Logo Société canadienne du cancer

Mésothéliome

Vous êtes ici:

Traitement du mésothéliome pleural

Le mésothéliome est très difficile à traiter. Les options suivantes permettent de traiter les différents stades du mésothéliome pleural, qui se basent sur l’opérabilité (résécabilité) du cancer. Les types de traitements administrés se basent aussi sur les besoins uniques de la personne atteinte de cancer.

Il est possible que la chirurgie ne soit pas une option pour les personnes atteintes d’un mésothéliome pleural de type sarcomatoïde. Ces personnes ont souvent un pronostic défavorable puisque ce type de mésothéliome résiste au traitement.

Mésothéliome pleural localisé ou de stade I

On peut proposer aux personnes atteintes d’un mésothéliome pleural localisé (stade I) qu’on considère comme opérable (résécable) :

On pourrait proposer d’autres traitements aux personnes atteintes d’un mésothéliome pleural localisé (stade I) qu’on considère comme inopérable (non résécable) et aux personnes qui décident de ne pas subir de chirurgie radicale. Les traitements proposés pour maîtriser la maladie le plus longtemps possible, soulager les symptômes et améliorer la qualité de vie peuvent comprendre :

  • des interventions chirurgicales palliatives
    • pleurectomie/décortication
    • thoracentèse, pleurodèse, dérivation pleuropéritonéale
  • une chimiothérapie
  • une radiothérapie

Mésothéliome pleural avancé ou de stade II, III ou IV

On peut proposer aux personnes atteintes d’un mésothéliome pleural avancé (stade II et certains de stade III) qu’on considère comme opérable (résécable) :

  • une chirurgie
    • pleurectomie/décortication (P/D)
    • pneumonectomie extrapleurale (PEP)
  • une chimiothérapie avant ou après une chirurgie
  • une radiothérapie après une pneumonectomie extrapleurale

On peut proposer aux personnes atteintes d’un mésothéliome pleural avancé (stade II ou III) qu’on considère comme inopérable (non résécable) :

  • des interventions chirurgicales palliatives
    • pleurectomie/décortication
    • thoracentèse, pleurodèse, dérivation pleuropéritonéale
  • une chimiothérapie
  • une radiothérapie
  • des soins de soutien

On ne fait pas de chirurgie étendue pour traiter un mésothéliome pleural de stade IV en raison de l’ampleur de la maladie à ce stade-là. La chimiothérapie est souvent le traitement de soutien. On peut aussi avoir recours à la radiothérapie et à d’autres mesures de soutien, comme la thoracentèse ou la pleurodèse, pour contrôler les symptômes d’un mésothéliome avancé, maîtriser la maladie le plus longtemps possible et améliorer la qualité de vie de la personne atteinte.

Mésothéliome pleural récidivant

Si le mésothéliome pleural réapparaît (récidive) après avoir été traité, les options de traitement dépendent des facteurs suivants :

  • emplacement du cancer
  • traitements déjà administrés
  • état de santé global de la personne atteinte

Pour le mésothéliome qui récidive, on peut avoir recours à des options de traitement semblables à celles du mésothéliome pleural non résécable. Il est possible d’administrer une chimiothérapie afin de tenter de réduire la taille de la tumeur ou de ralentir son évolution et de soulager les symptômes. La radiothérapie et d’autres mesures de soutien peuvent permettre de soulager les symptômes.

Essais cliniques

On peut offrir aux personnes atteintes d'un mésothéliome la possibilité de participer à des essais cliniques. Pour obtenir plus de renseignements, consultez la section « Essais cliniques ».

Histoires

Dr David Huntsman Risque génétique d’une forme agressive de cancer de l’estomac

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus