Logo Société canadienne du cancer

Myélome multiple

Vous êtes ici:

Qu’est-ce que le myélome multiple?

Le myélome multiple est un cancer qui prend naissance dans les plasmocytes, qui sont un type de globules blancs.

Les plasmocytes fabriquent des anticorps qui aident à combattre les infections. On les trouve principalement dans la moelle osseuse, mais il y en a aussi dans certains autres tissus et organes. La moelle osseuse est le tissu mou et spongieux qui occupe l’intérieur de la plupart des os où sont produits différents types de cellules sanguines.

Les plasmocytes présents dans la moelle osseuse subissent parfois des changements qui rendent leur mode de croissance ou leur comportement anormal. Ces changements peuvent engendrer un état précancéreux appelé gammapathie monoclonale de signification indéterminée (MGUS). Précancéreux signifie que les cellules ne sont pas encore cancéreuses, mais que leur risque de devenir cancéreuses est plus élevé. Dans certains cas, une MGUS peut évoluer en myélome multiple.

Le myélome se développe quand les plasmocytes anormaux dans la moelle osseuse commencent à proliférer de manière désordonnée, produisant d’autres plasmocytes anormaux appelés cellules myélomateuses. Avec le temps, les cellules myélomateuses s’accumulent dans la moelle osseuse et empêchent les autres cellules sanguines de la moelle de se développer normalement et de faire leur travail habituel. L’accumulation de cellules myélomateuses dans la moelle osseuse peut rompre l’équilibre de certains minéraux dans le corps. Les cellules myélomateuses fabriquent aussi une substance qui peut entraîner des dommages aux os et une hausse des taux de calcium dans le sang. Elles produisent également des protéines anormales qui peuvent affecter d’autres organes, comme les reins.

Le myélome multiple peut être latent ou actif. Le myélome multiple latent est aussi appelé myélome indolent ou asymptomatique puisqu’il n’engendre aucun symptôme. Les personnes atteintes d’un myélome multiple actif ont des symptômes.

Les cellules myélomateuses peuvent former des tumeurs dans les os. On parle d’un plasmocytome solitaire quand il n’y a qu’une seule tumeur dans un os. Quand il y a beaucoup de plasmocytomes dans les os, la maladie porte le nom de myélome multiple. Les plasmocytomes peuvent aussi se former à l’extérieur des os. Ces tumeurs sont appelées plasmocytomes extramédullaires.

Des types rares de myélomes multiples peuvent aussi se manifester, comme le myélome à immunoglobuline D (IgD) et le myélome à immunoglobuline E (IgE).

Schéma du développement du plasmocyte

Histoires

Morgan Smith Même si nous sommes des élèves du secondaire, nous avons été capables de recueillir un bon montant pour la Société canadienne du cancer. Cela montre ce qu’un petit groupe de personnes est capable de faire en unissant ses efforts pour une bonne cause.

Lisez l’histoire de Morgan

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus