Logo Société canadienne du cancer

Myélome multiple

Vous êtes ici:

Chirurgie du myélome multiple

On a parfois recours à la chirurgie pour traiter le myélome multiple. Le type de chirurgie pratiqué dépend surtout de l’emplacement de la tumeur, de vos symptômes et d’autres facteurs comme votre âge et votre état général de santé.

On administre une chirurgie pour les raisons suivantes dans le cadre du traitement du myélome multiple. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements avant ou après la chirurgie.

Soutien des os affaiblis et prévention des fractures

La chirurgie visant à soutenir les os affaiblis et à prévenir les fractures (cassures) porte le nom de soins orthopédiques. Il est possible qu’on installe des plaques ou des tiges de métal dans des os comme la colonne vertébrale ou le bassin pour aider à les soutenir.

On pourrait aussi avoir recours à des techniques plus récentes si des os de la colonne vertébrale (vertèbres) sont fracturés.

 

Vertébroplastie – On injecte un ciment osseux dans une vertèbre fracturée pour la stabiliser.

Cyphoplastie – Quand une partie d’une vertèbre s’affaisse, on insère un ballonnet dans la région affaissée afin de la soulever. On peut ensuite injecter un ciment osseux dans la région qui était affaissée pour stabiliser la vertèbre.

Traitement d’une compression de la moelle épinière

On pourrait faire une chirurgie d’urgence pour stabiliser la colonne vertébrale et soulager une compression de la moelle épinière.

Apprenez-en davantage sur la compression de la moelle épinière.

Ablation d’une tumeur

On a aussi parfois recours à la chirurgie pour retirer une tumeur située à l’extérieur de l’os ou de la moelle osseuse (plasmocytome extramédullaire). La chirurgie peut être administrée seule ou encore avant ou après la radiothérapie pour retirer le plasmocytome extramédullaire.

Effets secondaires

Peu importe le traitement du myélome multiple, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Certaines personnes éprouvent beaucoup d’effets secondaires, tandis que d’autres en éprouvent peu ou pas du tout.

Les effets secondaires peuvent se manifester n’importe quand pendant, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines après la chirurgie. Il arrive parfois que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite de la chirurgie (effets tardifs). La plupart des effets secondaires disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains risquent de durer longtemps ou d’être permanents.

La chirurgie du myélome multiple peut engendrer les effets secondaires suivants :

On a recours à du ciment lors d’une vertébroplastie et d’une cyphoplastie pour stabiliser une vertèbre fracturée. Il arrive parfois que le ciment fuit dans le tissu voisin, ce qui risque de causer une douleur névralgique.

Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres que vous croyez liés à la chirurgie. Plus vite vous leur mentionnez tout problème, plus rapidement ils pourront vous dire comment aider à les soulager.

Questions à poser sur la chirurgie

Apprenez-en davantage sur la chirurgie et les effets secondaires de cette intervention. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur la chirurgie à votre équipe de soins.

Histoires

Nikki Ross Agir comme bénévole durant le Mois de la jonquille est une façon amusante d’afficher son soutien envers les personnes atteintes de cancer et les survivants.

Lisez l’histoire de Nikki

Accès aux services offerts dans votre communauté

Illustration de maisons côte à côte

Le répertoire de services à la communauté de la Société canadienne du cancer aide les personnes atteintes de cancer et leurs familles à trouver les services et programmes disponibles dans leur communauté.

Apprenez-en plus