Logo Société canadienne du cancer

Cancer de la vésicule biliaire

Vous êtes ici:

Effets secondaires de la radiothérapie pour le cancer de la vésicule biliaire

Peu importe le type de traitement choisi pour un cancer de la vésicule biliaire, il est possible que des effets secondaires se produisent. Cependant, ils n’affectent pas toutes les personnes; si c’est le cas, chacune ne les ressent pas de la même façon. Les effets secondaires de la radiothérapie dépendent surtout des éléments suivants :

  • taille de la région traitée
  • région ou organes spécifiques traités
  • dose totale
  • mode d’administration
  • association à une chimiothérapie
    • Les effets secondaires peuvent être plus graves si on associe une chimiothérapie à une radiothérapie.

La radiothérapie endommage les cellules cancéreuses, mais il se peut qu'elle nuise aussi aux cellules saines qui se trouvent dans la région traitée, même si on prend des précautions visant à les protéger le plus possible. Les divers tissus et cellules du corps tolèrent différemment la radiothérapie.

Les effets secondaires peuvent se manifester n'importe quand lors de la radiothérapie. Certains se produisent en cours de traitement, d'autres tout de suite après ou quelques jours et même quelques semaines plus tard. La plupart disparaissent une fois la radiothérapie terminée, une fois que les cellules saines se sont rétablies des effets de la radiation. Les effets tardifs peuvent apparaître des mois voire des années à la suite de la radiothérapie. Il est possible que des effets secondaires durent longtemps ou soient permanents.

Il est important de signaler tout effet secondaire à son équipe soignante. De nombreux effets secondaires peuvent être soulagés par la prise de médicaments, un changement alimentaire ou d'autres méthodes. Les médecins peuvent évaluer (mesurer) la gravité de certains d’entre eux. Il arrive parfois qu’on doive ajuster la radiothérapie si les effets sont importants.

Réactions cutanées

Des réactions cutanées se produisent parce que les radiations externes circulent à travers la peau jusqu'à la région ciblée par le traitement. La peau qui se trouve dans le champ d'irradiation peut devenir rouge, sèche, sensible ou bien démanger. La plupart des réactions cutanées se manifestent au cours des 2 premières semaines de radiothérapie pour un cancer de la vésicule biliaire. Elles se dissipent habituellement quelques semaines après le traitement, mais certains changements, comme le brunissement de la peau, peuvent être permanents. L’équipe de radiothérapie donne des directives à suivre sur la façon de prendre soin de sa peau et de la protéger.

Retour au menu

Nausées et vomissements

Les nausées et vomissements se manifestent plus souvent si une grande surface de la partie supérieure de l’abdomen est irradiée quand on traite un cancer de la vésicule biliaire. Les nausées peuvent apparaître de 1 à 3 heures après la séance quotidienne de traitement (après 1 à 2 semaines de radiothérapie). Il faut signaler la présence de nausées et de vomissements à l'équipe de radiothérapie. Certaines personnes trouvent utile de prendre une collation légère ou de ne pas manger quelques heures avant chaque séance ou bien d’attendre quelques heures après pour le faire.

On peut habituellement soulager les nausées et vomissements à l'aide d'antinauséeux. Ces effets secondaires disparaissent généralement une fois la radiothérapie terminée.

Retour au menu

Perte d’appétit

La perte d’appétit (anorexie) peut être causée par de nombreux facteurs dont ceux-ci :

  • accumulation de déchets engendrée par la destruction des cellules cancéreuses
  • nausées et vomissements
  • difficulté à digérer
  • diarrhée
  • fatigue

La perte d’appétit peut engendrer une perte de poids et la malnutrition. Continuer de bien s’alimenter pendant et après une radiothérapie est important pour que la personne puisse se rétablir du traitement. Une diététiste peut aider les personnes à accroître leur appétit, à manger davantage et à maintenir une bonne alimentation. Une diététiste pourrait aussi suggérer la prise de suppléments nutritionnels.

Retour au menu

Dérangement d’estomac

On peut avoir de la difficulté à digérer ou avoir l’estomac dérangé si le revêtement de l’estomac est irrité par une radiothérapie dirigée vers la vésicule biliaire. Il faut alors éviter les aliments qui rendent la digestion difficile ou qui dérangent l’estomac. Les antiacides ou d’autres médicaments pourraient être nécessaires. Ces symptômes disparaissent souvent une fois la radiothérapie terminée.

Retour au menu

Diarrhée

La diarrhée est l'évacuation fréquente de selles très molles (liquides). Il est possible que des crampes abdominales accompagnent la diarrhée. La diarrhée apparaît souvent après 2 à 3 semaines de radiothérapie. Il faut signaler la présence de diarrhées à l'équipe de radiothérapie. Ils peuvent recommander des médicaments en vente libre ou bien en prescrire pour aider à soulager cet effet secondaire.

Retour au menu

Fatigue

La fatigue est l'un des effets secondaires les plus courants de la radiothérapie. Elle peut se manifester pour diverses raisons. Lors de la radiothérapie, le corps utilise plus d'énergie pour se guérir, c'est pourquoi la fatigue n'est pas toujours soulagée par le repos. Se déplacer fréquemment et quotidiennement pour recevoir son traitement peut aussi être source de fatigue. L'irradiation de n'importe quelle région du corps peut rendre une personne plus fatiguée que d'habitude, mais cet effet est plus courant lorsqu'on traite de grandes régions.

La fatigue s'installe habituellement lors de la deuxième semaine de radiothérapie ou plus tard. Les symptômes de la fatigue peuvent s'accentuer ou s'aggraver en cours de traitement. En général, la fatigue se dissipe graduellement une fois le traitement est terminé, mais certaines personnes se sentent encore fatiguées plusieurs semaines et même plusieurs mois après la radiothérapie.

Retour au menu

Histoires

Dr John Dick Une compréhension nouvelle des cellules sanguines

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus