Cancer de l’œil

Vous êtes ici:

Suivi après le traitement du cancer de l’œil

Le suivi après le traitement du cancer de l’œil est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes. Les spécialistes du cancer (oncologues, ophtalmologiste, radiothérapeute, etc.) et votre médecin de famille se partagent souvent cette responsabilité. Votre équipe de soins discute avec vous afin de décider quel suivi répond à vos besoins.

N’attendez pas au prochain rendez-vous fixé pour signaler tout nouveau symptôme et tout symptôme qui ne disparaît pas. Avisez votre équipe de soins si vous remarquez :

  • des changements dans votre vision;
  • des changements  d’apparence de votre œil.

Le cancer de l’œil réapparaît (récidive) le plus souvent des années après le diagnostic. Le risque de réapparition du cancer de l’œil dans les 15 années qui suivent le diagnostic est de 50 %. Votre suivi durera de nombreuses années à la suite du traitement.

Planification des visites de suivi

Les visites de suivi pour le cancer de l’œil sont habituellement ainsi prévues :

  • de 2 à 3 mois après le traitement initial
  • aux 3 à 6 mois au cours des 5 premières années qui suivent le traitement
  • aux 6 à 12 mois après 5 ans

Déroulement des visites de suivi

Lors d’une visite de suivi, votre équipe de soins vous pose habituellement des questions sur les effets secondaires du traitement et votre degré d’adaptation.

Il est possible que votre médecin vous fasse un examen physique, dont :

  • vérifier vos yeux et votre vision (si l’œil n’a pas été enlevé);
  • palper votre cou et votre abdomen pour vérifier s’il n’y a pas de signes d’enflure.

Des examens sont souvent prescrits dans le cadre du suivi. On pourrait demander :

  • des analyses sanguines pour surveiller l’apparition de signes de propagation du cancer au foie;
  • des examens d’imagerie comme la tomodensitométrie (TDM), l’imagerie par résonance magnétique (IRM), une radiographie pulmonaire, une tomographie par émission de positrons (TEP) ou une échographie pour savoir si le cancer est réapparu ou s’est propagé;
  • une ponction lombaire pour savoir si des cellules du lymphome sont présentes dans le liquide céphalorachidien (LCR)liquide céphalorachidien (LCR)Liquide présent dans les cavités situées à l’intérieur et autour de l’encéphale et de la moelle épinière qui leur sert de protection et de coussinet. si vous étiez atteint d’un lymphome de l’œil.

Si votre équipe de soins découvre que le cancer est réapparu, elle discutera avec vous afin de planifier votre traitement et vos soins.

Questions à poser sur le suivi

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le suivi à votre équipe de soins.

Histoires

Brock Taraba Brock n'a pas eu de récidive de cancer depuis plus de dix ans, grâce au soutien de la Société canadienne du cancer.

Défense des intérêts des personnes atteintes de cancer

Illustration d’un mégaphone

Nos employés et bénévoles rencontrent les élus des divers paliers de gouvernement (municipal, provincial et fédéral) pour les convaincre de faire de la lutte contre le cancer une de leurs priorités.

Apprenez-en plus