Logo Société canadienne du cancer

Lymphome non hodgkinien

Vous êtes ici:

Stadification du lymphome non hodgkinien

La stadification est une façon de décrire ou de classer un cancer selon l’étendue de la maladie dans le corps. L’étendue est définie par la présence du lymphome non hodgkinien (LNH) seulement dans la région ganglionnaire ou l’organe où il a pris naissance et le volume du LNH. Votre équipe de soins a recours au stade pour planifier votre traitement et évaluer votre pronostic.

Système de stadification d’Ann Arbor

Le système le plus fréquemment utilisé pour le LNH est le système de stadification d'Ann Arbor. On assigne un numéro de 1 à 4 à chaque stade, habituellement en chiffre romain, soit I, II, III ou IV. En général, plus le numéro est élevé, plus le cancer s’est propagé. Les médecins peuvent y ajouter les lettres suivantes pour fournir plus de détails sur le stade.

E signifie que le LNH affecte un organe ou une région à l’extérieur du système lymphatique, ce qu’on appelle un siège extralymphatique.

S  signifie que le LNH affecte la rate (spleen en anglais).

A signifie que la personne n’éprouve aucun symptôme B.

B signifie que la personne éprouve un ou plusieurs symptômes B qui sont :

  • une fièvre inexpliquée supérieure à 38° C, qui ne disparaît pas;
  • des sueurs nocturnes importantes (suffisantes pour mouiller les vêtements de nuit et la literie);
  • une perte de poids inexpliquée équivalant à plus de 10 % du poids corporel au cours des 6 mois précédents.

X signifie que le LNH est volumineux. Une maladie volumineuse comprend :

  • les tumeurs au thorax qui mesurent au moins le tiers de la largeur du thorax;
  • les tumeurs situées dans d’autres régions du corps qui mesurent au moins 10 cm d’un bout à l’autre.

Stade I
StadeDescription

I

Le cancer ne se trouve que dans une seule région ganglionnaire.

I E

Le cancer ne se trouve que dans un seul organe ou une seule région du corps située à l’extérieur du système lymphatique. Il n’est présent dans aucune région ganglionnaire.

Stade II
StadeDescription

II

Le cancer se trouve dans 2 régions ganglionnaires ou plus, du même côté du diaphragme (soit au-dessus ou en dessous). Le diaphragme est un muscle mince qui se trouve sous les poumons et qui sépare le thorax de l’abdomen.

II E

Le cancer se trouve dans un organe et les ganglions lymphatiques voisins. Il peut aussi être présent dans d’autres régions ganglionnaires, du même côté du diaphragme (soit au-dessus ou en dessous).

Stade III
StadeDescription

III

Le cancer se trouve dans des régions ganglionnaires situées au-dessus et en-dessous du diaphragme.

III E

Le cancer se trouve dans des régions ganglionnaires situées au-dessus et en-dessous du diaphragme. Il s’est aussi propagé à un organe ou à une zone du corps situé près des régions ganglionnaires affectées.

III S

Le cancer se trouve dans des régions ganglionnaires situées au-dessus et en-dessous du diaphragme ainsi que dans la rate.

III S + E

Le cancer se trouve dans des régions ganglionnaires situées au-dessus et en-dessous du diaphragme. Il s’est aussi propagé à la rate ainsi qu’à un organe ou à une zone du corps situé près des régions ganglionnaires affectées.

Stade IV
StadeDescription

IV

Le cancer s’est propagé à l’extérieur du système lymphatique dans un organe ou une zone du corps qui ne se trouve pas près d’une région ganglionnaire affectée.

Le cancer s’est propagé à la moelle osseuse, aux poumons, à la plèvreplèvreFine membrane de tissu qui recouvre les poumons et tapisse la cavité thoracique. Elle a une fonction de protection et d’amortissement des poumons et produit un liquide qui agit comme un lubrifiant afin que les poumons puissent bouger doucement à l'intérieur de la cage thoracique., au foie, à l’encéphale ou à la moelle épinière.

LNH récidivant

La récidive d'un LNH signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. S’il réapparaît à l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive locale. Il peut aussi réapparaître dans une autre partie du corps.

Quand le LNH récidive, il le fait habituellement sous la forme dans laquelle il a pris naissance. Cela signifie qu’un lymphome de bas grade (indolent) récidive généralement sous la forme d’un lymphome de bas grade. Il arrive parfois qu’un type de LNH de bas grade récidive sous la forme d’un LNH de haut grade (agressif).

LNH réfractaire

Le LNH est réfractaire quand il n’a pas réagi au traitement.

Histoires

Marie Whitehead Déceler le cancer le plus tôt possible. C’est ce qui compte avant tout. Cela pourrait vous sauver la vie.

Lisez l’histoire de Marie

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus