Lymphome non hodgkinien

Vous êtes ici:

Classification histologique du lymphome non hodgkinien

Connaître le grade donne à votre équipe de soins une idée de la rapidité à laquelle le lymphome non hodgkinien (LNH) peut se développer et de sa probabilité de propagation. Cela l’aide à planifier votre traitement. Le grade peut aussi aider l’équipe de soins à prévoir comment vous pourriez réagir au traitement.

Pour établir le grade du LNH, le pathologiste examine au microscope un échantillon prélevé dans un ganglion lymphatique ou un autre tissu. Le grade est défini par l'apparence et le comportement des cellules cancéreuses qu'on compare à ceux des cellules normales. On utilise le mot différenciation pour désigner à quel point les cellules cancéreuses sont différentes.

On décrit habituellement les différents types et sous-types de LNH en tant qu’indolents (de bas grade, ou d’évolution lente) ou agressifs (de haut grade, ou d’évolution rapide). Certains sous-types de LNH ne peuvent pas être facilement classés puisqu’ils possèdent des caractéristiques du LNH indolent et du LNH agressif.

LNH de bas grade, ou indolent

Les cellules cancéreuses de bas grade, ou indolentes, sont bien différenciées. Leur apparence et leur comportement ressemblent beaucoup à ceux des cellules normales.

Les types de LNH de bas grade ont tendance à croître lentement et ne causent habituellement que peu de symptômes en se développant. Les types de LNH de bas grade se sont donc souvent déjà propagés à d’autres parties du corps quand on les diagnostique. En général, ils se propagent à la moelle osseuse et à la rate.

Certains types de LNH de bas grade peuvent se transformer en un type de LNH de haut grade qui exige un traitement plus agressif.

LNH de haut grade, ou agressif

Les cellules cancéreuses de haut grade, ou agressives, sont peu différenciées ou indifférenciées. Leur apparence et leur comportement sont moins normaux, ou plus anormaux.

Les types de LNH de haut grade se développent rapidement. Ils ont tendance à se propager aux ganglions lymphatiques ou à d’autres organes dans différentes parties du corps. Les types de LNH de haut grade causent habituellement des symptômes et doivent être traités immédiatement.

Histoires

Sarah Metcalfe Il est primordial que la Société canadienne du cancer offre du soutien et finance la recherche.

Lisez l'histoire de Sarah

Ensemble, nous pouvons réduire le fardeau du cancer

Icône – bécher

L’an dernier, avec les fonds dont nous disposions, nous avons réussi à financer seulement 40 pour cent des projets de recherche considérés comme de grandes priorités. Imaginez l’impact que nous pourrions avoir si nous étions capables d’en financer 100 pour cent.

Apprenez-en plus