Logo Société canadienne du cancer

Cancer des fosses nasales et des sinus paranasaux

Vous êtes ici:

Traitements du cancer du sinus maxillaire de stade III

En présence d’un cancer du sinus maxillaire de stade III, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement. Il est possible qu’on vous propose un ou plusieurs des traitements suivants.

Chirurgie

La chirurgie est le principal traitement du cancer du sinus maxillaire de stade III. Le type de chirurgie pratiqué dépend des tissus qui ont été envahis par la tumeur.

 

Lors d’une maxillectomie totale (ou radicale), on enlève la mâchoire supérieure (appelée maxillaire) d’un côté de la face, y compris une partie du palais dur et du plancher orbitaire au-dessus de la tumeur.

Lors d’un curage ganglionnaire cervical, on enlève des ganglions lymphatiques du cou (appelés ganglions lymphatiques cervicaux). On a recours à cette intervention lorsque le cancer s’est propagé à ces ganglions.

Radiothérapie

On peut avoir recours à la radiothérapie externe avant ou après la chirurgie d’un cancer du sinus maxillaire de stade III.

On peut l’administrer avant une chirurgie si :

  • il est probable que des cellules cancéreuses se trouveront sur la surface coupée du tissu enlevé (on dit alors que les marges chirurgicales sont positives)
  • le cancer s’est propagé à des ganglions lymphatiques qui ne peuvent être retirés par chirurgie

On peut administrer une radiothérapie externe après la chirurgie si :

  • des cellules cancéreuses se trouvent sur la surface coupée du tissu enlevé ou près d’elle (on dit alors que les marges chirurgicales sont positives)
  • des cellules cancéreuses entourent un nerf ou se propagent le long d’un nerf (on parle alors d’envahissement périneural)
  • le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques du cou (appelés ganglions cervicaux)

Chimioradiothérapie

On peut avoir recours à la chimioradiothérapie avant ou après la chirurgie d’un cancer du sinus maxillaire de stade III. La chimioradiothérapie est un traitement qui consiste à administrer une chimiothérapie et une radiothérapie au cours de la même période. En général, l’agent chimiothérapeutique qu’on emploie est le cisplatine (Platinol AQ).

La chimioradiothérapie peut servir de traitement principal du cancer du sinus maxillaire. On peut aussi l’employer pour détruire toute cellule cancéreuse qui aurait pu se propager aux ganglions lymphatiques du cou (appelés ganglions cervicaux).

On peut proposer une chimioradiothérapie après une chirurgie :

  • si des cellules cancéreuses se trouvent sur la surface coupée du tissu enlevé ou près d’elle (on dit alors que les marges chirurgicales sont positives)
  • pour détruire toute cellule cancéreuse qui aurait pu se propager aux ganglions lymphatiques du cou
  • si des cellules cancéreuses se sont disséminées dans les tissus voisins à l’extérieur d’un ganglion lymphatique

Traitement ciblé

Le traitement ciblé peut être une option pour traiter le cancer du sinus maxillaire de stade III. Le médicament ciblé le plus souvent utilisé est le cétuximab (Erbitux).

Le traitement ciblé peut être offert en association avec la radiothérapie comme traitement principal au lieu de la chirurgie.

On peut proposer le traitement ciblé après une chirurgie lorsque des cellules cancéreuses se trouvent sur la surface coupée du tissu enlevé (on dit alors que les marges chirurgicales sont positives).

Essais cliniques

On peut vous demander si vous voulez participer à un essai clinique sur le cancer des fosses nasales et des sinus paranasaux. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Histoires

Dr Marc Therrien Le Dr Marc Therrien s’emploie à bloquer une protéine impliquée dans le développement du cancer.

Plus de details

Financement d’essais cliniques qui sauvent des vies

Illustration d’instruments scientifiques

La Société canadienne du cancer subventionne des essais cliniques d’une importance vitale, qui permettent aux personnes atteintes de cancer d’avoir accès aux plus récents types de traitement.

Apprenez-en plus