle. Le cancer du pancréas peut aussi libérer des cytokines dans le sang. Les cytokines modifient la façon dont le corps utilise les éléments nutritifs et peuvent faire en sorte que le corps brûle les calories plus rapidement qu’il ne les remplace.

Ces problèmes risquent d’engendrer une perte de poids et la fatigue, qui peuvent grandement affecter votre qualité de vie, votre capacité à effectuer vos activités quotidiennes et votre réponse au traitement. Il est important que vous mainteniez votre poids même si votre appétit a changé. Une nutrition adéquate aide le corps à combattre la maladie et à faire face aux effets du traitement du cancer du pancréas. Apprenez-en davantage sur la nutrition des personnes atteintes de cancer.

Diarrhée

Si vous êtes atteint du cancer du pancréas, vous pourriez avoir différents types de diarrhée. Chez certaines personnes dont un canal biliaire est bloqué, les selles peuvent avoir la couleur de l’argile. Si le pancréas ne fabrique pas suffisamment d’enzymes pour aider l’intestin à digérer la nourriture et à absorber les éléments nutritifs, les selles peuvent flotter.

Modifier quelque peu votre alimentation peut aider à soulager la diarrhée. L’une des choses les plus importantes à faire pour traiter la diarrhée est de boire assez de liquides afin de rester hydraté.

Il est possible que votre médecin vous prescrive des suppléments de vitamines si vos selles flottent parce que votre intestin n’absorbe alors pas assez bien les éléments nutritifs, ce qu’on appelle malabsorption. Vous devriez essayer d’éviter les aliments riches en matières grasses, graisseux ou frits puisque vous pourriez avoir de la difficulté à les digérer.

Apprenez-en davantage sur la diarrhée et sur son traitement.

Perte d’appétit

La perte d’appétit est courante chez les personnes atteintes du cancer du pancréas. Elle peut être causée par la chirurgie, les médicaments, les changements du goût ou le cancer même.

Votre équipe de soins peut vous aider à faire face à la perte d’appétit et à accroître votre intérêt pour la nourriture et votre appétit. Apprenez-en davantage sur le traitement des changements du goût et la perte d’appétit.

Insuffisance d’enzymes pancréatiques

Les enzymes pancréatiques aident le corps à digérer les aliments en décomposant les matières grasses, les protéines et les glucides. Il arrive souvent que les personnes atteintes d’un cancer du pancréas n’ont pas assez d’enzymes pancréatiques pour décomposer les aliments. Leur corps ne peut donc pas absorber les éléments nutritifs provenant de la nourriture. L’effet secondaire le plus courant de l’insuffisance d’enzymes pancréatiques est la constipation.

Il est possible que votre médecin vous prescrive des enzymes digestives pour aider à améliorer la digestion et l’absorption des aliments. Prenez les enzymes digestives à chaque repas ou collation qui contient des matières grasses, en particulier la viande, les produits laitiers, le pain et les desserts. Pour obtenir les meilleurs résultats possibles, prenez les enzymes avant de manger et tout au cours du repas.

Retour au menu

Fatigue

La fatigue rend une personne plus lasse que d’habitude et peut nuire aux activités quotidiennes et au sommeil. Beaucoup de personnes atteintes d’un cancer du pancréas éprouvent de la fatigue à cause de la maladie ou de son traitement. La fatigue peut être engendrée par l'anémie, des médicaments spécifiques, la dépression ou bien des substances toxiques qui sont produites lorsque les cellules cancéreuses se décomposent et meurent. Les troubles nutritionnels affectent souvent les personnes atteintes d’un cancer du pancréas, ce qui risque d’intensifier la fatigue. Il peut être difficile de faire face à la situation quand vous vous sentez très fatigué et que vous n’avez pas beaucoup d’énergie.

Apprenez-en davantage sur la fatigue.

Retour au menu

Diabète

Il est possible que le diabète apparaisse si on a enlevé votre pancréas en partie ou en totalité puisqu’il fabrique moins d’insuline. Vous devrez prendre de l’insuline pour aider à réguler votre taux de sucre sanguin. Vous devrez aussi apprendre à vérifier votre taux de sucre sanguin.

