Logo Société canadienne du cancer

Lymphome non hodgkinien

Vous êtes ici:

Thérapie biologique pour le lymphome non hodgkinien

On administre parfois une thérapie biologique pour traiter le lymphome non hodgkinien (LNH). La thérapie biologique a recours à des substances naturelles ou artificielles pour modifier le comportement des cellules. Les différents types de thérapies biologiques agissent différemment. Certains détruisent les cellules cancéreuses, en prennent le contrôle ou en modifient le comportement. D’autres renforcent le système immunitaire, maîtrisent les symptômes ou atténuent les effets secondaires du traitement. La thérapie biologique est aussi appelée biothérapie ou thérapie par modificateurs de la réponse biologique (MRB).

Vous pourriez recevoir une thérapie biologique pour :

  • détruire les cellules du lymphome ou en ralentir la croissance;
  • renforcer votre système immunitaire;
  • réduire le risque de réapparition (récidive) du cancer.

Votre équipe de soins prendra en considération vos propres besoins pour choisir les médicaments, les doses et le mode d’administration de la thérapie biologique. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements.

Médicaments biologiques fréquemment administrés pour le LNH

On peut avoir recours aux médicaments biologiques qui suivent pour traiter certains types de LNH.

Interféron alpha

Les interférons sont des protéines que le corps fabrique pour aider à combattre les infections ou le cancer. Le type d’interféron dont on se sert pour traiter certains types de LNH est l’interféron alpha (Intron A, Wellferon). On peut l’employer seul ou l’associer à une chimiothérapie.

On injecte habituellement l’interféron alpha dans le tissu situé juste sous la peau (voie sous-cutanée). Il arrive qu’on l’injecte dans un muscle (injection intramusculaire).

Immunomodulateurs

Les immunomodulateurs sont des médicaments qui entravent la croissance et la division des cellules cancéreuses.

La thalidomide (Thalomid) est un médicament qui empêche une tumeur de former de nouveaux vaisseaux sanguins (médicament antiangiogénique). On le prend par la bouche sous forme de gélule. Il peut être administré seul ou associé à d’autres médicaments pour traiter certains types de LNH.

La lénalidomide (Revlimid) est un médicament plus récent qui ressemble à la thalidomide et qu’on peut employer pour traiter certains types de LNH. On le prend par la bouche sous forme de gélule. Les effets secondaires de la lénalidomide ont tendance à être différents et plus graves que ceux de la thalidomide.

Effets secondaires

Peu importe le traitement du LNH, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Certaines en ont beaucoup alors que d’autres en éprouvent peu ou pas du tout.

Les effets secondaires peuvent se manifester n’importe quand pendant, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines après la thérapie biologique. Il arrive que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite de la thérapie biologique (effets tardifs). La plupart disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains risquent de durer longtemps ou d’être permanents.

Les effets secondaires de la thérapie biologique dépendent surtout du type de médicament, de la dose et de votre état de santé global. Voici certains effets secondaires fréquents des médicaments biologiques administrés pour traiter le LNH :

Les femmes enceintes ou celles qui planifient le devenir ne devraient pas prendre de thalidomide ni de lénalidomide. Ces médicaments risquent de causer de graves anomalies congénitales.

Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres que vous croyez liés à la thérapie biologique. Plus vite vous leur mentionnez tout problème, plus rapidement ils pourront vous dire comment aider à les soulager.

Informations sur des médicaments anticancéreux spécifiques

Les renseignements sur des médicaments spécifiques changent assez régulièrement. Apprenez-en davantage sur les sources d’information sur les médicaments ainsi que sur les sites où vous pouvez obtenir des renseignements sur des médicaments spécifiques.

Questions à poser sur la thérapie biologique

Apprenez-en davantage sur la thérapie biologique. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur la thérapie biologique à votre équipe de soins.

Histoires

Nikki Ross Agir comme bénévole durant le Mois de la jonquille est une façon amusante d’afficher son soutien envers les personnes atteintes de cancer et les survivants.

Lisez l’histoire de Nikki

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus