Myélome multiple

Vous êtes ici:

Stades du myélome multiple

La stadification décrit ou classe un cancer en fonction de la quantité de cancer présente dans le corps et de son emplacement lors du diagnostic initial. C’est ce qu’on appelle souvent l’étendue du cancer. On se sert de l’information révélée par les examens pour savoir quelle est la taille de la tumeur, si le cancer s’est propagé à partir de son lieu d’origine et où il s’est propagé. Au moment du diagnostic, le myélome multiple est habituellement généralisé. Votre équipe de soins a recours au stade pour planifier votre traitement et prévoir l’issue (votre pronostic).

La stadification du myélome multiple repose sur les résultats des analyses sanguines et des examens d'imagerie. Les résultats d’autres épreuves peuvent aussi aider à déterminer le stade selon le système employé.

Les médecins ont recours à 2 systèmes pour définir le stade d’un myélome multiple :

  • International Staging System (ISS) (« système international de stadification »)
  • classification de Durie et Salmon

Au Canada, on établit le stade du myélome multiple le plus souvent à l’aide de l’International Staging System.

Regroupement des stades pour le myélome multiple

Dans le cas du myélome multiple, il y a 3 stades. Pour les stades 1 à 3, on utilise souvent les chiffres romains I, II et III. Mais dans le but de rendre le texte plus clair, nous emploierons les chiffres arabes 1, 2, et 3. En général, plus le numéro du stade est élevé, plus le cancer est présent en grande quantité dans le corps. Parlez à votre médecin si vous vous posez des questions sur la stadification.

International Staging System

L’International Staging System se base sur les résultats de 2 analyses sanguines pour établir le stade du myélome multiple, soit le taux d’albumine et le taux de bêta 2-microglobuline.

L’albumine est la protéine principale qu’on observe dans le plasma. Elle aide à maintenir le volume sanguin. La bêta 2-microglobuline est une protéine présente à la surface de cellules qui est libérée dans le sang. Elle joue un rôle dans la réaction immunitaire

Stade 1

Le taux de bêta 2-microglobuline est inférieur à 3,5mg/l.

Le taux d'albumine est équivalent ou supérieur à 35 g/l.

Stade 2

Le taux de bêta 2-microglobuline est inférieur à 3,5 mg/l.

Le taux d'albumine est inférieur à 35 g/l.

OU

Le taux de bêta 2-microglobuline est supérieur à 3,5 mg/l mais inférieur à 5,5 mg/l et le taux d’albumine peut être n’importe lequel.

Stade 3

Le taux de bêta 2-microglobuline est équivalent ou supérieur à 5,5 mg/l et le taux d’albumine peut être n’importe lequel.

Classification de Durie et Salmon

La classification de Durie et Salmon se base sur les résultats des analyses sanguines, des analyses d’urine et des radiographies pour déterminer le stade du myélome multiple. La classification de Durie et Salmon repose sur les facteurs suivants :

  • quantité d’hémoglobine dans le sang
  • quantité de calcium dans le sang
  • nombre de lésions osseuses observées à la radiographie
  • quantité de protéines monoclonales (protéines M) dans le sang ou l’urine (sous forme d’IgG, d’IgA, de chaînes légères libres)

Stade 1

On observe une petite quantité de cellules myélomateuses.

Toutes les caractéristiques suivantes sont présentes :

  • Le taux d'hémoglobine est équivalent ou supérieur à 100 g/l.
  • Le taux de calcium sanguin est normal (inférieur à 2,8 mmol/l).
  • Il n’y a pas de régions osseuses endommagées ou bien il y a un plasmocytome osseux solitaire.
  • Le taux d’IgG est inférieur à 50 g/l.
  • Le taux d’IgA est inférieur à 30 g/l.
  • Le taux urinaire de protéine M est inférieur à 4 g (collecte des urines de 24 heures).

Stade 2

On observe une quantité modérée de cellules myélomateuses.

Les caractéristiques varient entre celles du stade 1 et celles du stade 3.

Stade 3

On observe une grande quantité de cellules myélomateuses.

Une ou plusieurs des caractéristiques suivantes sont présentes :

  • Le taux d'hémoglobine est inférieur à 85 g/l.
  • Le taux de calcium sanguin est supérieur à 2,8 mmol/l.
  • On observe plusieurs régions osseuses endommagées.
  • Le taux d’IgG est supérieur à 70 g/l.
  • Le taux d’IgA est supérieur à 50 g/l.
  • Le taux urinaire de protéine M est supérieur à 12 g (collecte des urines de 24 heures).

Sous-stades de la classification de Durie et Salmon

On divise davantage les stades du myélome multiple selon le taux de créatinine dans le sang, ce qui révèle la qualité de fonctionnement des reins.

Sous-stade A

Les reins fonctionnent normalement. Le taux de créatinine est inférieur à 180 µmol/l.

Sous-stade B

Les reins ne fonctionnent pas normalement. Le taux de créatinine est équivalent ou supérieur à 180 µmol/l.

Récidive de myélome multiple

La récidive d’un myélome multiple signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. Il peut réapparaître au même endroit que le myélome d’origine ou dans une autre partie du corps.

plasma

Partie liquide du sang qui transporte les cellules sanguines et qui contient de nombreuses protéines et substances minérales.

hémoglobine

Protéine présente dans les globules rouges qui transporte l’oxygène vers les tissus et qui donne au sang sa couleur rouge.

Histoires

Researcher Dr John Bell Combattre le cancer au moyen de virus sur mesure

Plus de details

Financer des projets de recherche de calibre international

Icône – papier

Le cancer touche tous les Canadiens, mais ensemble, nous pouvons réduire le fardeau en investissant dans la recherche et la prévention. Découvrez l’impact de la recherche que nous finançons.

Apprenez-en plus