Logo Société canadienne du cancer

Cancer du foie

Vous êtes ici:

Traitements du cancer du foie

Si vous êtes atteint d’un cancer du foie, votre équipe de soins élaborera un plan de traitement spécialement pour vous. Ce plan sera basé sur votre état de santé et sur des renseignements propres au cancer. Quand votre équipe de soins décide quels traitements vous proposer pour le cancer du foie, elle prend les éléments suivants en considération :

  • le stade du cancer
  • le fonctionnement du foie (fonction hépatique)
  • le degré de cicatrisation du foie (cirrhose)
  • si le cancer peut être complètement enlevé par chirurgie ou non
  • votre état de santé global

Il est possible qu’on vous propose un ou une association des traitements suivants pour le cancer du foie. Puisqu’on diagnostique souvent le cancer du foie alors qu’il est à un stade avancé, il se peut que les options de traitement soient limitées.

Chirurgie

Selon le stade du cancer du foie, on pourrait pratiquer l’un des types de chirurgie suivants.

La résection du foie, ou hépatectomie partielle, permet d’enlever la tumeur ainsi qu’une marge de tissu sain tout autour. Elle constitue le traitement principal lorsqu’il n’y a qu’une seule tumeur, que celle-ci mesure moins de 2 cm et que le cancer ne s’est pas propagé aux ganglions lymphatiques ni aux vaisseaux sanguins du foie. De plus, on ne la propose que si les examens montrent que le foie est en assez bonne santé pour fonctionner normalement après la chirurgie et qu’il n’y a pas d’augmentation de la pression dans la veine porte.

La greffe du foie représente le traitement principal chez les personnes atteintes d’une cirrhose grave et dont la partie restante du foie ne fonctionnerait pas normalement après une chirurgie pour enlever la tumeur. Il ne faut toutefois pas que le cancer se soit propagé à l’extérieur du foie jusqu’à d’autres parties du corps.

Chimioembolisation transartérielle (TACE)

On a recours à la chimioembolisation transartérielle (TACE) pour réduire la taille des tumeurs hépatiques et maîtriser celles-ci. Ce traitement consiste à bloquer l’apport en sang de la tumeur hépatique et à administrer de la chimiothérapie directement dans la tumeur.

On propose la TACE lorsqu’on ne peut pas traiter la tumeur par une chirurgie et que le cancer ne s’est pas propagé aux principaux vaisseaux sanguins du foie, aux ganglions lymphatiques ni à d’autres parties du corps. Elle n’est envisagée que si la fonction hépatique est bonne, qu’aucun liquide ne s’est accumulé dans l’abdomen (ascite) et qu’aucun problème ne touche la veine principale du foie (appelée veine porte).

Ablation

L’ablation permet de détruire les cellules cancéreuses du foie tout en essayant d’endommager le moins de tissu hépatique voisin possible. On propose l’ablation aux personnes atteintes d’un cancer du foie qui ne peuvent pas subir de chirurgie.

L’ablation par radiofréquence (ARF) emploie un courant électrique de haute fréquence pour dégager de la chaleur qui détruira les cellules cancéreuses. C’est le type d’ablation auquel on a le plus souvent recours pour traiter le cancer du foie. L’ARF est la plus efficace lorsque les tumeurs hépatiques ne mesurent pas plus de 2,5 cm et lorsqu’il n’y en a pas plus que 3.

L’injection percutanée d’éthanol (IPE) est un traitement qui consiste à injecter de l’alcool (éthanol) concentré dans une tumeur hépatique à l’aide d’une aiguille. Elle est la plus efficace lorsque les tumeurs mesurent moins de 2 cm.

Traitement ciblé

Le traitement ciblé consiste à utiliser des médicaments pour cibler des molécules spécifiques (comme des protéines) présentes à la surface des cellules cancéreuses. Ces molécules contribuent à l’envoi de signaux qui indiquent aux cellules de croître ou de se diviser. En ciblant ces molécules, les médicaments interrompent la croissance et la propagation des cellules cancéreuses tout en limitant les dommages causés aux cellules normales. On a recours au traitement ciblé pour traiter le cancer du foie de stade avancé lorsque la personne atteinte ne peut pas subir de chirurgie ou que le cancer ne réagit plus aux autres traitements.

Radiothérapie

On peut avoir recours à la radiothérapie externe pour traiter le cancer du foie qui s’est propagé aux os. Apprenez-en davantage sur les métastases osseuses.

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement

Vous pourriez envisager des soins qui visent à vous faire sentir mieux plutôt qu’à traiter le cancer lui-même, peut-être parce que les traitements du cancer n’agissent plus, qu’il n’est plus probable qu’ils améliorent votre état ou que leurs effets secondaires sont difficiles à tolérer. D’autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer.

Discutez-en avec les membres de votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à choisir les soins et le traitement du cancer avancé.

Suivi

Le suivi après le traitement est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes de cancer. Vous devrez régulièrement avoir des visites de suivi, en particulier au cours des deux premières années suivant la fin du traitement. Ces visites permettront à l’équipe de soins de surveiller votre évolution et de savoir comment vous vous rétablissez du traitement. Les personnes qui ont subi une greffe du foie seront suivies par l’équipe responsable de la greffe.

Essais cliniques

Quelques essais cliniques sur le cancer du foie sont en cours au Canada et acceptent des participants. Les essais cliniques visent à trouver de meilleures méthodes de prévenir, détecter et traiter le cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Questions à poser sur le traitement

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le traitement à votre équipe de soins.

Histoires

Tyler Cook La recherche a sauvé ma vie et celle de ma sœur. Sans ces travaux, le cancer de l’estomac aurait décimé la majeure partie de notre famille.

Lisez l’histoire de Tyler

Information sur le cancer dans plus de cent langues

Illustration d’un point d’interrogation

Le Service d’information sur le cancer (SIC) de la Société canadienne du cancer est le seul service téléphonique national, bilingue et sans frais au Canada à offrir de l’information sur le cancer dans plus de cent langues.

Apprenez-en plus