Cancer du rein

Vous êtes ici:

Traitements du cancer du rein de stade 1

En présence d’un cancer du rein de stade 1, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Chirurgie

La chirurgie est l’un des traitements principaux du cancer du rein de stade 1. On vous proposera l’une des chirurgies suivantes.

La néphrectomie partielle consiste à enlever la tumeur et une région de tissu sain tout autour. On fait cette chirurgie pour conserver la plus grande partie possible du rein. Les chirurgiens pratiquent ce type de néphrectomie pour que le rein puisse fonctionner le plus normalement possible et pour maintenir votre qualité de vie.

La néphrectomie radicale consiste à enlever tout le rein, l’uretère fixé au rein et la couche de graisse entourant le rein. Il arrive qu’on enlève aussi la glande surrénale. On peut faire une néphrectomie radicale s’il n’est pas possible d’enlever la tumeur par néphrectomie partielle.

Le chirurgien peut avoir recours à différentes approches chirurgicales. L’approche ouverte signifie qu’on fait la chirurgie à travers une large incision pratiquée dans l’abdomen. Pour l’approche par laparoscopie, le chirurgien fait de petites incisions dans l’abdomen afin d’y insérer un laparoscope (instrument mince semblable à un tube muni d’une lumière et d’une lentille) et d’autres outils. On privilégie l’approche par laparoscopie pour la chirurgie du cancer du rein puisqu’elle est moins invasive que l’approche ouverte.

Ablation

L’ablation a recours à la chaleur ou au froid pour détruire la tumeur au rein. On peut vous proposer l’ablation si vous n’êtes pas assez bien pour subir une chirurgie ou si un seul de vos reins fonctionne.

Radiothérapie

Si vous n’êtes pas assez bien pour subir une chirurgie, on peut vous proposer une radiothérapie externe. Ce traitement peut aider à réduire la taille de la tumeur et à soulager les symptômes.

Surveillance active

La surveillance active peut être une option si vous n’êtes pas assez bien pour subir une chirurgie ou si vous ne présentez aucun symptôme. Votre médecin surveillera étroitement le cancer plutôt que de le traiter immédiatement. Vous devrez donc le rencontrer régulièrement, et il pourrait alors vous faire un examen physique et vous prescrire des analyses sanguines et des examens d’imagerie afin de savoir si le cancer a évolué.

Essais cliniques

Demandez à votre médecin s’il y a des essais cliniques en cours au Canada pour les personnes atteintes d’un cancer du rein. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

La Dre Jean Marshall, chercheuse La Dre Jean Marshall étudie une nouvelle stratégie prometteuse pour mettre le cancer du sein en échec.

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus