Logo Société canadienne du cancer

Mésothéliome

Vous êtes ici:
A-|A|A+

Anatomie et physiologie du mésothélium

Les cellules mésothéliales sont plates et elles produisent une petite quantité de liquide lubrifiant. Une couche de cellules mésothéliales forme une membrane qui tapisse les cavités du corps et qui recouvre la surface externe de la plupart des organes internes. Ce revêtement formé de cellules mésothéliales est appelé mésothélium ou membrane mésothéliale.

Le mésothélium tapisse habituellement l’intérieur du thorax, de l’abdomen et de l’espace entourant le cœur (péricarde). Le mésothéliome malin prend habituellement naissance dans les cellules mésothéliales de la plèvre puis du péritoine.

Structure

Plèvre

Le corps comprend 2 cavités pleurales dans le thorax, chacune d’elle contenant un poumon. Les cavités sont tapissées d’une membrane mésothéliale appelée plèvre ou membrane pleurale. La plèvre est faite de 2 couches ininterrompues :

  • la plèvre viscérale (plèvre interne)
    • La plèvre viscérale recouvre la surface externe du poumon et colle, ou adhère, à toutes ses surfaces. Elle adhère aux fissures pulmonaires, qui séparent les lobes du poumon, de façon à ce que chaque lobe soit aussi recouvert par la plèvre viscérale.
  • la plèvre pariétale (plèvre externe)
    • La plèvre pariétale tapisse la paroi thoracique et s’étend jusque sur le diaphragme et le médiastin. Le diaphragme est le muscle mince situé sous les poumons et le cœur qui sépare la cavité thoracique de l’abdomen. Le médiastin est l’espace situé dans le thorax qui est entre les poumons, le sternum et la colonne vertébrale et qui contient des structures comme le cœur, des vaisseaux sanguins, la trachée, l’œsophage et des ganglions lymphatiques.

La région qui est située entre les 2 couches de la plèvre est appelée espace pleural. On ne trouve habituellement qu’une petite quantité de liquide dans l’espace pleural.

Des vaisseaux sanguins, les bronches, des nerfs et la plèvre se rejoignent à l’entrée du poumon, soit le hile. Les ganglions lymphatiques broncho-pulmonaires, qui aident à drainer la lymphe des poumons, s’y trouvent. Le cou et le thorax contiennent de nombreux autres ganglions lymphatiques qui aident aussi à drainer la lymphe des poumons et d’autres structures du thorax :

  • Les ganglions scalènes se trouvent à la base du cou.
  • Les ganglions sus-claviculaires se trouvent au-dessus de la clavicule.
  • Les ganglions mammaires internes se trouvent dans le thorax, derrière le sternum et tout autour.
  • Les ganglions sous-carénaires entourent la trachée.
  • Les ganglions hilaires se trouvent dans le thorax où les bronches entrent dans le poumon.
  • Les ganglions médiastinaux entourent le médiastin.
  • Les ganglions broncho-pulmonaires entourent les bronches (larges tubes, ou voies aériennes) à l’intérieur du poumon.

Péritoine

La membrane mésothéliale qui recouvre les organes abdominaux et qui tapisse la paroi abdominale et la paroi pelvienne est appelée péritoine. Le péritoine comprend 2 couches :

  • Le péritoine viscéral recouvre et soutient la plupart des organes dans l'abdomen.
  • Le péritoine pariétal tapisse la paroi de l’abdomen et du bassin.

Un espace étroit rempli de liquide sépare le péritoine pariétal du péritoine viscéral.

Fonction

Les membranes mésothéliales aident à protéger les organes en fabriquant un liquide lubrifiant spécial qui leur permet de bouger.

Plèvre

La plèvre aide à protéger les poumons et constitue un genre de coussin pour ces organes. Le liquide lubrifiant qui remplit l’espace pleural permet aux 2 couches de la plèvre de glisser l'une sur l'autre sans problème et par conséquent facilite le mouvement des poumons dans le thorax lors de la respiration.

Péritoine

Le péritoine aide à protéger les organes situés dans l'abdomen et les maintient en place. Il fabrique un liquide lubrifiant qui aide les organes à glisser sans problème les uns contre les autres à l'intérieur de l'abdomen quand on se déplace.

A-|A|A+

Histoires

Paulette Hicks Un geste de bonté gratuit posé durant l’une des périodes les plus difficiles dans la vie d’une personne peut avoir beaucoup d’effet.

Plus de details

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus