Logo Société canadienne du cancer

Lymphome non hodgkinien chez l’enfant

Vous êtes ici:

Symptômes du lymphome non hodgkinien chez l'enfant

Les signes et symptômes du lymphome non hodgkinien (LNH) chez l’enfant peuvent varier selon l’emplacement du cancer dans le corps. D’autres affections médicales peuvent causer les mêmes symptômes que le LNH chez l’enfant (infantile).

Le symptôme le plus courant du LNH chez l’enfant est l’enflure des ganglions lymphatiques situés dans le cou (au-dessus de la clavicule), dans le thorax (masse médiastinale) causant des troubles respiratoires, dans l’abdomen ou à l’aine. Les ganglions lymphatiques qui sont enflés sont habituellement indolores. Certains enfants peuvent ressentir une douleur abdominale due à l’enflure des ganglions lymphatiques situés dans l’intestin ou près de celui-ci.

Symptômes B

Le LNH peut parfois causer des symptômes généralisés, ou systémiques. Cet ensemble de symptômes, qu’on appelle symptômes B, comprend de la fièvre, des sueurs nocturnes et une perte de poids. La fièvre n’a généralement aucune cause apparente. Elle peut être forte pendant plusieurs jours ou passer de normale à inférieure à la normale pendant des jours ou des semaines. Les sueurs nocturnes sont si importantes que les draps ou les vêtements de l’enfant sont mouillés et doivent être changés. La perte de poids équivaut à au moins 10 % du poids corporel sur une période de 6 mois.

Symptômes selon l'emplacement de la maladie

Le LNH infantile peut engendrer différents signes et symptômes selon son emplacement dans le corps.

Abdomen

Le LNH infantile à l’abdomen peut causer les symptômes suivants :

  • masse ou enflure à l'abdomen
  • sensibilité ou douleur à l’abdomen
  • changement du transit intestinal, comme de la constipation ou de la diarrhée
  • nausées ou vomissements
  • perte d'appétit

Médiastin

Le LNH infantile au médiastinmédiastinRégion de la cavité thoracique située entre les poumons, le sternum et la colonne vertébrale qui contient le coeur, les gros vaisseaux sanguins, le thymus, la trachée, l’oesophage et les ganglions lymphatiques., ou thorax, peut causer les symptômes suivants :

  • essoufflement
  • douleur thoracique
  • difficulté à respirer, qui peut être plus importante lorsque l'enfant est étendu sur le dos et qui s'allège quand l'enfant s'assoit ou se couche sur le côté ou sur le ventre
  • respiration sifflante
  • bruits respiratoires aigus
  • toux
  • ganglions lymphatiques enflés au thorax, au cou ou sous les bras
  • sensation générale d’inconfort ou de maladie (malaise)
  • syndrome de compression de la veine cave supérieure (SCVCS)

Le syndrome de compression de la veine cave supérieure (SCVCS) met la vie en danger et nécessite un traitement immédiat. Ce syndrome survient lorsque la veine cave supérieure (grosse veine qui fait circuler le sang de la tête, du cou, des bras et du thorax jusqu’au cœur) est compressée par une tumeur. Cet ensemble de symptômes comprend la toux, la difficulté à respirer, les maux de tête, les étourdissements, les évanouissements et l’enflure ou la rougeur du cou, du visage et de la partie supérieure des bras. Apprenez-en davantage sur le syndrome de compression de la veine cave supérieure.

Peau

Le LNH infantile affectant la peau peut engendrer la présence de masses de couleur rouge ou violet qui sont situées sous la peau et qui démangent.

Tête et cou

Le LNH infantile à la tête ou au cou peut causer les symptômes suivants :

  • enflure des ganglions lymphatiques du cou
  • nez congestionné
  • enflure des amygdales
  • mal d'oreille
  • perte de l'ouïe

Système nerveux central

Certains types de LNH infantile, comme le LNH infantile à la tête ou au cou, peut se propager au cerveau ou à la moelle épinière (système nerveux central, SNC). Un LNH infantile qui s’est propagé au SNC peut causer les symptômes suivants :

  • maux de tête
  • vomissements, avec ou sans nausées
  • vision double ou difficulté à voir
  • confusion et difficulté à se concentrer
  • changements de personnalité
  • crises d'épilepsie
  • difficulté à bouger certaines parties du corps
  • douleur dorsale
  • difficulté à uriner ou à évacuer les selles
  • engourdissements ou picotements dans les doigts ou les orteils

Moelle osseuse

Un LNH infantile qui s'est propagé à la moelle osseuse peut causer les symptômes suivants :

  • infections qui ne disparaissent pas ou qui réapparaissent toujours
  • saignements ou tendance aux ecchymoses
  • baisse du nombre de cellules sanguines
  • fatigue
  • pâleur
  • essoufflement

Histoires

Dr Shana Kelley Une analyse sanguine ultrasensible pour détecter le cancer

Plus de details

Défense des intérêts des personnes atteintes de cancer

Illustration d’un mégaphone

Nos employés et bénévoles rencontrent les élus des divers paliers de gouvernement (municipal, provincial et fédéral) pour les convaincre de faire de la lutte contre le cancer une de leurs priorités.

Apprenez-en plus