Lymphome
hodgkinien

Vous êtes ici:

Stadification du lymphome hodgkinien

La stadification est une façon de décrire ou de classer un cancer selon l’étendue de la maladie dans le corps. L’étendue comprend la taille de la tumeur et l’emplacement du cancer dans l’organisme. Votre équipe de soins se fonde sur le stade pour planifier votre traitement et évaluer votre pronostic.

Système de Cotswold

Le système de stadification le plus fréquemment employé pour le lymphome hodgkinien (LH) est le système de Cotswold. On assigne un numéro de 1 à 4 à chaque stade. Pour noter les stades de 1 à 4, on utilise habituellement les chiffres romains, soit I, II, III et IV. En général, plus le numéro est élevé, plus le cancer s’est propagé.

Détails sur le stade

Les médecins peuvent ajouter les lettres suivantes pour fournir plus de détails sur le stade.

E signifie que le LH touche un organe ou une région à l’extérieur du système lymphatique, ce qu’on appelle un siège extralymphatique.

S signifie que le LH touche la rate (« spleen » en anglais).

A signifie que la personne n’éprouve pas de symptômes B.

B signifie que la personne éprouve un ou plusieurs symptômes B, soit :

  • fièvre inexpliquée supérieure ou égale à 38 °C
  • sueurs nocturnes abondantes
  • perte de poids inexpliquée équivalant à plus de 10 % du poids corporel au cours des 6 mois précédents

X signifie que le LH est volumineux. Une maladie volumineuse comprend :

  • les tumeurs au thorax qui mesurent au moins le tiers de la largeur du thorax;
  • les tumeurs situées dans d’autres régions du corps qui mesurent au moins 10 cm de diamètre.

Stade I
StadeDescription

I

Une seule région ganglionnaire ou un seul organe lymphatique, tel que le thymus, est atteint par le LH.

IE

Un organe ou région du corps situé à l’extérieur du système lymphatique est atteint par le LH.

Stade II
StadeDescription

II

Deux régions ganglionnaires ou plus, situées du même côté (au-dessus ou en dessous) du diaphragme, sont atteintes par le LH.

IIE

Un organe et les ganglions lymphatiques voisins sont atteints par le LH. Le LH peut aussi toucher d’autres régions ganglionnaires situées du même côté (au-dessus ou en dessous) du diaphragme.

Stade III
StadeDescription

III

Des régions ganglionnaires situées au-dessus et en dessous du diaphragme sont atteintes par le LH.

IIIS

Des régions ganglionnaires situées au-dessus et en dessous du diaphragme sont atteintes par le LH et la rate l’est aussi.

Stade IV
StadeDescription

IV

Le LH s’est propagé à plus d’un organe ou région du corps situé à l’extérieur du système lymphatique.

ou

Un organe situé à l’extérieur du système lymphatique et des ganglions lymphatiques éloignés du site où le cancer a pris naissance sont atteints par le LH.

LH récidivant

La récidive d’un LH signifie que le cancer revient à la suite du traitement. S’il récidive à l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive locale. Le cancer peut aussi réapparaître dans une autre partie du corps : on parle alors de récidive à distance (ou métastase à distance).

LH réfractaire

Un LH réfractaire signifie que le cancer n’est pas disparu après avoir été traité ou qu’il a continué de croître pendant le traitement. La maladie réfractaire est aussi appelée résistante ou évolutive.

diaphragme

Muscle mince situé sous les poumons et le coeur séparant la cavité thoracique de l’abdomen.

Lorsque le diaphragme se contracte, les poumons prennent de l’expansion et se remplissent d’air. Lorsqu’il se dilate, les poumons s’affaissent et poussent l’air vers l’extérieur.

Histoires

Paul Newcombe Être bénévole durant le Mois de la jonquille est une expérience incroyablement gratifiante, qu’on ait été touché ou non par le cancer.

Lisez l’histoire de Paul

Réduisez votre risque

Icône – silhouette en train de courir

Le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer montre que le cancer est la première cause de mortalité au Canada. Apprenez comment vous pouvez réduire votre risque.

Apprenez-en plus