Cancer de l’ovaire

Vous êtes ici:

Anatomie et physiologie de l’ovaire

Les ovaires sont les organes de l’appareil reproducteur féminin qui produisent des œufs (ovules). Ils ont la forme d’une amande et mesurent environ 3,5 cm (1,5 po) de long. Les ovaires sont enfouis profondément dans le bassin de la femme, de chaque côté de l’utérus, près de l’extrémité des trompes de Fallope.

Schéma de l'appareil reproducteur féminin

Structure

Les ovaires sont constitués de 3 différents types de cellules, soit :

  • les cellules épithéliales, qui forment la couche externe de l’ovaire (épithélium);
  • les cellules germinales, qui sont à l’intérieur de l’ovaire et qui se développent en ovules;
  • les cellules stromales, qui forment les tissus conjonctifs ou de soutien de l’ovaire (stroma).

Chaque ovaire est entouré d'une mince couche de tissu appelée capsule.

Schéma de la coupe transversale d'un ovaire

Fonction

Les ovaires assument 2 fonctions principales. Ils fabriquent des ovules matures. Ils fabriquent également les hormones sexuelles femelles qui contrôlent le développement sexuel et la reproduction.

L’œstrogène est responsable du développement des caractères sexuels secondaires comme le développement des seins.

La progestérone prépare le corps à la conception en provoquant l’épaississement de la paroi utérine (endomètre) et d’autres changements.

Les ovaires sont la source principale d'œstrogène chez la femme sexuellement mature.

Chaque mois lors de l'ovulation, l’ovaire libère un œuf mûr. Cet œuf emprunte une trompe de Fallope pour descendre jusqu’à l’utérus. S’il est fécondé par un spermatozoïde, l’œuf s'implante dans le revêtement de l’utérus et se développe en fœtus. S’il n’est pas fécondé, il est expulsé du corps avec le revêtement de l’utérus (menstruations).

Lors de la ménopause, les ovaires cessent de libérer des œufs et de fabriquer des hormones sexuelles.

Histoires

Dr Mani Larijani Étudier en 3D une protéine qui cause le cancer

Plus de details

Faire avancer la lutte contre le cancer

Icône – flèche

Le taux de survie au cancer après cinq ans a augmenté, passant de 25 pour cent dans les années 1940 à 60 pour cent aujourd’hui.

Apprenez-en plus