Maladie trophoblastique gestationnelle

Vous êtes ici:

Signes et symptômes de la maladie trophoblastique gestationnelle

Un signe est un phénomène qui peut être observé et confirmé par un médecin ou un professionnel de la santé (une éruption cutanée par exemple). Un symptôme est quelque chose que seule la personne chez qui il se manifeste peut ressentir et connaître (la douleur ou la fatigue par exemple). Certaines femmes atteintes d'une maladie trophoblastique gestationnelle (MTG) n'ont aucun signe ni symptôme parce que les analyses sanguines et l'échographie effectuées lors des soins prénataux permettent de détecter la plupart des types de MTG à un stade précoce, soit avant qu'elles n'engendrent des signes ou des symptômes.

Les signes et symptômes de la MTG peuvent être les suivants :

  • saignement vaginal
  • enflure de l'abdomen
    • En présence d’une môle hydatiforme, l’abdomen et l’utérus peuvent grossir beaucoup plus rapidement que lors d’une grossesse normale.
  • kystes ovariens (lutéome)
  • nausées et vomissements
    • Certaines femmes ont une affection appelée hyperemesis gravidarum, qui cause des nausées et des vomissements beaucoup plus importants que lors d’une grossesse normale.
  • évacuation par le vagin de tissu ressemblant à une grappe de raisins
  • peu de mouvement fœtal en cours de grossesse

Signes et symptômes rares

Les signes et symptômes rares de la MTG sont les suivants :

  • anémie (si le saignement est important ou s’il dure longtemps)
  • prééclampsie, affection caractérisée par :
    • une hausse de la pression artérielle
    • une quantité anormale de protéines dans l’urine
    • des maux de tête
    • l’enflure des mains et des pieds
  • glande thyroïde hyperactive (hyperthyroïdie), ce qui cause :
    • des battements du cœur rapides
    • une peau chaude
    • de la transpiration
    • des tremblements
    • une sensation d’avoir trop chaud
  • douleur abdominale ou pelvienne
  • pertes vaginales
  • fièvre

Signes et symptômes tardifs

Les signes et symptômes tardifs se manifestent quand la masse cancéreuse grossit ou se propage vers d'autres parties du corps, dont d'autres organes :

  • expectorations sanguinolentes
  • toux sèche
  • douleur thoracique
  • difficulté à respirer
  • maux de tête
  • étourdissements
  • jaunissement de la peau ou des yeux (jaunisse)
  • perte graduelle de la capacité de bouger une partie du corps (paralysie)
  • crises d’épilepsie
  • difficulté à parler
  • troubles de la vue
  • masse dans le vagin

jaunisse

Affection caractérisée par un jaunissement de la peau et du blanc des yeux et une urine jaune foncé.

La jaunisse peut être causée par un taux élevé de bilirubine (substance qui se forme quand les globules rouges se dégradent) dans le sang. Elle peut aussi être la conséquence de troubles du foie ou de l'obstruction d’un canal biliaire.

Histoires

Dr Jessie Lee-McIsaac Prévenir le cancer par des politiques de vie saine en milieu scolaire

Plus de details

Quel est le risque à vie d’avoir le cancer?

Icône - 1 sur 2

Selon le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer, environ la moitié des Canadiens pourraient recevoir un diagnostic de cancer au cours de leur vie.

Apprenez-en plus