Logo Société canadienne du cancer

Lymphome
hodgkinien

Vous êtes ici:

Pronostic et survie pour le lymphome hodgkinien

Il est possible que les personnes atteintes d'un lymphome hodgkinien (LH) se posent des questions sur leur pronostic et leur survie. Le pronostic et la survie dépendent de nombreux facteurs. Seul le médecin qui connaît bien les antécédents médicaux de la personne, le type de cancer dont elle est atteinte, le stade et les caractéristiques de la maladie, les traitements choisis et la réaction au traitement peut examiner toutes ces données de concert avec les statistiques de survie pour en arriver à un pronostic.

Un pronostic est l’acte par lequel le médecin évalue le mieux comment le cancer affectera un individu et comment il réagira au traitement. Un facteur pronostique est un aspect du cancer ou une caractéristique de la personne que le médecin prend en considération lorsqu'il fait un pronostic. Un facteur prédictif influence la façon dont le cancer répond à un certain traitement. On aborde souvent les facteurs pronostiques et les facteurs prédictifs ensemble, et ils jouent tous les deux un rôle dans le choix du plan de traitement et dans l'établissement du pronostic.

Le stade du LH est un facteur important quand on fait un pronostic et qu’on planifie le traitement. Cependant, puisque l’étendue de la maladie peut varier considérablement pour chacun des stades, on a identifié des facteurs de risque, aussi appelé facteurs pronostiques défavorables, du LH limité ou précoce (stades I et II) et du LH avancé (stades III et IV).

Facteurs pronostiques du lymphome hodgkinien précoce

Les stades I et II du LH sont divisés en groupes favorable et défavorable selon les facteurs pronostiques.

LH précoce favorable

Quand le LH précoce est favorable, c’est qu’aucun des facteurs mentionnés ci-dessous n’est présent.

LH précoce défavorable

Quand le LH précoce est défavorable, c’est qu’au moins un des facteurs suivants est présent :

  • maladie volumineuse
    • la tumeur mesure plus du tiers de la largeur du thorax
    • la tumeur mesure au moins 10 cm dans sa plus grande dimension ailleurs que dans le thorax
  • présence de maladie extraganglionnaire (ailleurs que dans les ganglions lymphatiques)
  • atteinte d’au moins 3 régions ganglionnaires
  • vitesse de sédimentation globulaire (VSG) de 50 mm/h ou plus
  • LH à cellularité mixte
  • présence de symptômes B
    • fièvre inexpliquée supérieure à 38 °C
    • sueurs nocturnes importantes
    • perte de poids inexpliquée – perte supérieure à 10 % du poids corporel d’origine au cours des 6 mois précédents

Facteurs pronostiques du lymphome hodgkinien avancé

Le International Prognostic Factors Project (IPFP) a élaboré un index pronostique international (IPI) qui se base sur 7 facteurs défavorables du LH avancé (stades III et IV). On associe les facteurs présents pour obtenir un seul score qui varie entre 0 et 7.

LH avancé favorable

Quand le LH avancé est favorable, c’est que de 0 à 3 facteurs mentionnés ci-dessous sont présents.

LH avancé défavorable

Quand le LH avancé est défavorable, c’est qu’au moins 4 des facteurs suivants sont présents.

  • cancer de stade IV
  • personne âgée de 45 ans ou plus
  • personne de sexe masculin
  • taux d'albumine inférieur à 4,0 g/dl
  • taux d'hémoglobine inférieur à 10,5 g/dl
  • nombre de globules blancs (GB) atteignant au moins 15 000/mm3
  • nombre de lymphocytes inférieur à 600/mm3 ou inférieur à 8 % du nombre total de GB

Histoires

Dr Jason Gilliland Le Dr Jason Gilliland fait la promotion de l’activité physique auprès des enfants.

Plus de details

Un chez-soi loin de chez soi

Illustration d’une maison

La Société canadienne du cancer offre son hospitalité aux personnes atteintes de cancer qui doivent parcourir de longues distances pour recevoir leurs traitements.

Apprenez-en plus