Logo Société canadienne du cancer

Mésothéliome

Vous êtes ici:

Pronostic et survie pour le mésothéliome

Il est possible que les personnes atteintes d'un mésothéliome se posent des questions sur leur pronostic et leur survie. Le pronostic et la survie dépendent de nombreux facteurs. Seul le médecin qui connaît bien les antécédents médicaux de la personne, le type de cancer dont elle est atteinte, le stade et les caractéristiques de la maladie, les traitements choisis et la réaction au traitement peut examiner toutes ces données de concert avec les statistiques de survie pour en arriver à un pronostic.

Un pronostic est l’acte par lequel le médecin évalue le mieux comment le cancer affectera un individu et comment il réagira au traitement. Un facteur pronostique est un aspect du cancer ou une caractéristique de la personne que le médecin prend en considération lorsqu'il fait un pronostic. Un facteur prédictif influence la façon dont le cancer répond à un certain traitement. On aborde souvent les facteurs pronostiques et les facteurs prédictifs ensemble, et ils jouent tous les deux un rôle dans le choix du plan de traitement et dans l'établissement du pronostic.

Les éléments suivants sont des facteurs pronostiques du mésothéliome.

Sous-type cellulaire

Le mésothéliome épithélioïde est le sous-type le plus courant de mésothéliome et il engendre un meilleur pronostic que les types sarcomatoïde et mixte (biphasique). Le sous-type sarcomatoïde engendre le pronostic le moins favorable peu importe le traitement administré.

Emplacement du mésothéliome

Le mésothéliome du péricarde engendre habituellement un pronostic plus sombre que les autres types de mésothéliome.

Ablation chirurgicale

Un mésothéliome qu’on peut complètement enlever par chirurgie (résécable) engendre un meilleur pronostic qu’un mésothéliome qui s’est propagé trop loin et qu’on ne peut pas enlever par chirurgie (non résécable).

Marges chirurgicales

Si les marges chirurgicales sont saines, ou négatives, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de cellules cancéreuses dans le tissu sain entourant la tumeur, le pronostic est meilleur. Le mésothéliome est souvent une maladie diffuse, ce qui signifie qu’il se propage habituellement sur une grande surface et qu’il ne reste pas localisé à un seul endroit bien longtemps; c’est pourquoi il est difficile d’obtenir des marges chirurgicales saines.

Stade

Le stade joue un rôle dans le pronostic des personnes qui subissent une chirurgie. Le stade du mésothéliome n’influence pas la survie des personnes qui ne subissent pas de chirurgie. En général, un mésothéliome précoce engendre un meilleur pronostic qu’un mésothéliome de stade plus avancé. Si le mésothéliome s’est propagé aux ganglions lymphatiques, le pronostic est habituellement moins favorable.

Symptômes

Dans le cas du mésothéliome pleural, une douleur thoracique ou une perte de poids excessive engendre un pronostic moins favorable. La douleur thoracique peut signifier que le cancer est avancé, donc les chirurgiens pourraient ne pas être en mesure de l’enlever par chirurgie.

Thrombocytose

Chez les personnes atteintes d’un mésothéliome, le taux de plaquettes peut être problématique. La présence d'une thrombocytose (hausse du nombre de plaquettes) est liée à un pronostic moins favorable.

Leucocytose

Chez les personnes atteintes d’un mésothéliome, le taux de globules blancs peut être problématique. La présence d'une leucocytose (hausse du nombre de globules blancs) est liée à un pronostic moins favorable.

Indice fonctionnel

L’indice fonctionnel est la mesure de la capacité d’une personne à effectuer des tâches courantes ainsi que ses activités quotidiennes. On l’évalue selon une échelle et différentes échelles existent. En général, plus la personne est active et plus elle est en mesure de poursuivre ses activités normales de la vie quotidienne, meilleur est son indice fonctionnel. Les personnes dont l’indice fonctionnel est bon, soit celles qui sont en mesure de fonctionner assez normalement, ont un meilleur pronostic que celles dont l’indice fonctionnel est faible, c’est-à-dire qui ont besoin d’aide dans leurs activités quotidiennes ou qui doivent passer beaucoup de temps au lit.

Âge

Le pronostic est meilleur chez les personnes plus jeunes.

Sexe

Les femmes semblent avoir un meilleur pronostic que les hommes.

Taux de lacticodéshydrogénase (LDH)

Les personnes dont le taux sanguin de LDHLDHEnzyme qui joue un rôle dans la production d’énergie dans les cellules. est élevé ont tendance à avoir un pronostic plus sombre que celles dont le taux est normal. La LDH est une enzyme qu’on observe dans le sang dont le taux peut être élevé quand certains tissus sont endommagés ou qu’un cancer est présent.

Histoires

Researchers Dr John White and Dr James Gleason Dr John White travaille à l’élaboration d’un nouveau traitement contre le cancer « 2 en 1 » afin de contrer la résistance aux médicaments.

Plus de details

Création d’une stratégie nationale pour les proches aidants

Illustration d’aidants

La Société canadienne du cancer fait pression auprès du gouvernement fédéral afin qu’il adopte une stratégie nationale pour les aidants, de telle sorte que cet important groupe de personnes bénéficie d’un meilleur soutien financier.

Apprenez-en plus