Cancer du poumon

Vous êtes ici:

Stades du cancer du poumon non à petites cellules

La stadification décrit ou classe un cancer en fonction de la quantité de cancer présente dans le corps et de son emplacement lors du diagnostic initial. C’est ce qu’on appelle souvent l’étendue du cancer. On se sert de l’information révélée par les examens pour savoir quelle est la taille de la tumeur, quelles parties de l’organe sont atteintes par le cancer, si le cancer s’est propagé à partir de son lieu d’origine et où il s’est propagé. Votre équipe de soins a recours au stade pour planifier votre traitement et prévoir l’issue (votre pronostic).

Le système de stadification le plus fréquemment employé pour le cancer du poumon non à petites cellules est la classification TNM. Dans le cas du cancer du poumon non à petites cellules, il y a 5 stades, soit le stade 0 suivi des stades 1 à 4. Pour les stades 1 à 4, on utilise souvent les chiffres romains I, II, III et IV. Mais dans le but de rendre le texte plus clair, nous emploierons les chiffres arabes 1, 2, 3 et 4. En général, plus le numéro du stade est élevé, plus le cancer s’est propagé. Parlez à votre médecin si vous vous posez des questions sur la stadification.

Quand les médecins décrivent le stade, ils peuvent employer les mots local, régional ou distant. Local signifie que le cancer se trouve seulement dans le poumon et qu’il ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps. Régional signifie que le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques ou à d’autres parties du thorax, du même côté du corps que le cancer. Distant signifie que le cancer s’est propagé hors du thorax jusqu’à d’autres parties du corps.

Si on a trouvé des cellules cancéreuses dans le mucus et d’autres substances expulsées des poumons par la toux (expectorations) ou dans le liquide employé pour laver les poumons mais qu’on ne détecte pas de tumeur à l’imagerie ou à la bronchoscopie, on dit que le cancer du poumon est occulte, c’est-à-dire caché.

Apprenez-en davantage sur la stadification du cancer.

Stade 0 (carcinome in situ ou adénocarcinome in situ)

On observe des cellules cancéreuses seulement dans le revêtement de la voie respiratoire ou des sacs alvéolaires du poumon.

Stade 1A

La tumeur se trouve dans le poumon et mesure 3 cm ou moins.

On peut ainsi diviser le stade 1A :

Stade 1A1 – La tumeur au poumon mesure 1 cm ou moins.

Stade 1A2 – La tumeur au poumon mesure plus de 1 cm mais pas plus de 2 cm.

Stade 1A3 – La tumeur au poumon mesure plus de 2 cm mais pas plus de 3 cm.

Stade 1B

La tumeur au poumon mesure plus de 3 cm mais pas plus de 4 cm. Elle peut aussi :

  • avoir envahi la principale voie respiratoire mais pas la région où la trachée se divise en bronche souche gauche et en bronche souche droite;
  • avoir envahi la membrane interne qui recouvre les poumons, soit la plèvre viscérale;
  • avoir causé l’affaissement d’un poumon ou bloqué une bronche et provoqué l’inflammation des tissus pulmonaires (pneumonite obstructive) d’une partie ou de la totalité du poumon.

Stade 2A

La tumeur au poumon mesure plus de 4 cm mais pas plus de 5 cm ou bien elle a :

  • envahi la principale voie respiratoire mais pas la région où la trachée se divise en bronche souche gauche et en bronche souche droite;
  • envahi la membrane interne qui recouvre les poumons;
  • causé l’affaissement d’un poumon ou bloqué une bronche et provoqué l’inflammation des tissus pulmonaires d’une partie ou de la totalité du poumon.

Stade 2B

La tumeur au poumon mesure 5 cm ou moins et s’est propagée aux ganglions lymphatiques situés près des bronches.

OU

L’un des énoncés suivants s’applique :

  • La tumeur mesure plus de 5 cm mais pas plus de 7 cm.
  • La tumeur a envahi la membrane externe qui recouvre les poumons, soit la plèvre pariétale, la paroi thoracique, le nerf principal qui se rend jusqu’au diaphragme, soit le nerf phrénique, ou la membrane externe recouvrant le cœur (feuillet pariétal du péricarde).
  • Il y a au moins 2 tumeurs dans un même lobe du poumon.

Stade 3A

La tumeur au poumon mesure 5 cm ou moins et s’est propagée aux ganglions lymphatiques situés à côté de la trachée, du même côté du corps que la tumeur, ou aux ganglions lymphatiques qui se trouvent sous la région où la trachée se divise en bronche souche gauche et en bronche souche droite, ou bien à tous ces ganglions.

