Logo Société canadienne du cancer

Cancer du rein

Vous êtes ici:

Suivi après le traitement du cancer du rein

Le suivi après le traitement du cancer du rein est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes. Les spécialistes du cancer (oncologues), l’urologue et le médecin de famille se partagent souvent cette responsabilité. Votre équipe de soins discute avec vous afin de décider quel suivi répond à vos besoins.

N’attendez pas au prochain rendez-vous fixé pour signaler tout nouveau symptôme et tout symptôme qui ne disparaît pas. Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez :

  • des maux de tête;
  • des changements de la mémoire ou du raisonnement;
  • une toux qui ne s’en va pas.

Le risque de réapparition du cancer du rein est le plus élevé pendant 3 ans, c'est pourquoi un suivi étroit est nécessaire durant ce temps. Le cancer du rein peut réapparaître bien après que le traitement soit fini, alors il est important de continuer à voir votre équipe de soins régulièrement.

Planification des visites de suivi

Les consultations sont habituellement ainsi prévues après le traitement d’un cancer du rein :

  • 4 à 6 semaines après la chirurgie initiale;
  • 3 mois et 6 mois après le traitement ciblé;
  • aux 6 mois pendant 3 ans, puis une fois par année pendant les 6 années qui suivent la fin du traitement.

Au cours des visites de suivi

Lors d’une visite de suivi, votre équipe de soins vous pose habituellement des questions sur les effets secondaires du traitement et votre degré d’adaptation. Elle peut aussi se renseigner sur votre alimentation et votre mode de vie.

Il est possible que votre médecin vous fasse un examen physique et palpe votre abdomen, votre côté (flanc) et le bas de votre dos. Il observera aussi votre cicatrice chirurgicale afin de savoir si elle guérit bien ou si elle a changé.

Des examens sont souvent prescrits dans le cadre du suivi. On pourrait demander :

  • des tests de la fonction rénale pour s’assurer que le rein qui reste est en santé;
  • des tests de la fonction hépatique pour savoir s’il y a des problèmes avec le foie, ce qui pourrait signifier que le cancer a récidivé dans le foie;
  • une échographie de l’abdomen pour observer le rein qui reste afin de s’assurer qu’il est en santé et fonctionnel;
  • une TDM pour observer le rein qui reste et chercher des changements ou une récidive dans l’abdomen, dont le foie;
  • une radiographie pulmonaire pour savoir si le cancer a récidivé dans les poumons.

Certaines personnes traitées pour un cancer du rein peuvent avoir besoin de passer des examens de suivi plus souvent que d’autres. On parle entre autres des personnes dont le risque de récidive est moyen ou élevé parce que leur tumeur est grosse, que leur cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques ou les deux.

Si on observe une récidive, votre équipe de soins vous évaluera afin de déterminer les meilleures options de traitement.

Questions à poser sur le suivi

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le suivi à votre équipe de soins.

Histoires

Dr Lillian Sung Améliorer les soins de soutien pour les enfants atteints de cancer

Plus de details

Faire face au fardeau financier du cancer

Illustration de pièces de monnaie

La Société canadienne du cancer fournit de précieux renseignements sur les programmes gouvernementaux en matière de revenu, l’aide financière et les autres ressources à la disposition des familles qui essaient de boucler leur budget en cette période difficile.

Apprenez-en plus