Retour au menu

Syndrome de chasse

Le syndrome de chasse est un ensemble de symptômes qui se manifestent lorsque les aliments passent trop vite de l'estomac à l'intestin grêle. Ce syndrome peut apparaître à la suite d'une chirurgie du cancer du pancréas. Il se produit parfois tout de suite après un repas ou jusqu'à 3 heures plus tard. Les symptômes sont entre autres les suivants :

  • ballonnements
  • crampes
  • vomissements
  • diarrhée
  • transpiration

Le traitement comprend des changements alimentaires, la prise de médicaments et la chirurgie.

Apprenez-en davantage sur le syndrome de chasse.

Retour au menu

Jaunisse

La plupart des personnes atteintes d'un cancer du pancréas auront la jaunisse. Elle est causée par le blocage d'un canal biliaire ou par des dommages au foie. Les symptômes de la jaunisse sont entre autres les suivants :

  • jaunissement de la peau et du blanc des yeux;
  • urine jaune foncée;
  • selles de la couleur de l'argile;
  • peau très sèche qui démange énormément.

On peut soulager les problèmes de peau causés par la jaunisse en ayant recours aux médicaments anti-démangeaisons et aux crèmes à base d'huile ou anti-démangeaisons. Vous pouvez aussi utiliser un savon doux et prendre des bains auxquels vous ajoutez du bicarbonate de soude.

On peut faire une chirurgie pour dégager un canal biliaire qui est bloqué. Elle permet de mettre en place une endoprothèse pour maintenir le canal ouvert ou de contourner le blocage. Ces interventions permettent à la bile de s'écouler autour du blocage et d’atténuer la jaunisse.

Retour au menu

Occlusion intestinale

L'occlusion intestinale (blocage) se produit lorsque le gros intestin ou l'intestin grêle s'obstrue et que le contenu ne parvient pas à passer. Le blocage peut être causé par :

  • une tumeur du pancréas qui s’étend dans l'intestin ou qui y exerce une pression;
  • certains médicaments qui affectent le tube digestif, comme les antidouleurs et les antidiarrhéiques.

Les symptômes sont entre autres :

  • la douleur abdominale
  • le gonflement de l'abdomen
  • les nausées
  • les vomissements
  • la constipation
  • la diarrhée

On peut traiter l'occlusion intestinale en reposant l'intestin ou en pratiquant une chirurgie. Si vous devez prendre des antidouleurs opiacés, votre équipe de soins vous parlera d’un régime de soins liés à l'élimination intestinale qui vise à prévenir l’occlusion intestinale. Ce régime comprend l’emploi régulier de laxatifs.

Apprenez-en davantage sur l’occlusion intestinale.

Retour au menu

Ascite

L'ascite est l'accumulation anormale de liquide dans l'abdomen qui se produit en présence de certains cancers. Les symptômes de l'ascite sont entre autres :

  • le gonflement de l'abdomen
  • un malaise abdominal
  • l'essoufflement
  • le gain de poids
  • les nausées
  • les vomissements

On fait habituellement une paracentèse pour soulager l'ascite. Lors de la paracentèse, on insère une aiguille fine ou un tube dans la peau jusqu’à la cavité abdominale afin d’enlever le liquide. On administre parfois une chimiothérapie pour soulager l’ascite.

Apprenez-en davantage sur l’ascite.

Retour au menu

Cliquez sur ce lien pour consulter la liste de questions à poser à votre médecin sur les soins de soutien après le traitement.

Histoires

Dr David Huntsman Risque génétique d’une forme agressive de cancer de l’estomac

Plus de details

Transport vers les centres de traitement du cancer

Illustration d’une automobile

Depuis plus de 50 ans, le programme de transport de la Société canadienne du cancer aide les patients à canaliser leurs énergies dans leur combat contre le cancer sans avoir à se préoccuper de trouver un moyen de se rendre à leurs traitements.

Apprenez-en plus