Logo Société canadienne du cancer

Mésothéliome

Vous êtes ici:

Stades du mésothéliome pleural

La stadification est une façon de décrire ou de classer un cancer selon l’étendue de la maladie dans le corps. Le système le plus fréquemment utilisé pour déterminer le stade du mésothéliome est la classification TNM. L'Union internationale contre le cancer (UICC) utilise ce système pour décrire l'étendue de nombreuses tumeurs cancéreuses solides.

On n’a pas établi de système de stadification pour le mésothéliome péritonéal.

TNM

TNM signifie Tumeur, Nodes (terme anglais pour les ganglions lymphatiques) et Métastases. La classification TNM prend en compte :

  • la taille et l’étendue de la tumeur primitive
  • le nombre de ganglions lymphatiques régionaux qui contiennent des cellules cancéreuses ainsi que leur emplacement
  • la propagation du cancer, ou métastases, vers une autre partie du corps

Tumeur primitive (T)

TX

Impossible d'évaluer la tumeur primitive

T0

Aucun signe de tumeur primitive

T1

La tumeur affecte la plèvre pariétale d’un côté du thorax (plèvre pariétale homolatérale), avec ou sans atteinte focale de la plèvre viscérale.

  • T1a – La tumeur affecte la plèvre pariétale homolatérale et peut aussi affecter la plèvre qui tapisse le diaphragme ou le médiastin. Il n’y a pas de tumeur dans la plèvre viscérale.
  • T1b – La tumeur affecte la plèvre pariétale homolatérale et la plèvre viscérale.

T2

La tumeur affecte n’importe quelle surface pleurale d’un seul côté du thorax (plèvre homolatérale) et au moins un des éléments suivants est présent :

  • tumeur dans la plèvre viscérale, dont les fissures pulmonaires (qui divisent le poumon en lobes)
  • envahissement du diaphragme
  • envahissement du tissu du poumon (parenchyme pulmonaire)

T3*

La tumeur affecte n’importe quelle surface pleurale d’un seul côté du thorax (plèvre homolatérale) et au moins un des éléments suivants est présent :

  • envahissement de la première couche de la paroi thoracique (fascia endothoracique)
  • envahissement de la graisse médiastinale
  • tumeur unique (solitaire) envahissant les tissus mous de la paroi thoracique
  • tumeur à la surface du sac entourant le cœur (atteinte non transmurale du péricarde)

T4*

La tumeur affecte n’importe quelle surface pleurale d’un seul côté du thorax (plèvre homolatérale) et au moins un des éléments suivants est présent :

  • envahissement, diffus ou multifocal, de plusieurs régions des tissus mous de la paroi thoracique
  • atteinte des côtes
  • envahissement du péritoine à travers le diaphragme
  • envahissement de tout organe dans le médiastin
  • extension jusqu’à la plèvre du côté du thorax opposé à la tumeur (plèvre controlatérale)
  • envahissement de la colonne vertébrale
  • extension jusqu’à la surface interne du péricarde
  • accumulation de liquide dans le thorax (épanchement péricardique) et analyse cytologique positive (cellules cancéreuses dans le liquide péricardique)
  • envahissement du muscle cardiaque (myocarde)
  • envahissement des nerfs du plexus brachial, qui contrôlent le bras

*Nota : T3 fait référence au mésothéliome qui est localement avancé mais possiblement résécable (opérable). T4 fait référence au mésothéliome qui est localement avancé mais non résécable (non opérable).

Ganglions lymphatiques régionaux (N)

NX

Impossible d'évaluer les ganglions lymphatiques régionaux

N0

Absence de métastases dans les ganglions lymphatiques régionaux

N1

Présence de métastases dans les ganglions lymphatiques broncho-pulmonaires ou les ganglions lymphatiques hilaires ou bien les deux du même côté du thorax que le cancer (ganglions lymphatiques homolatéraux).

  • Les ganglions broncho-pulmonaires sont situés dans les poumons.
  • Les ganglions hilaires sont situés près de l’emplacement où la bronche entre dans le poumon.

