Cancer de l’œil

Vous êtes ici:

L’œil

L’œil est l’organe de la vue (vision). On ne peut voir qu’une petite partie du globe oculaire puisqu’il est surtout entouré des os du crâne qui forment la cavité orbitaire (orbite).

Schéma du devant de l'œil

Schéma de la vue latérale de l'œil

Globe oculaire

La partie principale de l’œil est le globe oculaire. Chaque globe oculaire a la forme d’une boule et mesure environ 2,5 cm (1 po) de plein diamètre. L’intérieur du globe oculaire contient un liquide transparent et gélatineux qui aide à soutenir le globe et à conserver sa forme. Devant le globe oculaire, ce liquide est plus aqueux et on l’appelle humeur aqueuse. Le liquide qui se trouve derrière le globe oculaire est appelé corps vitré.

Schéma de la structure du globe oculaire

Paroi de l’œil

La paroi de l’œil est la partie externe de l’œil qui entoure la boule de liquide gélatineux. Elle est formée de 3 couches appelées tuniques. La paroi de l’œil comprend un grand nombre des parties principales du globe oculaire :

  • couche externe – composée de la sclère et de la cornée (tunique fibreuse)
  • couche moyenne – composée de l’uvée (tunique vasculaire)
  • couche interne – composée de la rétine (tunique nerveuse)

Sclère

La sclère, ou sclérotique, est le blanc de l’œil. Elle est faite de tissu conjonctif résistant et elle recouvre presque tout le globe oculaire. La sclère est l’enveloppe protectrice du globe oculaire. Les muscles qui contrôlent le mouvement de l’œil sont fixés à la sclère.

Cornée

La cornée est une membrane transparente bombée qui se situe à l’avant de l’œil. La cornée recouvre la pupille et l’iris. Comme elle ne contient aucun vaisseau sanguin, les cellules qui la composent reçoivent leur oxygène des larmes qui recouvrent la surface ainsi que de l’humeur aqueuse sous-jacente. Le cristallin est la principale structure qui focalise la lumière sur la rétine, mais la cornée joue également un rôle dans la déviation (réfraction) de la lumière qui entre dans l’œil.

Uvée

L’uvée est divisée en 3 parties principales – l’iris, la choroïde et le corps ciliaire. L’uvée contient de nombreux vaisseaux sanguins et vaisseaux lymphatiques ainsi que les muscles internes de l’œil.

Iris

L’iris est la partie mince et colorée de l’œil qui est composée de tissu musculaire. Il est situé entre la cornée et le cristallin. Les muscles de l’iris modifient la taille de la pupille (petite zone noire au centre de l’œil) afin de régler la quantité de lumière qui entre dans l’œil. L’iris contient des mélanocytes, c’est-à-dire les cellules qui fabriquent un pigment appelé mélanine. La quantité de mélanine dans l’iris donne à l’œil sa couleur.

Choroïde

La choroïde est une mince couche de tissu située entre la sclère et la rétine. Elle contient beaucoup de petits vaisseaux sanguins qui fournissent l’oxygène et les éléments nutritifs à la rétine. La choroïde renferme de nombreux mélanocytes. Les mélanocytes présents dans la choroïde absorbent la lumière afin d’aider à réduire la réflexion à l’intérieur de l’œil.

Corps ciliaire

Le corps ciliaire est un tissu musculaire en forme d’anneau situé à la jonction entre l’iris et la choroïde. Les fibres musculaires du corps ciliaire aident l’œil à focaliser sur des objets rapprochés ou éloignés en modifiant la forme du cristallin. Le corps ciliaire contient aussi des cellules qui fabriquent l’humeur aqueuse, soit le liquide gélatineux contenu dans la partie antérieure de l’œil, entre la cornée et le cristallin.

