Logo Société canadienne du cancer

Neuroblastome

Vous êtes ici:

Symptômes du neuroblastome

Il est possible que le neuroblastome ne cause aucun signe ni symptôme aux premiers stades de la maladie. Les signes et symptômes se manifestent souvent une fois que la tumeur s’est étendue dans les tissus voisins. D’autres affections médicales peuvent causer les mêmes symptômes que le neuroblastome.

L’un des symptômes les plus courants du neuroblastome est la douleur. Celle-ci survient parce que la tumeur exerce une pression sur les tissus voisins en se développant ou parce que le cancer s’est propagé aux os. Les autres signes et symptômes dépendent de l’emplacement de la tumeur, de la libération de substances chimiques dans la circulation sanguine par la tumeur et de la propagation du cancer ailleurs dans le corps.

Le neuroblastome apparaît le plus souvent chez les nourrissons et les enfants âgés de moins de 5 ans. Chez les nourrissons, le neuroblastome survient le plus fréquemment dans le cou et le thorax. Chez les tout-petits et les enfants plus âgés, le neuroblastome survient le plus fréquemment dans l’abdomen.

Lorsque le neuroblastome survient dans l’abdomen, il apparaît dans les cellules nerveuses des glandes surrénales ou dans les ganglions sympathiques prévertébraux (des amas de cellules nerveuses situés dans l’abdomen). Il peut aussi apparaître dans les chaînes ganglionnaires situées le long de la moelle épinière dans le cou, le thorax ou le pelvis.

Neuroblastome dans le thorax

Le neuroblastome dans le thorax peut provoquer les symptômes suivants :

  • difficulté à respirer
  • essoufflement
  • toux
  • maux de tête
  • étourdissements
  • syndrome de compression de la veine cave supérieure (SCVCS)

Le syndrome de compression de la veine cave supérieure (SCVCS) met souvent la vie en danger et nécessite un traitement immédiat. Ce syndrome survient lorsque la tumeur exerce une pression sur la veine cave supérieure (la grosse veine qui fait circuler le sang de la tête, du cou, des bras et du thorax jusqu’au cœur). Cet ensemble de symptômes comprend la toux, la difficulté à respirer, les maux de tête, les étourdissements, les évanouissements et l’enflure ou la rougeur du cou, du visage et de la partie supérieure des bras. Apprenez-en davantage sur le syndrome de compression de la veine cave supérieure.

Neuroblastome dans le cou

Le neuroblastome dans le cou peut provoquer les symptômes suivants :

  • masse dure et indolore dans le cou
  • difficulté à respirer
  • paupières tombantes
  • petites pupilles

Neuroblastome dans l’abdomen ou le pelvis

Le neuroblastome dans l’abdomen ou le pelvis peut provoquer les symptômes suivants :

  • masse ou enflure à l’abdomen
  • perte d’appétit
  • perte de poids
  • sensation de plénitude dans l’abdomen (l’enfant peut dire qu’il sent que son ventre est gros)
  • douleur à l’abdomen
  • constipation
  • difficulté à uriner
  • pression artérielle élevée
  • nausées
  • vomissements
  • enflure des aines ou des jambes
  • enflure du scrotum (chez les garçons)

Neuroblastome touchant la moelle épinière

Le neuroblastome touche parfois la moelle épinière. Il peut alors provoquer les symptômes suivants :

  • faiblesse dans les jambes
  • démarche instable ou chancelante
  • perte du contrôle de la vessie ou des intestins
  • douleur
  • paralysie
  • compression de la moelle épinière

La compression de la moelle épinière est une urgence médicale qui nécessite un traitement immédiat. Elle survient lorsqu’une tumeur exerce une pression sur la moelle épinière. Cette pression peut entraîner une enflure qui entrave parfois l’apport de sang à la moelle épinière et aux nerfs. Si elle n’est pas traitée rapidement, la compression de la moelle épinière peut causer une paralysie permanente. Apprenez-en davantage sur la compression de la moelle épinière.

Neuroblastome qui s’est propagé

Dans de nombreux cas, le neuroblastome s’est déjà propagé (métastases) à d’autres parties du corps au moment du diagnostic. Le neuroblastome peut engendrer différents signes et symptômes selon l’endroit où il s’est propagé :

  • Des ganglions lymphatiques enflés peuvent indiquer que le neuroblastome s’est propagé aux ganglions lymphatiques.
  • La douleur osseuse ou la claudication peuvent indiquer que le neuroblastome s’est propagé aux os.
  • Des yeux cernés et globuleux (appelés yeux de raton laveur) peuvent indiquer que le neuroblastome s’est propagé aux os des orbites.
  • La fatigue, la faiblesse, les infections fréquentes, l’irritabilité, la tendance aux ecchymoses et les saignements peuvent indiquer que le neuroblastome s’est propagé à la moelle osseuse.
  • Un abdomen enflé et des troubles respiratoires peuvent indiquer que le neuroblastome s’est propagé au foie.
  • Des bosses bleues ou violettes ressemblant à des bleuets peuvent indiquer que le neuroblastome s’est propagé à la peau.

Neuroblastome qui libère des substances chimiques

Dans certains cas, les cellules du neuroblastome peuvent sécréter des substances chimiques, appelées catécholamines, qui ont des effets sur les organes et les tissus ailleurs dans le corps. Le neuroblastome peut causer plusieurs syndromes paranéoplasiquessyndromes paranéoplasiquesGroupe de symptômes qui se manifestent lorsque des substances libérées par des cellules cancéreuses perturbent le fonctionnement d'organes ou de tissus, que ces derniers soient proches ou éloignés de la tumeur.. Les symptômes des syndromes paranéoplasiques sont les suivants :

  • diarrhée
  • fièvre
  • pression artérielle élevée
  • pouls rapide
  • rougeurs
  • transpiration
  • mouvements saccadés des muscles
  • mouvements incontrôlés des yeux

Histoires

Ray Ellis in fireman gear J’ai perdu pas mal de frères à cause du cancer. Parce que j’inhale de la fumée et que je m’expose à des substances chimiques, je vis pratiquement chaque jour dans la crainte du cancer.

Lisez l'histoire de Ray

Une célébration pour les survivants du cancer au Relais pour la vie

Illustration du Relais pour la vie

La Société canadienne du cancer fournit une occasion en or de célébrer le courage des survivants du cancer dans la bataille contre la maladie. Lors des centaines d’événements du Relais pour la vie qui ont lieu d’un bout à l’autre du pays, des milliers de gens se réunissent pour effectuer le Tour des survivants.

Apprenez-en plus