N2

Présence de métastases dans les ganglions lymphatiques sous-carénaires et soit dans les ganglions lymphatiques mammaires internes ou les ganglions lymphatiques médiastinaux du même côté du thorax que le cancer.

Ou

Présence de métastases dans les ganglions lymphatiques sous-carénaires ou soit dans les ganglions lymphatiques mammaires internes ou les ganglions lymphatiques médiastinaux du même côté du thorax que le cancer.

  • Les ganglions sous-carénaires se trouvent sous la trachée.
  • Les ganglions mammaires internes entourent le sternum.
  • Les ganglions médiastinaux se trouvent au centre du thorax, entre les poumons (médiastin).

N3

Présence de métastases dans les ganglions lymphatiques médiastinaux, mammaires internes ou hilaires du côté opposé du thorax au cancer (ganglions lymphatiques controlatéraux) et soit dans les ganglions lymphatiques sus-claviculaires ou scalènes du même côté (homolatéral) du thorax que le cancer ou du côté opposé (controlatéral).

Ou

Présence de métastases dans les ganglions lymphatiques médiastinaux, mammaires internes ou hilaires du côté opposé du thorax au cancer (ganglions lymphatiques controlatéraux) ou soit dans les ganglions lymphatiques sus-claviculaires ou scalènes du même côté (homolatéral) du thorax que le cancer ou du côté opposé (controlatéral).

  • Les ganglions lymphatiques sus-claviculaires se trouvent au-dessus de la clavicule.
  • Les ganglions lymphatiques scalènes se trouvent à la base du cou.

Nota : Les ganglions lymphatiques régionaux sont les ganglions intrathoraciques, soit dans le thorax, mammaires internes, scalènes et sus-claviculaires. Ces ganglions se trouvent dans le thorax et la partie inférieure du cou.

Métastases à distance (M)

M0

Absence de métastases à distance

M1

Présence de métastases à distance

Regroupement des stades pour le mésothéliome pleural

L'UICC regroupe davantage les données de la classification TNM en stades selon le tableau qui suit.

Stadification de l’UICC – Mésothéliome pleural
Stade UICCTNMExplication

Stade IA

T1a

N0

M0

Le mésothéliome affecte la couche pleurale qui tapisse la paroi thoracique d’un côté du thorax (plèvre pariétale homolatérale). Il n’affecte pas le revêtement pleural du poumon (plèvre viscérale).

Il ne s’est pas propagé aux ganglions lymphatiques ou à des organes éloignés.

Stade IB

T1b

N0

M0

Le mésothéliome affecte la plèvre pariétale et on observe de petites tumeurs, ou tumeurs focales, sur la plèvre viscérale d’un côté du thorax.

Il ne s’est pas propagé aux ganglions lymphatiques ou à des organes éloignés.

Stade II

T2

N0

M0

Le mésothéliome affecte n’importe quelle surface pleurale (plèvre pariétale, plèvre recouvrant le médiastin ou le diaphragme, et plèvre viscérale) d’un côté du thorax. Il s’est aussi développé jusque dans au moins l’un des éléments suivants :

  • plèvre viscérale qui tapisse les fissures du poumon (les fissures séparent les lobes des poumons)
  • diaphragme
  • poumon même

Il ne s’est pas propagé aux ganglions lymphatiques ou à des organes éloignés.

Stade III

T1, T2

N1

M0

Le mésothéliome affecte la plèvre pariétale, la plèvre pleurale, ou les deux, d’un côté du thorax. Il peut s’être développé jusque dans au moins l’un des éléments suivants :

  • diaphragme
  • poumon même

Le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques qui sont situés du même côté du thorax que le mésothéliome. Les ganglions atteints par le cancer peuvent se trouver :

  • dans un poumon (ganglions broncho-pulmonaires), ou
  • près de l’emplacement où la bronche entre dans le poumon (ganglions hilaires), ou
  • à ces deux endroits

Il ne s’est pas propagé à des organes éloignés.

