Cancer de la cavité buccale

Vous êtes ici:

Tumeurs et affections non cancéreuses de la bouche

Une tumeur non cancéreuse (bénigne) de la bouche est une masse qui ne se propage pas à d'autres parties du corps (pas de métastases). L’affection non cancéreuse (bénigne) de la bouche est un changement subi par les cellules de la bouche, mais ce n’est pas un cancer. Les tumeurs et affections non cancéreuses ne mettent habituellement pas la vie en danger.

Il existe de nombreux types de tumeurs et d’affections non cancéreuses de la bouche.

Verrue

La verrue est une petite masse ronde ou ovale. La verrue buccale peut apparaître dans la bouche ou sur les lèvres. Elle est causée par des types de virus du papillome humain (VPH). La verrue peut aussi se propager des mains à la bouche. Les verrues génitales peuvent se propager à la bouche lors des relations sexuelles orales. La verrue peut disparaître d’elle-même ou être traitée à l’aide d’un médicament spécial appliqué directement sur la verrue ou de la chirurgie (cryochirurgie ou électrochirurgie).

Aphte

L’aphte (ulcère aphteux) est une lésion couverte d’une membrane blanc jaunâtre entourée d’un anneau rougeâtre. On ne sait pas exactement pourquoi cet ulcère se forme. Il a tendance à récidiver, mais il guérit rapidement, habituellement en 1 à 2 semaines. On le traite souvent à l’aide de corticostéroïdes ou d’une crème appliqués directement sur la lésion.

Feu sauvage

Le feu sauvage (herpès labial) est une infection de la bouche causée par le virus de l’herpès simplex (VHS). Il provoque la formation d’un kyste ou de boursouflures en forme de bulle et de lésions (ulcères) sur les muqueuses buccales et la peau entourant la bouche. Le feu sauvage guérit habituellement en une semaine, mais il peut réapparaître. On peut avoir recours à des médicaments antiviraux pour traiter cette infection.

Muguet

Le Candida est un type de champignon qu’on trouve normalement dans la bouche. Il arrive parfois que la prolifération de Candida provoque une infection appelée muguet, ou candidose. Elle peut affecter les personnes dont le système immunitaire est affaibli, celles qui prennent des antibiotiques ou celles qui prennent des stéroïdes pendant de longues périodes. On traite la candidose à l’aide d’antifongiques.

Torus

Le torus est une excroissance osseuse qui peut se former dans le plafond de la bouche (torus palatin) ou dans la mâchoire inférieure, à côté de la langue (torus mandibulaire). Il ne requiert pas souvent de traitement sauf s’il empêche de manger ou de porter des prothèses dentaires.

Mucocèle

Le mucocèle est une boursouflure molle semblable à une bulle ou à un kyste qui apparaît habituellement sur la gencive ou le plafond de la bouche, à l’intérieur de la lèvre inférieure ou sous la langue. Il se forme souvent quand on a mordu sa lèvre inférieure accidentellement, ce qui cause des dommages à une glande salivaire et l’accumulation de salive. Il disparaît souvent sans traitement, mais si ce n’est pas le cas, on peut l’enlever par chirurgie.

Fibrome

Le fibrome est une masse ronde, lisse et ferme qui apparaît dans la bouche. On l’observe le plus souvent dans le revêtement interne des joues (muqueuse buccale) et des lèvres (muqueuse labiale). On peut l’enlever par chirurgie.

Lichen plan

Le lichen plan est une affection inflammatoire qui peut toucher la langue, les gencives, la bouche et la peau. Le lichen plan buccal a été lié à un petit nombre de cancers de la cavité buccale. Une meilleure hygiène de la bouche et l’application de stéroïdes permettent de traiter le lichen plan buccal.

Hyperkératose frictionnelle

L’hyperkératose frictionnelle, c’est l’épaississement blanchâtre du revêtement interne de la bouche (muqueuse) qui peut être causé par un frottement constant. On l’observe souvent sur la surface interne des joues, des lèvres, de la langue ou des gencives. On la traite en évitant la cause de la friction, comme les prothèses dentaires, ou en lissant des dents rugueuses.

virus du papillome humain (VPH)

Type de virus qui provoque une croissance anormale de tissus (verrues) et d’autres changements dans les cellules.

Il existe plus de 100 types de VPH. La plupart des types de VPH engendrent la formation de verrues bénignes sur les mains, les doigts, les pieds et même au visage. Certains types de VPH sont à l’origine de verrues génitales et sont liés à une hausse du risque d’apparition de plusieurs types différents de cancer dont les cancers du col de l’utérus, de l’oropharynx, de l’anus, du pénis et de la vulve.

cryochirurgie

Intervention chirurgicale consistant à geler et à détruire des tissus anormaux en les exposant à un froid intense (en utilisant de l’azote liquide ou du gaz carbonique liquide).

La cryochirurgie est aussi appelée cryoablation, ablation cryochirurgicale ou cryothérapie.

électrochirurgie

Intervention lors de laquelle on a recours à un courant électrique intense pour couper du tissu, détruire des cellules ou des tissus anormaux, comme les cellules cancéreuses, ou pour sceller des vaisseaux sanguins afin d’arrêter un saignement.

L’électrochirurgie est divisée en 3 groupes fondés sur l’usage qu’on en fait. Pour couper du tissu, on se sert de l’électricité pour chauffer le tissu et ainsi le sectionner. Cela peut permettre d’enlever une tumeur. Dans le cas de la fulguration, l’électricité est administrée sous forme d’impulsions ou d’étincelles pour chauffer et détruire du tissu. On peut avoir recours à la fulguration pour détruire les cellules cancéreuses présentes sur une grande surface. En ce qui a trait à la dessiccation, l’électricité chauffe et assèche le tissu afin qu’il forme une masse. La dessication peut permettre de sceller des vaisseaux sanguins lors d’une chirurgie.

Histoires

Dr Shawn Li Je suis infiniment reconnaissant envers la Société canadienne du cancer pour son soutien à ma recherche par une Subvention pour l’innovation.

Plus de détails

Financer des projets de recherche de calibre international

Icône – papier

Le cancer touche tous les Canadiens, mais ensemble, nous pouvons réduire le fardeau en investissant dans la recherche et la prévention. Découvrez l’impact de la recherche que nous finançons.

Apprenez-en plus