Mésothéliome

Vous êtes ici:

Suivi après le traitement du mésothéliome

Le suivi après le traitement est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes de cancer. Dans le cas du mésothéliome, les spécialistes du cancer (oncologues) et votre médecin de famille se partagent souvent cette responsabilité. Votre équipe de soins collaborera avec vous afin de décider quel suivi répond à vos besoins.

N’attendez pas au prochain rendez-vous prévu pour signaler tout nouveau symptôme ou tout symptôme qui ne disparaît pas. Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez les symptômes suivants :

  • intensification de la douleur à la poitrine ou à l’abdomen
  • aggravation de la toux ou de l’essoufflement
  • enflure de l’abdomen

Planification des visites de suivi

Le suivi après un traitement du mésothéliome varie, car il n’existe aucune ligne directrice standard. Les visites de suivi sont personnalisées en fonction de votre situation et du type de traitement que vous avez reçu.

Déroulement des visites de suivi

Lors d’une visite de suivi, votre équipe de soins vous posera habituellement des questions sur les effets secondaires du traitement et sur votre degré d’adaptation.

Il est possible que votre médecin fasse un examen physique, lors duquel il pourrait :

  • écouter le thorax
  • palper l’abdomen

Le suivi comporte souvent des examens. On pourrait effectuer les épreuves suivantes :

  • une tomodensitométrie (TDM), pour évaluer l’efficacité des traitements à réduire la taille du mésothéliome ou à ralentir son évolution, ou encore pour savoir s’il est réapparu après le traitement (récidive)

une radiographie pulmonaire ou abdominale, si vous présentez de nouveaux symptômes

Si votre équipe de soins découvre que le cancer est réapparu, elle discutera avec vous afin de planifier votre traitement et vos soins.

Questions à poser sur le suivi

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le suivi à votre équipe de soins.

Histoires

Nikki Ross Agir comme bénévole durant le Mois de la jonquille est une façon amusante d’afficher son soutien envers les personnes atteintes de cancer et les survivants.

Lisez l’histoire de Nikki

Quel est le risque à vie d’avoir le cancer?

Icône - 1 sur 2

Selon le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer, environ la moitié des Canadiens pourraient recevoir un diagnostic de cancer au cours de leur vie.

Apprenez-en plus