Leucémie

Vous êtes ici:

Leucémie aiguë myéloblastique (LAM)

La leucémie aiguë myéloblastique (LAM) est un cancer qui prend naissance dans les cellules souches du sang. Les cellules souches sont des cellules de base qui se transforment en différents types de cellules qui ont des fonctions distinctes.

En se développant, les cellules souches du sang deviennent des cellules blastiques (blastes), qui sont des cellules sanguines immatures. Dans le cas de la leucémie, il y a une surproduction de cellules blastiques. Ces cellules blastiques se développent anormalement et ne deviennent pas des cellules sanguines matures. Avec le temps, les cellules blastiques prennent la place des cellules sanguines normales, les empêchant ainsi d’accomplir leurs tâches. Quand on diagnostique une leucémie, ces cellules blastiques peuvent être appelées cellules leucémiques.

La leucémie aiguë myéloblastique est aussi appelée leucémie aiguë myéloïde, leucémie aiguë myélocytaire, leucémie aiguë myélogène, leucémie aiguë granuleuse et leucémie aiguë non lymphoblastique (LANL).

La LAM prend naissance dans les cellules souches myéloïdes anormales. On dit qu’elle est aiguë parce qu’elle se développe rapidement.

La LAM est l’un des types les plus courants de leucémie chez l’adulte. Elle affecte moins souvent les enfants.

Apprenez-en davantage sur la LAM.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr David Huntsman and Dr Sohrab Shah Comparaison des génomes de sous-types de cancer de l’ovaire

D’immenses progrès ont été accomplis

Icône – flèche

Pour certains cancers, comme ceux de la thyroïde et du testicule, les taux de survie dépassent 90 pour cent. Pour d’autres cancers, comme ceux du pancréas, du cerveau et de l’œsophage, les taux de survie demeurent très bas.

Apprenez-en plus