Logo Société canadienne du cancer

Leucémie lymphoïde chronique

Vous êtes ici:

Traitement de la leucémie lymphoïde chronique

Si vous êtes atteint de leucémie lymphoïde chronique (LLC), votre équipe de soins élaborera un plan de traitement juste pour vous. Il se basera sur vos besoins et pourrait comporter l’association de différents traitements. Quand votre équipe de soins décide quels traitements vous proposer pour la LLC, elle prend les éléments suivants en considération :

  • le stade de la maladie
  • votre âge
  • votre état de santé global
  • vos préférences

On peut vous proposer les traitements suivants pour la LLC.

Observation vigilante

L’observation vigilante est aussi appelée surveillance active, c’est-à-dire qu’on surveille attentivement l’apparition de signes d’évolution de la LLC. Elle peut être une option s’il y a des signes de LLC mais pas de symptômes. On débute le traitement si la maladie évolue.

Chimiothérapie

La chimiothérapie est le traitement principal de la LLC à risque moyen ou à risque élevé ainsi que de la LLC qui récidive ou qui est réfractaire. On y a recours pour contrôler le nombre de cellules sanguines, atténuer l’anémie (nombre peu élevé de globules rouges), atténuer la thrombocytopénie (nombre peu élevé de plaquettes) et réduire la taille des ganglions lymphatiques et de la rate.

On administre également une chimiothérapie si la raterateOrgane situé dans la partie supérieure gauche de l’abdomen, près de l’estomac, qui fabrique des lymphocytes (type de globule blanc qui combat les germes, les substances étrangères ou les cellules cancéreuses), emmagasine des cellules sanguines, filtre le sang et détruit les vieilles cellules sanguin est plus grosse que la normale (enflée). Réduire la taille d’une rate enflée soulage l’inconfort causé par la pression exercée sur d’autres organes.

Traitement ciblé

On peut administrer un traitement ciblé quand la LLC est à risque moyen ou à risque élevé et quand elle récidive ou ne répond plus à la chimiothérapie. On peut associer les médicaments ciblés à une chimiothérapie.

Chirurgie

On fait parfois une chirurgie pour enlever la rate (splénectomie) si elle est enflée et douloureuse et que la chimiothérapie ou la radiothérapie ne permet pas d'en réduire la taille. Enlever la rate peut aussi aider à améliorer le nombre de cellules sanguines.

Radiothérapie

On peut administrer une radiothérapie pour :

  • réduire la taille d’une rate enflée si la chimiothérapie n'est pas efficace;
  • soulager la douleur causée par la croissance des cellules leucémiques dans la moelle osseuse;
  • réduire la taille de ganglions lymphatiques enflés dans une région du corps.

Greffe de cellules souches

La greffe de cellules souches ne constitue pas un traitement standard de la LLC à l’heure actuelle. Les personnes qui sont atteintes de LLC sont souvent âgées et risquent de ne pas bénéficier de cette greffe. Des chercheurs étudient la greffe d’intensité réduite afin de savoir si elle pourrait servir de traitement pour les personnes âgées atteintes de LLC.

Traitement de soutien

On administre un traitement de soutien pour maîtriser les complications habituellement associées aux traitements de la LLC et à la maladie même. Le traitement de soutien peut comporter :

  • des antibiotiques, antiviraux ou antifongiques pour prévenir ou combattre les infections;
  • des perfusions d’immunoglobulines (IGIV) pour prévenir les infections récurrentes;
  • des transfusions de produits sanguins pour remplacer les cellules sanguines dont le nombre est bas;
  • des facteurs de croissance, comme le filgrastim (Neupogen), pour inciter le corps à produire des globules blancs;
  • des médicaments pour réduire des taux élevés de certaines substances chimiques dans le sang qui augmentent quand de nombreuses cellules cancéreuses meurent au début du traitement (syndrome de lyse tumorale);
  • la leucaphérèseleucaphérèseTechnique qui consiste à séparer et à extraire, à l’aide d’une machine spéciale appelée appareil d’aphérèse, des globules blancs spécifiques dans un prélèvement sanguin. Le sang restant est ensuite redonné à la personne. pour enlever beaucoup de globules blancs du sang.

Suivi

Le suivi après le traitement est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes de cancer. Les visites de suivi pour la LLC sont habituellement prévues pour de nombreuses années avant ou après le traitement, même s'il n'y a pas de signe de maladie. L'intervalle entre les examens peut s'allonger avec le temps, mais vous devrez passer des examens de suivi pendant une longue période. Ces visites permettent à l’équipe de soins de surveiller vos progrès et de savoir comment vous vous rétablissez du traitement.

Essais cliniques

Quelques essais cliniques sur la LLC sont en cours au Canada et acceptent des participants. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer qui soient meilleures. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Questions à poser sur le traitement

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le traitement à votre équipe de soins.

Histoires

Dr Edward Chow Une nouvelle norme pour le soulagement de la douleur

Plus de details

Création d’une stratégie nationale pour les proches aidants

Illustration d’aidants

La Société canadienne du cancer fait pression auprès du gouvernement fédéral afin qu’il adopte une stratégie nationale pour les aidants, de telle sorte que cet important groupe de personnes bénéficie d’un meilleur soutien financier.

Apprenez-en plus