Cancer de l’œil

Vous êtes ici:

Classification histologique du cancer de l’œil

Le grade est défini par l'apparence des cellules cancéreuses qu'on compare à celle des cellules normales. Pour établir le grade du cancer de l’œil, le pathologiste examine au microscope un échantillon de tissu prélevé dans la tumeur de l’œil. Le pathologiste assigne un grade de 1 à 3 ou de 0 à 4 au cancer selon le type de cancer de l’œil. Plus ce nombre est bas, plus le grade l’est aussi.

Votre médecin n’a pas besoin de connaître le grade du cancer de l’œil pour planifier votre traitement. Il peut planifier votre traitement en fonction des résultats d’autres tests comme l’examen des yeux et les examens d’imagerie. On n’établit pas le grade du cancer sauf si vous avez eu une biopsie ou une chirurgie pour enlever du tissu dans votre œil.

Connaître le grade donne à votre équipe de soins une idée de la rapidité à laquelle le cancer peut se développer et de sa probabilité de propagation. Cela l’aide à planifier votre traitement. Le grade peut aussi aider l’équipe de soins à déterminer l’issue possible de la maladie (pronostic) et à prévoir comment le cancer pourrait réagir au traitement.

Classification histologique du mélanome intraoculaire

Le grade est la description du type de cellules observé dans la tumeur. Le mélanome intraoculaire est composé de cellules fusiformes, de cellules épithélioïdes ou d’un mélange de ces deux types de cellules.

Le mélanome intraoculaire de bas grade est fait surtout de cellules fusiformes. Ce cancer a tendance à se développer lentement et est moins susceptible de se propager. Le mélanome intraoculaire de haut grade est fait surtout de cellules épithélioïdes. Ce cancer a tendance à se développer plus rapidement et est plus susceptible de se propager que le cancer de bas grade.

GradeDescription

1

Mélanome à cellules fusiformes (plus de 90 % de cellules fusiformes)

2

Mélanome à cellules mixtes (plus de 10 % de cellules épithélioïdes et moins de 90 % de cellules fusiformes)

3

Mélanome à cellules épithélioïdes (plus de 90 % de cellules épithélioïdes)

Histoires

Le Dr Michael Chaiton, chercheur Le Dr Michael Chaiton recueille des données sur le nombre de tentatives effectuées avant l’abandon du tabagisme.

Plus de details

Réduire le fardeau du cancer

Icône – main avec signe de dollar flottant au-dessus d’elle

Les Canadiens peuvent aider la SCC à financer les meilleurs projets de recherche et à soutenir les personnes touchées par le cancer en étant donateurs ou bénévoles.

Apprenez-en plus