Logo Société canadienne du cancer

Lymphome
hodgkinien

Vous êtes ici:

Stades du lymphome hodgkinien

La stadification est une façon de décrire ou de classer un cancer selon l’étendue de la maladie dans l’organisme. Le système le plus fréquemment employé pour le lymphome hodgkinien (LH) est le système Cotswold, version modifiée de l’ancien système de stadification d’Ann Arbor.

Le LH est divisé en 4 stades, auxquels on peut ajouter une lettre pour les définir davantage.

  • « E » signifie extraganglionnaire et on l’ajoute si on détecte le LH dans une région ou un organe autre que les ganglions lymphatiques ou si le LH s’est propagé à des tissus situés au-delà mais tout près de tissu lymphatique.
  • On ajoute un « S » si le LH affecte la rate.
  • On peut aussi assigner la lettre « A » ou « B » à chaque stade.
    • On ajoute un « A » lorsqu’il n’y a pas de symptômes.
    • On ajoute un « B » si un ou plusieurs symptômes B sont présents :
      • fièvre inexpliquée supérieure à 38 °C
      • perte de poids inexpliquée – perte supérieure à 10 % du poids corporel au cours des 6 mois précédents
      • sueurs nocturnes importantes
  • On peut ajouter la lettre « X » si la maladie est volumineuse, ce qui signifie que :
    • la tumeur mesure plus du tiers de la largeur du thorax
    • la tumeur mesure au moins 10 cm dans sa plus grande dimension ailleurs que dans le thorax
  • On identifie les métastases par une lettre indiquant l’organe auquel le LH s’est propagé :
    • « N » pour ganglions lymphatiques
    • « H » pour foie
    • « L » pour poumon
    • « M » pour moelle osseuse
    • « O » pour os
    • « D » pour peau

Les ganglions lymphatiques sont regroupés en régions. Le nombre de régions ganglionnaires peut être indiqué par un indice. Dans le cas d’un LH de stade II qui a affecté 3 régions ganglionnaires, par exemple, on écrit II3.

Regroupement des stades pour le lymphome hodgkinien

Le système de stadification Cotswold regroupe davantage les données en stades selon le tableau qui suit.

Stadification de Cotswold – Lymphome hodgkinien
Stade de CotswoldExplication

Stade I

Le LH affecte une seule région ganglionnaire ou une seule structure lymphatique, comme la rate ou le thymus.

Stade IE

Le LH affecte un organe ou une région hors des ganglions lymphatiques.

Stade II

Le LH affecte au moins 2 régions ganglionnaires du même côté du diaphragmediaphragmeMuscle mince situé sous les poumons et le coeur séparant la cavité thoracique de l’abdomen. (soit au-dessus ou au-dessous mais non les deux).

Stade IIE

Le LH affecte une ou plusieurs régions ganglionnaires du même côté du diaphragme (soit au-dessus ou au-dessous mais non les deux) ainsi qu’une région ou un organe voisin hors des ganglions lymphatiques.

Stade III

Le LH affecte des régions ganglionnaires tant au-dessus qu’au-dessous du diaphragme.

Stade IIIE

Le LH affecte des régions ganglionnaires des deux côtés du diaphragme ainsi que du tissu ou un organe voisin.

Stade IIIS

Le LH affecte des régions ganglionnaires des deux côtés du diaphragme ainsi que la rate.

Stade IIIE + S

Le LH affecte des régions ganglionnaires des deux côtés du diaphragme, un tissu ou un organe voisin ainsi que la rate.

On peut subdiviser le stade III en stade III (1) et en stade III (2).

Stade III (1)

Le LH affecte seulement la partie supérieure de l’abdomen, au-dessus de la veine rénale (veine qui draine le rein).

Stade III (2)

Le LH affecte les ganglions lymphatiques qui se trouvent dans le bassin et/ou près du coeur.

Stade IV

Le LH s’est propagé à plus d’un organe hors du système lymphatique et des cellules cancéreuses peuvent être présentes dans les ganglions lymphatiques situés près de ces organes.

ou

Le LH affecte seulement un organe hors du système lymphatique ainsi que des ganglions lymphatiques éloignés, c’est-à-dire qui sont situés loin de l’organe.

Lymphome hodgkinien récidivant

La récidive d'un LH signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. Il peut récidiver au même emplacement que la tumeur d’origine ou réapparaître dans une autre partie du corps (LH métastatique).

Lymphome hodgkinien réfractaire

Un LH réfractaire ne disparaît pas après avoir été traité.

Histoires

Dre Camilla Zimmermann La Dre Camilla Zimmermann a mis au point un modèle d’intervention hâtive en soins palliatifs.

Plus de details

Réconfort et sollicitude des bénévoles

Illustration de bénévoles

Dans les centres régionaux de cancer, les maisons d’hébergement et les hôpitaux communautaires, des milliers de bénévoles de la Société canadienne du cancer apportent leur soutien aux personnes qui reçoivent des traitements.

Apprenez-en plus