OU

La tumeur mesure plus de 5 cm et l’un des énoncés suivants s’applique :

  • Le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques situés près des bronches.
  • La tumeur a envahi l’une des parties du corps suivantes : le diaphragme, le médiastin, le cœur ou les gros vaisseaux sanguins près du cœur, la trachée, un nerf principal qui se rend au larynx, l’œsophage, un os de la colonne vertébrale (vertèbre) ou la région où la trachée se divise en bronche souche gauche et en bronche souche droite.
  • Il y a au moins 1 autre tumeur dans le même poumon.

Stade 3B

La tumeur mesure 5 cm ou moins et le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques situés du côté opposé de la trachée ou du poumon ou aux ganglions lymphatiques qui se trouvent dans la partie inférieure du cou.

OU

La tumeur mesure plus de 5 cm ou il y a au moins 1 autre tumeur dans le même poumon. Le cancer s’est également propagé aux ganglions lymphatiques situés à côté de la trachée, du même côté du corps que la tumeur, ou aux ganglions lymphatiques qui se trouvent sous la région où la trachée se divise en bronche souche gauche et en bronche souche droite, ou bien à tous ces ganglions.

Stade 3C

La tumeur mesure plus de 5 cm ou il y a plus de 1 tumeur dans un lobe différent du même poumon. Le cancer s’est également propagé aux ganglions lymphatiques situés du côté opposé de la trachée ou du poumon ou aux ganglions lymphatiques qui se trouvent dans la partie inférieure du cou.

Stade 4

Le cancer s’est propagé à d’autres parties du corps (métastases à distance). On parle aussi de cancer du poumon non à petites cellules métastatique.

Stade 4A – L’un des énoncés suivants s’applique :

  • Le cancer s’est propagé à l’autre poumon.
  • Le cancer s’est propagé à la plèvre ou au péricarde.
  • On observe un excès de liquide dans la plèvre ou le péricarde, ce qu’on appelle épanchement.
  • Le cancer s’est propagé et on observe 1 nouvelle tumeur se développant à l’extérieur du thorax.

Stade 4B – Le cancer s’est propagé et on observe au moins 2 tumeurs qui se développent à l’extérieur du thorax.

Récidive de cancer du poumon non à petites cellules

La récidive d'un cancer du poumon non à petites cellules signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. S’il réapparaît à l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive locale. S’il réapparaît dans des tissus ou des ganglions lymphatiques situés près de l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive régionale. Il peut aussi réapparaître dans une autre partie du corps : on parle alors de récidive ou de métastase à distance.

bronchoscopie

Intervention qui consiste à utiliser un endoscope (instrument mince semblable à un tube muni d’une source lumineuse et d’une lentille) pour examiner ou traiter la trachée, les bronches et les poumons.

On peut prélever des cellules ou du tissu pour les examiner au microscope. Les médecins peuvent aussi avoir recours à la bronchoscopie pour arrêter un saignement ou enlever des tumeurs ou des corps étrangers.

Le type d’endoscope utilisé pour cette intervention est appelé bronchoscope. Un bronchoscope rigide est un tube de métal creux dont on se sert lors d’interventions nécessitant un meilleur accès aux poumons, comme pour arrêter un saignement ou enlever des corps étrangers ou des tumeurs. Un bronchoscope flexible est un tube mince muni de faisceaux de fibres optiques qui transmettent des images à partir d’une caméra fixée à l’extrémité de l’instrument. Les médecins utilisent un bronchoscope flexible pour examiner et prélever du tissu situé en profondeur dans les bronches et les poumons.

diaphragme

Muscle mince situé sous les poumons et le coeur séparant la cavité thoracique de l’abdomen.

Lorsque le diaphragme se contracte, les poumons prennent de l’expansion et se remplissent d’air. Lorsqu’il se dilate, les poumons s’affaissent et poussent l’air vers l’extérieur.

thorax

Partie supérieure du corps entre le cou et l’abdomen qui contient l’appareil respiratoire (organes participant à la respiration) et le cœur.

Le thorax est communément appelé poitrine.

Histoires

Rose-Marie LeBlanc Si je peux aider ne serait-ce qu’une personne au cours de ma vie, ça en vaut la peine.

Lisez l’histoire de Rose-Marie

Le cancer touche tous les Canadiens

Icône - 1 sur 2

On prévoit que près de 1 Canadien sur 2 recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie.

Apprenez-en plus