Cancer du pancréas

Vous êtes ici:

Stades du cancer du pancréas

La stadification décrit ou classe un cancer en fonction de la quantité de cancer présente dans le corps et de son emplacement lors du diagnostic initial. C’est ce qu’on appelle souvent l’étendue du cancer. On se sert de l’information révélée par les examens pour savoir quelle est la taille de la tumeur, quelles parties de l’organe sont atteintes par le cancer, si le cancer s’est propagé à partir de son lieu d’origine et où il s’est propagé. Votre équipe de soins a recours au stade pour planifier votre traitement et prévoir l’issue (votre pronostic).

L’un des systèmes de stadification fréquemment employés pour le cancer du pancréas est la classification TNM. Il arrive souvent que les médecins utilisent aussi un simple système de stadification clinique qui se base sur la possibilité d’enlever le cancer du pancréas par chirurgie (résécabilité).

Peut-on enlever la tumeur par chirurgie?

Malgré les examens perfectionnés employés pour diagnostiquer le cancer du pancréas, les médecins ne parviennent pas toujours à connaître exactement la taille de la tumeur et à savoir jusqu’où elle s’est étendue avant de faire la chirurgie. C’est pourquoi les médecins divisent souvent les cancers du pancréas en groupes fondés sur la résécabilité.

Résécable

Une tumeur est résécable quand on peut l’enlever complètement par chirurgie. Le cancer est résécable quand la tumeur :

  • n’est présente que dans le pancréas et ne s’est pas propagée à d’autres parties du corps (métastases à distance);
  • ne touche pas la veine mésentérique supérieure (VMS) ou la veine porte;
  • ne touche pas le tronc cœliaque, l’artère hépatique ou l’artère mésentérique supérieure (AMS).

À la limite de la résécabilité

Une tumeur est à la limite de la résécabilité quand elle s’est étendue jusque dans un vaisseau sanguin important, mais il serait encore possible de l’enlever et de reconstruire le vaisseau sanguin. Le cancer est à la limite de la résécabilité quand la tumeur :

  • ne s’est pas propagée à d’autres parties du corps, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de métastases à distance;
  • touche la VMS ou la veine porte ou s’appuie dessus, mais que les médecins pourraient être en mesure d’enlever la tumeur et de reconstruire la veine sans danger;
  • est tout près de l’artère hépatique ou la touche, mais qu’elle ne s’étend pas jusqu’au tronc cœliaque;
  • est tout près de l’AMS ou la touche, mais qu’elle ne l’envahit pas.

Non résécable

Une tumeur est non résécable quand on ne peut pas l’enlever complètement par chirurgie. Ce peut-être parce que le cancer est localement avancé ou métastatique.

Localement avancé signifie que le cancer s’est étendu trop loin dans les vaisseaux sanguins ou d’autres tissus voisins pour qu’on l’enlève complètement, mais qu’il ne s’est pas propagé à des organes ou à des tissus éloignés.

Métastatique signifie que le cancer s’est propagé à des organes éloignés.

Classification TNM

Dans le cas du cancer du pancréas, la classification TNM comporte 5 stades, soit le stade 0 suivi des stades 1 à 4. Pour les stades 1 à 4, on utilise souvent les chiffres romains I, II, III et IV. Mais dans le but de rendre le texte plus clair, nous emploierons les chiffres arabes 1, 2, 3 et 4. En général, plus le numéro du stade est élevé, plus le cancer s’est propagé. Parlez à votre médecin si vous vous posez des questions sur la stadification.

Stade 0 (ou carcinome in situ)

On observe des cellules cancéreuses seulement dans le revêtement du pancréas.

Stade 1

La tumeur mesure 4 cm ou moins. Dans le cas du stade 1A, la tumeur mesure 2 cm ou moins. Dans le cas du stade 1B, la tumeur mesure plus de 2 cm mais pas plus de 4 cm.

Stade 2

La tumeur mesure plus de 4 cm (stade 2A) ou bien la tumeur est de n’importe quelle taille et le cancer s’est propagé à 1 à 3 ganglions lymphatiques voisins (stade 2B).

Stade 3

Le cancer s’est propagé à au moins 4 ganglions lymphatiques voisins ou bien la tumeur a envahi de gros vaisseaux sanguins hors du pancréas et le cancer peut s’être propagé à des ganglions lymphatiques voisins.

Stade 4

Le cancer s’est propagé à d’autres parties du corps, comme le foie, les poumons ou la cavité abdominale. On peut aussi dire que c’est un cancer métastatique du pancréas.

Récidive de cancer du pancréas

La récidive d'un cancer du pancréas signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. S’il réapparaît à l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive locale. S’il réapparaît dans des tissus ou des ganglions lymphatiques situés près de l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive régionale. Il peut aussi réapparaître dans une autre partie du corps : on parle alors de récidive ou de métastase à distance.

Apprenez-en davantage sur la stadification du cancer.

Histoires

Rosemary Pedlar Lorsqu’elle a lu, dans les pages d’un journal, que la Société canadienne du cancer recherchait des bénévoles, Rosemary a tout de suite compris que c’était là sa chance de mettre le pied à l’étrier.

Lisez l’histoire de Rosemary

Création d’une stratégie nationale pour les proches aidants

Illustration d’aidants

La Société canadienne du cancer fait pression auprès du gouvernement fédéral afin qu’il adopte une stratégie nationale pour les aidants, de telle sorte que cet important groupe de personnes bénéficie d’un meilleur soutien financier.

Apprenez-en plus