Cancer de l’œil

Vous êtes ici:

Tumeurs de la glande lacrymale

La plupart des tumeurs cancéreuses de la glande lacrymale sont des carcinomes qui prennent naissance dans les cellules épithélialescellules épithélialesCellules spécialisées qui composent l’épithélium (couche de cellules tapissant les organes creux et les glandes et qui forme la couche externe de la peau). Certaines cellules épithéliales produisent du mucus ou d'autres sécrétions.. Près de la moitié de toutes les tumeurs épithéliales de la glande lacrymale sont cancéreuses (malignes), les autres sont bénignes.

Le cancer de la glande lacrymale est assez rare. Il représente environ 2 % de tous les cancers de l’orbite.

  • Le carcinome adénoïde kystique est le cancer de la glande lacrymale le plus courant; il représente environ 30 à 50 % de tous les cancers de la glande lacrymale.
  • Les tumeurs malignes de la glande lacrymale peuvent aussi comprendre les types de tumeurs suivants :
    • carcinome sur adénome pléomorphe
      • Un adénome pléomorphe malin peut prendre naissance à partir d’une tumeur bénigne qui n’a pas été complètement enlevée par chirurgie.
    • adénocarcinome
      • L’adénocarcinome de la glande lacrymale est très peu courant. Il apparaît habituellement chez les personnes dans la cinquantaine.
    • carcinome mucoépidermoïde
      • Le carcinome mucoépidermoïde a tendance à prendre naissance dans un canal lacrymal. Cette tumeur survient rarement.
    • lymphome

Histoires

La Dre Wendy Parulekar, chercheuse, Groupe canadien des essais sur le cancer Le Groupe canadien des essais sur le cancer a découvert l’effet protecteur d’une hormonothérapie prolongée contre le cancer du sein.

Plus de details

Du soutien de la part de quelqu’un qui « est passé par là »

Illustration d’une conversation

Le programme de soutien par les pairs de la Société canadienne du cancer est un service d’entraide téléphonique qui consiste à jumeler les personnes atteintes de cancer et leurs aidants à des bénévoles ayant reçu une formation spéciale.

Apprenez-en plus