Lymphome non hodgkinien

Vous êtes ici:

Stades du lymphome non hodgkinien

La stadification décrit la grosseur du lymphome dans le corps et son emplacement lors du diagnostic initial. C’est ce qu’on appelle souvent l’étendue du lymphome. On se sert de l’information révélée par les examens pour savoir quelle est la taille de la tumeur, si le lymphome s’est propagé à partir de son lieu d’origine et où il s’est propagé. Votre équipe de soins a recours au stade pour planifier votre traitement et prévoir l’issue (votre pronostic).

Les systèmes de stadification les plus fréquemment employés pour le lymphome non hodgkinien (LNH) sont les systèmes de stadification d'Ann Arbor et de Lugano. Les systèmes sont similaires, et celui de Lugano se base sur le système d’Ann Arbor. Ces deux systèmes comportent 4 stades. Pour les stades 1 à 4, on utilise souvent les chiffres romains I, II, III et IV. Mais dans le but de rendre le texte plus clair, nous emploierons les chiffres arabes 1, 2, 3 et 4. En général, plus le numéro du stade est élevé, plus le lymphome s’est propagé. Parlez à votre médecin si vous vous posez des questions sur la stadification.

Les médecins établissent le stade d’un LNH après avoir vérifié :

  • le nombre de groupes de ganglions lymphatiques atteints par le lymphome;
  • quels ganglions lymphatiques sont atteints par le lymphome et s’ils sont d’un seul ou des deux côtés du diaphragme;
  • si le lymphome est présent dans un organe ou des tissus autres que les ganglions lymphatiques;
  • si le lymphome s’est propagé dans la même région du corps ou plus loin.

Catégories A, B, E, S et X

On peut aussi diviser le LNH en catégories, et on peut ajouter les lettres suivantes au numéro de stade.

A – Vous ne faites pas de fièvre, vous ne transpirez pas abondamment et vous n’avez pas perdu de poids.

B – Vous faites de la fièvre dont la cause est inconnue et qui ne disparaît pas, vous avez des sueurs nocturnes abondantes et vous avez perdu du poids sans raison.

E – Le lymphome se trouve dans le tissu voisin, hors des ganglions lymphatiques (siège extraganglionnaire).

S – Le lymphome s’est propagé à la rate.

X – Le lymphome occupe de grandes surfaces (maladie volumineuse).

Stade 1

Le lymphome se trouve dans 1 groupe de ganglions lymphatiques.

Stade 1E

Le lymphome ne se trouve que dans 1 région hors des ganglions lymphatiques.

Stade 2

Le lymphome se trouve dans au moins 2 groupes de ganglions lymphatiques. Les ganglions atteints par le lymphome sont tous situés au-dessus ou en dessous du diaphragme.

Stade 2E

Le lymphome se trouve dans les ganglions lymphatiques qui sont tous situés au-dessus ou en dessous du diaphragme. Le lymphome s’est également propagé au tissu situé près des ganglions.

Stade 3

Le lymphome se trouve dans les ganglions lymphatiques situés au-dessus et en dessous du diaphragme.

Stade 3S

Le lymphome se trouve dans la rate et les ganglions lymphatiques situés au-dessus du diaphragme.

Stade 4

Le lymphome est généralisé : on l’observe dans de multiples régions du corps comme les poumons, le foie, les os, la moelle osseuse ou le liquide céphalorachidien (LCR). On l’observe habituellement aussi dans les ganglions lymphatiques.

Récidive de LNH

La récidive d'un LNH signifie que le lymphome réapparaît à la suite du traitement. S’il réapparaît à l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive locale. Mais il peut réapparaître dans une autre partie du corps.

Quand le LNH récidive, il le fait habituellement sous la forme dans laquelle il a pris naissance. Cela signifie qu’un LNH de bas grade (indolent) récidive généralement sous la forme d’un lymphome de bas grade. Mais il arrive qu’un type de LNH de bas grade récidive sous la forme d’un LNH de haut grade (agressif).

LNH réfractaire

Le LNH est réfractaire quand il n’a pas réagi au traitement. On l’appelle aussi maladie progressive.

diaphragme

Muscle mince situé sous les poumons et le coeur séparant la cavité thoracique de l’abdomen.

Lorsque le diaphragme se contracte, les poumons prennent de l’expansion et se remplissent d’air. Lorsqu’il se dilate, les poumons s’affaissent et poussent l’air vers l’extérieur.

liquide céphalorachidien (LCR)

Liquide présent dans les cavités situées à l’intérieur et autour de l’encéphale et de la moelle épinière qui leur sert de protection et de coussinet.

Histoires

Désormais, je sais que même après ma mort, je continuerai d’aider des femmes et des hommes atteints de cancer. C’est une trace que je veux laisser dans le monde.

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus