Logo Société canadienne du cancer

Myélome multiple

Vous êtes ici:

Traitement d’entretien du myélome multiple

On administre habituellement un traitement d’entretien après une greffe de cellules souches. On peut aussi avoir recours à un traitement d'entretien à la suite d’un traitement d'induction chez les personnes qui ne reçoivent pas de greffe de cellules souches. Le médicament d'entretien est habituellement administré en une faible dose pendant une longue période, ce qui aide à maintenir la personne en rémission et à prévenir la récidive. Puisqu’on administre une faible dose de médicament, la quantité d’effets secondaires a tendance à être moindre et la personne est capable d’avoir une meilleure qualité de vie.

Traitement ciblé

Le traitement ciblé est le principal type de traitement d’entretien du myélome multiple. Les agents ciblés administrés comme traitement d'entretien sont entre autres ceux-ci :

  • Lénalidomide (Revlimid)
  • Bortézomib (Velcade)
  • Thalidomide (Thalomid)

Corticostéroïdes

Les corticostéroïdes sont des hormones stéroïdes qui agissent comme un anti-inflammatoire en réduisant l’enflure et la réaction immunitaire du corps (réaction du système immunitaire aux substances étrangères). Il arrive parfois qu’on associe les corticostéroïdes à des médicaments ciblés ou qu’on les administre au lieu des médicaments ciblés comme traitement d’entretien du myélome multiple. Les corticostéroïdes les plus souvent employés sont entre autres ceux-ci :

  • Dexaméthasone (Decadron, Dexasone)
  • Prednisone

Histoires

Researchers Dr Steve Manske and Dr Leia Minaker Les Drs Steve Manske et Leia Minaker s’appuient sur les résultats de la recherche sur le tabac pour poser des gestes concrets.

Plus de details

Réconfort et sollicitude des bénévoles

Illustration de bénévoles

Dans les centres régionaux de cancer, les maisons d’hébergement et les hôpitaux communautaires, des milliers de bénévoles de la Société canadienne du cancer apportent leur soutien aux personnes qui reçoivent des traitements.

Apprenez-en plus