Leucémie aiguë lymphoblastique

Vous êtes ici:

Stades de la leucémie aiguë lymphoblastique

La stadification est une façon de décrire ou de classer un cancer selon l’étendue (quantité) de la maladie dans le corps. On attribue aux cancers qui forment une masse solide un numéro de stade selon la taille de la tumeur et sa propagation aux ganglions lymphatiques ou à d’autres parties du corps.

Il n'y a pas de système de stadification standard pour la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL). On décrit les phases de la LAL comme étant non traitée, en rémission, récidivante ou réfractaire.

Non traitée

Une LAL non traitée a été diagnostiquée récemment et n’a pas encore été traitée. On définit ainsi la LAL non traitée :

  • le nombre de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes normaux est bas
  • habituellement, plus de 25 % des cellules dans la moelle osseuse sont des globules blancs immatures, qu’on appelle blastes ou cellules blastiques
  • il y a des signes et des symptômes de LAL

Les médecins font habituellement une formule sanguine complète (FSC) pour vérifier le nombre des différents types de cellules sanguines.

Rémission

Une fois que la LAL a été traitée, elle peut être en rémission.

La rémission complète, ou réponse complète, répond à tous les critères suivants :

  • le nombre de cellules sanguines (globules rouges, globules blancs et plaquettes) est normal
  • moins de 5 % des cellules dans la moelle osseuse sont des cellules blastiques
  • il n’y a pas de signes ou de symptômes généraux de LAL, comme la fatigue, la perte de poids, la fièvre, l’anémie ou des saignements
  • il n’y a pas de signes ou de symptômes de leucémie dans l’encéphale et la moelle épinière (système nerveux central, ou SNC) ni ailleurs dans le corps

Dans le cas de la rémission partielle, moins de 25 % des cellules dans la moelle osseuse sont des cellules blastiques.

Récidivante

Une LAL récidivante réapparaît après le traitement et la rémission. La leucémie est récidivante quand plus de 25 % des cellules dans la moelle osseuse sont des cellules blastiques.

Réfractaire

La LAL est réfractaire quand elle n’a pas réagi au traitement.

Histoires

Dr Mani Larijani Étudier en 3D une protéine qui cause le cancer

Plus de details

Financement d’essais cliniques qui sauvent des vies

Illustration d’instruments scientifiques

La Société canadienne du cancer subventionne des essais cliniques d’une importance vitale, qui permettent aux personnes atteintes de cancer d’avoir accès aux plus récents types de traitement.

Apprenez-en plus