Leucémie

Vous êtes ici:

Leucémie chronique à neutrophiles

La leucémie chronique à neutrophiles (LCN) est un néoplasme myéloprolifératif rare. Ce qu’elle fait, c’est d’inciter le corps à fabriquer trop de neutrophiles dans la moelle osseuse. Les neutrophiles sont un type de globule blanc qui aide le corps à se défendre contre les bactéries, les virus et certains types de champignons.

On ne sait pas ce qui cause la leucémie chronique à neutrophiles. On n’a pas établi de lien entre la LCN et un chromosome spécifique ou une anomalie génétique.

En général, la leucémie chronique à neutrophiles évolue lentement et peut rester stable pendant de nombreuses années. Chez certaines personnes, elle se transforme rapidement en leucémie aiguë myéloblastique (LAM).

Symptômes

Il est possible que la leucémie chronique à neutrophiles ne cause aucun signe ni symptôme aux tout premiers stades de la maladie.

D’autres affections médicales peuvent causer les mêmes symptômes que la leucémie chronique à neutrophiles. Consultez votre médecin si vous éprouvez ces symptômes :

  • malaise ou sensation de plénitude à l’abdomen (si le foie et la rate sont enflés)
  • lassitude
  • sensation générale d’inconfort ou de maladie (malaise)
  • perte de poids
  • fièvre
  • maux de gorge

Diagnostic

Le processus diagnostique de la leucémie chronique à neutrophiles débute habituellement par une visite à votre médecin de famille ou quand le résultat d’une analyse sanguine courante laisse croire à un trouble sanguin. Votre médecin  vous questionnera sur les symptômes que vous éprouvez et vous fera un examen physique afin de savoir si votre rate ou votre foie est enflé. En se basant sur ces informations, votre médecin vous prescrira des examens afin de vérifier la présence de la leucémie chronique à neutrophiles ou d’autres problèmes de santé.

Les épreuves diagnostiques comprennent celles-ci :

  • formule sanguine complète (FSC) pour évaluer la quantité et la qualité des globules blancs, des globules rouges et des plaquettes
  • analyses biochimiques sanguines pour vérifier jusqu’à quel point certains organes fonctionnent
  • ponction et biopsie de la moelle osseuse pour confirmer si vous avez la leucémie ou un type de trouble sanguin

Apprenez-en davantage sur ces tests et interventions.

Traitements

La leucémie chronique à neutrophiles est rare et peut se manifester différemment chez différentes personnes. Elle peut être stable pendant de nombreuses années avant de changer rapidement en LAM. Il n’y a donc pas de plan de traitement standard pour la leucémie chronique à neutrophiles. Votre équipe de soins élaborera un plan de traitement juste pour vous.

On peut vous proposer un ou plusieurs des traitements suivants.

Traitement médicamenteux

On peut avoir recours aux médicaments pour accroître le nombre de cellules sanguines ou atténuer les symptômes. Pour traiter la leucémie chronique à neutrophiles, on peut administrer les médicaments suivants :

  • hydroxyurée (Hydrea) – agent chimiothérapeutique le plus souvent administré
  • interféron alpha (Intron A, Wellferon)

Pour avoir plus de renseignements sur certains médicaments, consultez la section Sources d'information sur les médicaments.

Chirurgie

On peut enlever la rate par chirurgie (splénectomie) si elle cause de la douleur parce qu’elle est enflée.

Greffe de cellules souches

La greffe de cellules souches peut être une option pour certaines personnes qui ont la leucémie chronique à neutrophiles. La plupart des personnes atteintes de leucémie chronique à neutrophiles sont plus âgées et pourraient ne pas bénéficier d’une greffe de cellules souches.

Suivi

Le suivi après le traitement de la leucémie chronique à neutrophiles est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes. Les spécialistes du cancer (oncologues) ou les spécialistes des maladies du sang (hématologues) ainsi que le médecin de famille se partagent souvent cette responsabilité. Votre équipe de soins discute avec vous afin de décider quel suivi répond à vos besoins.

N’attendez pas au prochain rendez-vous fixé pour signaler tout nouveau symptôme et tout symptôme qui ne disparaît pas.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Sean McKenna De nouveaux traitements pour déjouer le cancer

Plus de details

Passer à l’action contre tous les cancers

Icône – point d’interrogation

Le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer révèle que les cancers du poumon, colorectal, du sein et de la prostate devraient représenter la moitié de tous les nouveaux cas de cancer diagnostiqués en 2017. Découvrez ce que vous pouvez faire pour réduire le fardeau du cancer.

Apprenez-en plus