Lymphome non hodgkinien

Vous êtes ici:

Lymphome du MALT

Le lymphome du tissu lymphoïde associé aux muqueuses (MALT) de la zone marginale extraganglionnaire est un lymphome non hodgkinien (LNH) à lymphocytes B. On dit que le lymphome du MALT est extraganglionnaire puisqu’il prend naissance dans des tissus ou des organes situés hors des ganglions lymphatiques. Il apparaît dans le tissu lymphatique des muqueuses ou le tissu qui tapisse des organes ou des cavités du corps.

Le lymphome du MALT est aussi appelé maltome. Il affecte presque autant l’homme que la femme, habituellement dans la soixantaine.

La plupart des lymphomes du MALT prennent naissance dans l’estomac. Plus de 60 % des personnes atteintes d’un lymphome du MALT de l’estomac ont des antécédents d’infection bactérienne à l’Helicobacter pylori (H. pylori). D’autres infections bactériennes et virales sont également liées au lymphome du MALT.

Les personnes atteintes d’un lymphome du MALT dans d’autres régions du corps que l’estomac ont souvent des antécédents de troubles auto-immuns comme la thyroïdite de Hashimoto et le syndrome de Sjögren. Ces régions du corps comportent celles-ci :

  • autres parties du tube digestif, comme l'intestin grêle ou le côlon (segment le plus long du gros intestin)
  • poumons
  • tissu autour de l’œil
  • peau
  • glandes salivaires
  • glande thyroïde
  • vessie
  • seins

En général, le lymphome du MALT évolue lentement (indolent), mais il arrive qu’il se développe rapidement (agressif). Il prend habituellement beaucoup de temps avant de se propager hors de la région où il a pris naissance, et on le diagnostique souvent au stade I ou II. Même si on observe plusieurs sièges extraganglionnaires, cela ne signifie pas que le lymphome s’est propagé dans tout le corps (maladie généralisée).

Dans de rares cas, le lymphome du MALT peut se transformer en un type de LNH qui évolue rapidement, c’est-à-dire qui est agressif.

Traitements

Le lymphome du MALT de l'estomac est traité différemment du lymphome du MALT qui apparaît dans une autre partie du corps. Le lymphome du MALT de stade précoce est souvent traité différemment du lymphome du MALT de stade avancé.

Lymphome du MALT de l’estomac de stade précoce

Les options de traitement du lymphome du MALT de stade précoce (stade I ou II) qui est confiné à l'estomac sont les suivantes.

Les antibiotiques constituent souvent le premier traitement si une biopsie confirme que vous avez une infection à H. pylori.  Les antibiotiques peuvent être le seul traitement nécessaire si une biopsie de suivi démontre que l’infection est disparue et qu’il n’y a aucun signe de lymphome.

On peut avoir recours à la radiothérapie si les antibiotiques ne sont pas efficaces. On dirige une radiothérapie externe vers les tumeurs à l’estomac.

On administre parfois une chimiothérapie si le lymphome du MALT ne réagit pas aux antibiotiques. Un seul médicament, comme le chlorambucil (Leukeran) ou la cyclophosphamide (Cytoxan, Procytox), peut être employé. Il arrive parfois qu’on associe des agents chimiothérapeutiques comme dans le cas du protocole CHOP, qui est à base de cyclophosphamide, de doxorubicine (Adriamycin), de vincristine (Oncovin) et de prednisone.

Le traitement ciblé a recours à des médicaments pour cibler des molécules spécifiques (comme des protéines) situées à la surface des cellules cancéreuses. Ces molécules contribuent à l’envoi de signaux qui indiquent aux cellules de croître ou de se diviser. En ciblant ces molécules, les médicaments interrompent la croissance et la propagation des cellules cancéreuses tout en limitant les dommages aux cellules normales. Le rituximab (Rituxan) est un médicament ciblé qu’on peut administrer si les antibiotiques ne sont pas efficaces ou si le lymphome du MALT évolue après la chimiothérapie.

On fait parfois une chirurgie pour enlever l’estomac en partie ou en totalité (gastrectomie partielle ou totale) si le lymphome n'a pas disparu après un traitement aux antibiotiques ou s'il évolue. On ne pratique pas autant qu'avant de chirurgie pour traiter le lymphome du MALT de l’estomac puisque d’autres traitements sont habituellement efficaces.

Lymphome du MALT hors de l’estomac de stade précoce

Le lymphome du MALT de stade précoce qui a pris naissance dans une autre région que l’estomac peut être traité localement, comme par chirurgie ou par radiothérapie.

La chirurgie visant à enlever la région atteinte par le lymphome peut être une option selon son emplacement dans le corps et sa taille.

On peut administrer une radiothérapie externe à la région affectée.

Lymphome du MALT de stade avancé

Un lymphome du MALT de stade avancé (stade III ou IV) qui se trouve dans l’estomac ou une autre partie du corps peut recevoir l’un des traitements suivants.

L’observation vigilante, aussi appelée surveillance active, peut être une option puisque le lymphome du MALT se développe lentement et n’a peut-être pas besoin d’être traité immédiatement. L’équipe de soins surveille attentivement la personne atteinte d’un lymphome du MALT et commence le traitement quand des symptômes apparaissent ou s’il y a des signes que la maladie évolue.

On peut avoir recours à la radiothérapie si le lymphome est volumineux, s'il cause des symptômes ou s'il grossit. On dirige une radiothérapie externe vers la tumeur et une partie du tissu qui l’entoure.

On peut avoir recours à la chimiothérapie au lieu de la radiothérapie si le lymphome est volumineux, s'il grossit, s'il y a du cancer dans tout le corps (maladie généralisée) ou s'il réapparaît après avoir été traité. On peut administrer les médicaments ou associations médicamenteuses qui suivent :

  • fludarabine (Fludara)
  • bendamustine (Treanda)
  • chlorambucil (Leukeran)
  • protocole CHOP – cyclophosphamide (Cytoxan, Procytox), doxorubicine (Adriamycin), vincristine (Oncovin) et prednisone
  • protocole CVP – cyclophosphamide, vincristine et prednisone

On peut administrer un traitement ciblé si le lymphome du MALT de l’estomac ne réagit pas aux antibiotiques, si le lymphome n’est pas lié à une infection à H. pylori ou s’il réapparaît (récidive) après le traitement. Le rituximab (Rituxan) est un médicament ciblé qu’on peut administrer seul ou associer à une chimiothérapie.

muqueuse

Couche mince et humide de tissu qui tapisse certains organes et cavités du corps, dont le nez, la bouche, les poumons, les voies respiratoires, le vagin et le tube digestif.

Les glandes présentes dans une muqueuse produisent du mucus (liquide épais et glissant).

Histoires

Lusomé Founder and CEO Lara Smith En voyant ma sœur Erin – une jeune mère de famille – lutter contre le tourbillon émotionnel puis affronter la douleur physique liée aux traitements contre le cancer, j’ai eu envie de faire quelque chose pour aider les femmes à se sentir en confiance.

Lisez l’histoire de Lara

Investir pour réduire le fardeau du cancer

Icône – tirelire

L’an dernier, la SCC a financé la recherche sur le cancer à hauteur de 40 millions de dollars, grâce à nos donateurs. Découvrez comment vous pouvez aider à réduire le fardeau du cancer.

Apprenez-en plus