Cancer de la cavité buccale

Vous êtes ici:

États précancéreux de la bouche

Les états précancéreux de la bouche sont des changements subis par les cellules de la bouche qui les rendent plus susceptibles de devenir cancéreuses. Ces états ne sont pas encore cancéreux, mais les changements anormaux dans les cellules pourraient se transformer en cancer de la cavité buccale s’ils ne sont pas traités.

Les états précancéreux de la cavité buccale les plus courants sont la leucoplasie et l’érythroplasie.

Leucoplasie

La leucoplasie, c'est la formation d'une zone anormale blanche ou grise sur la langue, l’intérieur de la joue, les gencives ou le plancher de la bouche.

La leucoplasie n'est pas nécessairement synonyme de cancer. Le risque de cancer de la cavité buccale dépend de la différence de forme, de taille et d'apparence entre les cellules anormales et les cellules normales de la bouche. Cette anomalie est appelée dysplasie. L’équipe de soins surveille attentivement les personnes atteintes de leucoplasie à la recherche de signes de cancer.

Facteurs de risque

Les facteurs de risque qui suivent font augmenter votre probabilité d’être atteint de leucoplasie :

  • grande consommation de tabac
  • usage du tabac à mâcher
  • consommation excessive d’alcool

Signes et symptômes

Les signes et symptômes de la leucoplasie comprennent l'apparition d'une zone ou de taches blanchâtres dans la bouche qu'on ne peut pas gratter facilement.

Diagnostic

Votre dentiste ou votre médecin vous questionnera sur les symptômes que vous éprouvez et vous fera un examen dentaire ou buccal. Il pourrait faire un prélèvement de cellules dans la région anormale, soit une biopsie, afin de l’analyser en laboratoire.

Traitements

Il n’y a pas de traitements standards pour la leucoplasie. On opte pour la surveillance active, c’est-à-dire que votre équipe de soins observe attentivement votre état. On fait régulièrement des tests et des examens dans le but de détecter tôt toute transformation cancéreuse.

Puisque la leucoplasie peut se transformer en cancer, les personnes qui en sont atteintes devraient éviter les facteurs de risque connus comme la consommation de tabac et d'alcool.

Érythroplasie

L’érythroplasie, c'est la formation, sans cause évidente, d'une zone rouge anormale ou d’un groupe de taches rouges anormales sur la muqueuse tapissant la bouche. L'érythroplasie n'est pas nécessairement synonyme de cancer, mais cet état précancéreux risque fortement de se transformer en cancer. Environ 50 % de ces lésions évoluent en carcinome épidermoïde.

Facteurs de risque

Les facteurs de risque qui suivent font augmenter votre probabilité d’être atteint d’érythroplasie :

  • grande consommation de tabac
  • usage du tabac à mâcher
  • consommation excessive d’alcool

Signes et symptômes

Les signes et symptômes de l’érythroplasie comprennent l'apparition d'une zone rouge lisse ou surélevée qui saigne souvent quand on la gratte.

Diagnostic

Votre dentiste ou votre médecin vous questionnera sur les symptômes que vous éprouvez et vous fera un examen dentaire ou buccal. Il pourrait faire un prélèvement de cellules dans la région anormale, soit une biopsie, afin de l’analyser en laboratoire.

Traitements

Les options de traitement de l’érythroplasie peuvent comprendre celles-ci :

  • observation attentive (surveillance active) et visites de suivi fréquentes
  • chirurgie
  • cryochirurgie
  • chirurgie au laser

Puisque l’érythroplasie peut se transformer en cancer, les personnes qui en sont atteintes devraient éviter les facteurs de risque connus comme la consommation de tabac et d'alcool.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Rosemary Pedlar Lorsqu’elle a lu, dans les pages d’un journal, que la Société canadienne du cancer recherchait des bénévoles, Rosemary a tout de suite compris que c’était là sa chance de mettre le pied à l’étrier.

Lisez l’histoire de Rosemary

Financer des projets de recherche de calibre international

Icône – papier

Le cancer touche tous les Canadiens, mais ensemble, nous pouvons réduire le fardeau en investissant dans la recherche et la prévention. Découvrez l’impact de la recherche que nous finançons.

Apprenez-en plus