Cancer du rein

Vous êtes ici:

Traitement ciblé pour le cancer du rein

La plupart des personnes atteintes d’un cancer du rein avancé qui s’est propagé recevront un traitement ciblé. On a alors recours à des médicaments pour cibler des molécules spécifiques, comme des protéines, présentes à la surface ou à l’intérieur des cellules cancéreuses. Ces molécules contribuent à l’envoi de signaux qui indiquent aux cellules de croître ou de se diviser. En ciblant ces molécules, les médicaments interrompent la croissance et la propagation des cellules cancéreuses tout en limitant les dommages aux cellules normales. Le traitement ciblé peut aussi être appelé traitement à ciblage moléculaire.

Vous pouvez recevoir un traitement ciblé pour :

  • détruire ou contrôler les cellules du cancer du rein;
  • soulager la douleur ou maîtriser les symptômes d’un cancer du rein de stade avancé (traitement palliatif).

Votre équipe de soins prendra en considération vos besoins personnels pour choisir les médicaments ciblés, les doses et le mode d’administration. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements.

Décider quel traitement ciblé administrer

Votre équipe de soins prendra en considération votre pronostic. Un pronostic est l’acte par lequel le médecin évalue le mieux comment le cancer affectera une personne et comment il réagira au traitement. Les facteurs pronostiques et les facteurs prédictifs l’aident à décider quel traitement ciblé sera le plus efficace pour vous. Un facteur important est tout traitement que vous avez déjà reçu pour le cancer du rein.

Les traitements ciblés administrés pour traiter le cancer du rein bloquent certaines voies protéiques dans le corps.

Le facteur de croissance de l'endothélium vasculaire (VEGF) est l’une des principales protéines qui aident à former l’apport sanguin qui permet aux tumeurs de grossir.

L’inhibiteur de la cible de la rapamycine chez les mammifères (mTOR) est une protéine qui aide les cellules à croître et à se diviser.

La tyrosine kinase est une protéine présente à la surface des cellules qui envoie des signaux pour aider les cellules à croître et à former de nouveaux vaisseaux sanguins.

Chirurgie et traitement ciblé

Avant de commencer le traitement ciblé, vous pourriez avoir une chirurgie pour qu’on enlève le rein avec la tumeur et la plus grande partie possible du cancer hors du rein. Cette opération est appelée néphrectomie de cytoréduction. Enlever la plus grande partie possible du cancer rendra le traitement ciblé plus efficace. On pourrait aussi vous proposer une chirurgie après que vous ayez commencé le traitement ciblé si des examens révèlent que le traitement est efficace.

Médicaments ciblés couramment administrés pour le cancer du rein

Les médicaments ciblés agissant sur le VEGF qu’on emploie le plus souvent pour traiter le cancer du rein sont les suivants :

  • sunitinib (Sutent)
  • pazopanib (Votrient)
  • sorafenib (Nexavar)
  • cabozantinib (Cabometyx) (pas nécessairement couvert par tous les régimes provinciaux d’assurance maladie)

Les médicaments ciblés agissant sur le mTOR qu’on emploie le plus souvent pour traiter le cancer du rein sont les suivants :

  • temsirolimus (Torisel)
  • évérolimus (Afinitor)

Un médicament ciblé qui agit sur la tyrosine kinase, soit un inhibiteur de la tyrosine kinase, et auquel on a recours pour traiter le cancer du rein avancé est le lenvatinib (Lenvima). On peut l’associer à l’évérolimus si vous avez déjà reçu un VEGF comme traitement ciblé. Il est possible que le lenvatinib ne soit pas couvert par tous les régimes provinciaux d’assurance maladie.

La plupart des médicaments ciblés administrés pour le cancer du rein sont sous forme de pilule ou de comprimé. Le temsirolimus est administré directement dans une veine (intraveineuse).

Si le cancer du rein ne répond pas aux médicaments administrés lors de traitements précédents ou s’il réapparaît, on pourrait vous proposer d’autres médicaments ciblés.

Effets secondaires

Peu importe le traitement du cancer du rein, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Certaines en ont beaucoup alors que d’autres en éprouvent peu.

Le traitement ciblé attaque les cellules cancéreuses mais n’endommage habituellement pas les cellules saines, alors les effets secondaires sont en général moins nombreux et moins graves que dans le cas de la chimiothérapie et de la radiothérapie. La chimiothérapie et la radiothérapie peuvent endommager les cellules saines tout comme les cellules cancéreuses.

Si des effets secondaires se manifestent, ils peuvent le faire n’importe quand pendant le traitement ciblé, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines plus tard. Il arrive que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite du traitement ciblé (effets tardifs). La plupart disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains risquent de durer longtemps ou d’être permanents.

Les effets secondaires du traitement ciblé dépendent surtout du type de médicament ou d’association médicamenteuse, de la dose et de votre état de santé global. Voici certains effets secondaires courants du traitement ciblé pour le cancer du rein :

Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres que vous croyez liés au traitement ciblé. Plus vite vous leur mentionnez tout problème, plus rapidement ils pourront vous dire comment aider à les soulager.

Informations sur des médicaments anticancéreux spécifiques

Les renseignements sur des médicaments spécifiques changent régulièrement. Apprenez-en davantage sur les sources d’information sur les médicaments ainsi que sur les sites où vous pouvez obtenir des renseignements sur des médicaments spécifiques.

Questions à poser sur le traitement ciblé

Apprenez-en davantage sur le traitement ciblé. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le traitement ciblé à l’équipe de soins.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Je suis reconnaissante de la chance que nous avons eue, et je veux que toutes les familles aient la même. C’est pour cette raison que la Société canadienne du cancer figure dans mon testament.

Plus de details

Le cancer touche tous les Canadiens

Icône - 1 sur 2

On prévoit que près de 1 Canadien sur 2 recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie.

Apprenez-en plus