T1, T2

N2

M0

Le mésothéliome affecte la plèvre pariétale, la plèvre pleurale, ou les deux, d’un côté du thorax. Il peut s’être développé jusque dans au moins l’un des éléments suivants :

  • diaphragme
  • poumon même

Le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques qui sont situés du même côté du thorax que le mésothéliome. Les ganglions atteints par le cancer peuvent être :

  • sous la trachée (ganglions sous-carénaires), ou
  • près du sternum (ganglions mammaires internes), ou
  • au centre du thorax, entre les poumons (ganglions médiastinaux), ou
  • les ganglions sous-carénaires et mammaires internes ou médiastinaux

Il ne s’est pas propagé à des organes éloignés.

T3

N0, N1, N2

M0

Le mésothéliome affecte n’importe quelle plèvre d’un côté du thorax et s’est développé jusque dans au moins l’un des éléments suivants :

  • première couche de la paroi thoracique (fascia endothoracique)
  • partie graisseuse du médiastin (espace entre les poumons dans le thorax)
  • une seule région de tissu mou de la paroi thoracique, comme le muscle ou la graisse
  • surface externe du sac qui entoure le cœur (péricarde)

Le cancer peut s’être propagé aux ganglions lymphatiques les plus près du poumon, de la trachée, du sternum ou du médiastin, du même côté du thorax que le mésothéliome.

Il ne s’est pas propagé à des organes éloignés.

Stade IV

T4

tout N

M0

Le mésothéliome affecte n’importe quelle plèvre d’un côté du thorax et s’est développé jusque dans au moins l’un des éléments suivants :

  • plusieurs régions de tissu mou de la paroi thoracique
  • côtes
  • diaphragme jusqu’au péritoine
  • tout organe dans l’espace à l’intérieur du thorax entre les poumons (médiastin)
  • plèvre du côté opposé du thorax (plèvre controlatérale)
  • colonne vertébrale
  • surface interne du sac entourant le cœur (péricarde)
  • liquide péricardique – il y a une accumulation anormale de liquide dans le sac entourant le cœur (épanchement péricardique) et ce liquide contient des cellules cancéreuses
  • couche musculaire intermédiaire du cœur (myocarde)
  • réseau de nerfs qui partent de la moelle épinière pour se rendre au cou et à l’aisselle (creux axillaire) qui contrôlent les muscles de la main, du bras et de l’épaule (plexus brachial)

Il peut s’être propagé à des ganglions lymphatiques. Il ne s’est pas propagé à des organes éloignés.

tout T

N3

M0

Le mésothéliome est de n’importe quelle taille et peut s’être développé jusque dans les tissus ou organes voisins.

Les ganglions lymphatiques où le cancer s’est propagé peuvent être :

  • dans le thorax (médiastinaux, mammaires internes ou hilaires) du côté opposé au mésothéliome
  • au-dessus de la clavicule (sus-claviculaires) ou à la base du cou (scalènes) du même côté du thorax que le mésothéliome ou du côté opposé
  • les ganglions médiastinaux, mammaires internes ou hilaires du côté opposé du thorax au mésothéliome et aux ganglions sus-claviculaires ou scalènes du même côté du thorax que le mésothéliome ou du côté opposé

Il ne s’est pas propagé à des organes éloignés.

tout T

tout N

M1

Le mésothéliome est de n’importe quelle taille et peut s’être développé jusque dans les tissus ou organes voisins.

Il peut s’être propagé à des ganglions lymphatiques.

Il s’est propagé à des organes éloignés.

Mésothéliome récidivant

La récidive d'un mésothéliome signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. Il peut récidiver au même emplacement que la tumeur d’origine ou réapparaître dans une autre partie du corps (mésothéliome métastatique).

Histoires

Hannah Toutefois, pouvoir aller au camp Goodtimes tous ensemble en famille nous a aidé.

Lisez l'histoire de Hannah

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus