Logo Société canadienne du cancer

Lymphome non hodgkinien

Vous êtes ici:

Lymphome T associé à une entéropathie

Le lymphome T associé à une entéropathie (LTAE) est un type très rare de lymphome T. Il apparaît habituellement dans l’intestin grêle, le plus souvent dans la partie centrale (jéjunum) ou la partie inférieure la plus près du gros intestin (iléum). On peut aussi l’appeler lymphome T de type entéropathie ou lymphome T intestinal.

Le LTAE est associé à la maladie coeliaque (sprue). Les personnes atteintes de la maladie coeliaque sont incapables de tolérer le gluten, une protéine présente dans de nombreux grains, comme le blé, le seigle et l’orge (sensibilité au gluten). Une alimentation sans gluten aide à prévenir le LTAE, c’est pourquoi ce type de lymphome n’apparaît pas souvent chez les personnes qui reçoivent un diagnostic de maladie coeliaque à un jeune âge. La plupart des adultes reçoivent un diagnostic de maladie coeliaque au même moment qu’un diagnostic de lymphome ou peu de temps avant.

Les personnes atteintes d’un LTAE ont souvent des ulcères dans l’intestin grêle, un blocage (occlusion) dans l’intestin ou un trou dans la paroi de l’intestin (perforation intestinale). Ils peuvent tous causer de la douleur abdominale. Il se peut que le LTAE se propage au foie, à la rate, aux ganglions lymphatiques, à la vésicule biliaire, à l’estomac, au côlon ou à la peau.

Le LTAE a l’habitude d’évoluer rapidement (agressif). Le pronostic des personnes atteintes d’un LTAE est souvent sombre.

Traitement

Le traitement du LTAE se base sur l’étendue et l’emplacement du lymphome dans l’intestin grêle. Il n’y a pas d’approche standard pour traiter le LTAE.

Traitement de soutien

Les personnes atteintes d’un LTAE sont habituellement mal nourries et ont perdu du poids à cause de diarrhées qui durent depuis longtemps et d’une difficulté à digérer ou à absorber les éléments nutritifs provenant des aliments (malabsorption). Elles ont souvent besoin d’un soutien nutritionnel.

On leur recommande aussi une alimentation sans gluten.

Chirurgie

La chirurgie peut être une option de traitement et elle permet d’enlever l’intestin grêle qui est endommagé.

Chimiothérapie

On peut proposer une chimiothérapie aux personnes qui peuvent la tolérer :

  • après la chirurgie
  • quand le cancer ne peut pas être enlevé par chirurgie ou bien qu’il est étendu

On administre souvent une chimiothérapie d’association pour traitre ce lymphome agressif. On peut avoir recours à diverses associations, dont le protocole CHOP :

  • cyclophosphamide (Cytoxan, Procytox)
  • doxorubicine (Adriamycin)
  • vincristine (Oncovin)
  • prednisone (Deltasone)

Pour obtenir des renseignements sur des médicaments spécifiques, consultez la section Sources d’information sur les médicaments.

Histoires

Dr Senthil Muthuswamy Des tumeurs pancréatiques expérimentales

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus