Lymphome non hodgkinien chez l’enfant

Vous êtes ici:

Traitements du lymphome non hodgkinien chez l'enfant

Si votre enfant est atteint d’un lymphome non hodgkinien (LNH), l’équipe de soins élaborera un plan de traitement qui se basera sur la santé de votre enfant, des renseignements spécifiques sur le cancer et les meilleures options de traitement disponibles. Quand l’équipe de soins décide quels traitements proposer pour un LNH infantile, elle prend en considération les éléments suivants :

  • type de LNH
  • stade du cancer
  • emplacement et taille de la tumeur
  • âge de votre enfant
  • état de santé global de votre enfant

Quand elle planifie le traitement des enfants atteints d’un lymphome de Burkitt ou d’un lymphome diffus à grandes cellules B, l’équipe de soins prend aussi en considération la catégorie de risque. Pour certains types de LNH infantile, les catégories de risque font partie de la stadification du LNH chez l’enfant.

Les enfants atteints d’un LNH ont souvent des complications qui nécessitent un traitement immédiat. Les enfants dont une voie respiratoire ou un organe est bloqué pourraient avoir besoin d'un traitement à base de corticostéroïdes avant de commencer la chimiothérapie. Lorsqu’ils commencent un traitement, les enfants atteints d’un LNH présentent souvent un syndrome de lyse tumorale, qui doit être traité immédiatement. Les médecins tentent de prévenir les effets secondaires d’une lyse tumorale rapide en administrant des liquides supplémentaires et des médicaments afin d’aider à prévenir l’accumulation d’acide urique dans les reins.

Voici des renseignements généraux sur les traitements offerts pour le LNH infantile. Apprenez-en davantage sur les traitements du lymphome de Burkitt chez l’enfant, les traitements du lymphome lymphoblastique chez l’enfant, les traitements du lymphome diffus à grandes cellules B chez l’enfant, les traitements du lymphome anaplasique à grandes cellules chez l’enfant et les traitements du lymphome médiastinal primitif à cellules B chez l’enfant.

Chimiothérapie

La chimiothérapie est le traitement principal du LNH chez l'enfant. On l’administre aussi pour prévenir ou traiter la propagation du LNH au cerveau et à la moelle épinière, soit le système nerveux central (SNC). La chimiothérapie a recours à des médicaments anticancéreux pour détruire les cellules cancéreuses.

Apprenez-en davantage sur la chimiothérapie du LNH chez l’enfant.

Traitement ciblé

On peut administrer un traitement ciblé pour traiter certains types de LNH chez l’enfant. Le traitement ciblé a recours à des médicaments pour cibler des molécules spécifiques, comme des protéines, présentes à la surface ou à l’intérieur des cellules cancéreuses dans le but d’interrompre la croissance et la propagation du cancer tout en limitant les dommages aux cellules normales.

Apprenez-en davantage sur le traitement ciblé pour le LNH chez l’enfant.

Greffe de cellules souches

On peut avoir recours à la greffe de cellules souches pour traiter le LNH infantile qui réapparaît à la suite du traitement (récidive, ou rechute, de LNH). Lors d’une greffe de cellules souches, on administre une chimiothérapie à forte dose pour détruire toutes les cellules dans la moelle osseuse. On donne ensuite des cellules souches saines pour remplacer celles qui ont été détruites dans la moelle osseuse.

Apprenez-en davantage sur la greffe de cellules souches pour le LNH chez l’enfant.

Chirurgie

On a habituellement recours à la chirurgie seulement pour diagnostiquer et établir le stade du LNH infantile. On l’utilise parfois pour traiter un lymphome de Burkitt de stade précoce qui a pris naissance dans l’estomac ou l’intestin grêle. On y a aussi parfois recours dans des cas urgents, comme pour traiter un blocage intestinal (occlusion intestinale) causé par une tumeur à l'abdomen.

Apprenez-en davantage sur la chirurgie du LNH chez l’enfant.

Immunothérapie

On peut avoir recours à l’immunothérapie pour traiter certains types de LNH infantile qui ne répondent pas à d’autres traitements ou qui réapparaissent après avoir été traités.

Radiothérapie

On a généralement recours à la radiothérapie uniquement dans des cas urgents ou pour traiter un LNH infantile qui a pris naissance dans le SNC ou qui s’y est propagé. En radiothérapie, on a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses.

Apprenez-en davantage sur la radiothérapie du LNH chez l’enfant.

Suivi

Le suivi après le traitement est une composante importante des soins apportés aux enfants atteints de cancer. Votre enfant devra avoir régulièrement des visites de suivi, en particulier au cours des 10 premières années qui suivent le traitement. Ces visites permettent à l’équipe de soins de surveiller les progrès de votre enfant et de savoir comment il se rétablit du traitement. Elles lui permettent aussi de vérifier la présence d’effets tardifs des traitements. Apprenez-en davantage sur le suivi.

Essais cliniques

Les enfants atteints de cancer peuvent être traités en essais cliniques. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Questions à poser sur le traitement

Afin de prendre les bonnes décisions pour votre enfant, posez des questions sur le traitement à l’équipe de soins.

syndrome de lyse tumorale

Ensemble d’effets secondaires, y compris des dommages aux reins, au coeur et au foie, causés la destruction rapide des cellules cancéreuses en réponse à un traitement. Les cellules cancéreuses mourantes libèrent alors des substances toxiques dans le sang.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Connie Eaves Suivre la croissance des cellules souches

Financer des projets de recherche de calibre international

Icône – papier

Le cancer touche tous les Canadiens, mais ensemble, nous pouvons réduire le fardeau en investissant dans la recherche et la prévention. Découvrez l’impact de la recherche que nous finançons.

Apprenez-en plus