Rétine

La rétine, ou tunique nerveuse,  est la couche la plus interne de la paroi de l’œil. La rétine comporte une couche de cellules qui absorbent la lumière et qui forment la couche pigmentaire. La rétine est également constituée d’une couche de cellules nerveuses, ou neurones, qui forment la rétine neurale. Certains neurones de la rétine neurale sont des cellules spécialisées appelées photorécepteurs. Il y a 2 types de photorécepteurs, soit les bâtonnets et les cônes. Les bâtonnets et les cônes sont sensibles à la lumière et travaillent ensemble comme un appareil-photo pour capter de l’information sur ce qu’on voit.

D’autres neurones de la rétine neurale traitent une partie de l’information sur ce qu’on  voit et l’envoient au nerf optique. Le nerf optique envoie ensuite cette information au cerveau afin qu’il finisse de la traiter.

Cristallin

Le cristallin est une structure transparente en forme de disque contenue dans la partie interne de l’œil. Il se trouve directement derrière la cornée et l’iris. Le cristallin change de forme afin de permettre à l’œil de focaliser sur des objets rapprochés ou éloignés. Les rayons lumineux traversent le cristallin et sont focalisés sur la rétine dans le but de créer des images des objets situés à différentes distances du corps.

Structures annexes de l’œil

Les structures annexes (annexielles) de l’œil comprennent la paupière, la conjonctive et la glande lacrymale. Elles protègent, lubrifient et soutiennent le globe oculaire.

Paupière

La paupière est un repli de peau qui recouvre et protège l’œil. Des muscles autour de l’œil permettent d’ouvrir et de fermer la paupière. La paupière contient des glandes sébacées qui produisent une sécrétion huileuse qui empêche la pellicule aqueuse sur le globe oculaire de s’évaporer et qui évite aux paupières inférieure et supérieure de coller ensemble. La paupière agit comme un essuie-glace qui aide à lubrifier le globe oculaire et à éviter à la poussière et autres débris d’entrer dans l’œil. Les cils poussent sur le bord des paupières. Ils protègent également l’œil de la poussière et des débris.

Conjonctive

La conjonctive est une muqueuse transparente qui tapisse la surface interne de la paupière ainsi que la surface externe du globe oculaire. La conjonctive sécrète un liquide aqueux (mucus) qui aide à lubrifier le globe oculaire et à le garder humide.

Glande lacrymale et larmes

La glande lacrymale est située dans le coin supérieur externe de l’œil. Elle sécrète un liquide aqueux qui forme les larmes. De petits canaux permettent aux larmes de s’écouler de la glande lacrymale jusqu’à de minuscules ouvertures situées dans le coin interne de chaque paupière. Quand on cligne des yeux, les larmes balaient la surface du globe oculaire. Les larmes lubrifient la conjonctive qui recouvre la surface du globe oculaire et l’intérieur de la paupière. Les larmes permettent également d’évacuer la poussière et les débris de l’œil et aident à prévenir les infections.

Orbite

L’orbite, ou cavité orbitaire, est une région en forme de bol constituée d’os du crâne. Il contient le globe oculaire, des muscles, la glande lacrymale, des nerfs, de la graisse et des tissus conjonctifs. Les os et les tissus entourant le globe oculaire forment un coussin protecteur. Les muscles de l’œil permettent au globe oculaire de bouger dans différentes directions. Ces petits muscles sont fixés à la sclère près de la partie antérieure de l’œil et aux os formant l’arrière de l’orbite.

Fonction de l’œil

L’œil et le cerveau travaillent ensemble pour nous permettre de voir. La fonction principale de l’œil consiste à capter la lumière et l’information sur ce qu’on voit. Cette information est envoyée au cerveau par le nerf optique. Le cerveau transforme ensuite cette information en images visuelles qu’on peut voir. Si on perd la vue d’un œil, on peut tout de même continuer à voir la plupart des choses qu’on pouvait voir auparavant.

muqueuse

Couche mince et humide de tissu qui tapisse certains organes et cavités du corps, dont le nez, la bouche, les poumons, les voies respiratoires, le vagin et le tube digestif.

Les glandes présentes dans une muqueuse produisent du mucus (liquide épais et glissant).

Histoires

Dr Steven Jones La génétique du cancer au service de la personnalisation des traitements

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus