Logo Société canadienne du cancer

Cancer de l’œil

Vous êtes ici:

Tumeurs bénignes de l’œil

Une tumeur bénigne de l’œil est une masse non cancéreuse qui ne se propage pas vers d’autres parties du corps (pas de métastases) et qui ne met habituellement pas la vie en danger.

Hémangiome choroïdien

L’hémangiome choroïdien est une tumeur à croissance lente qui se développe dans les vaisseaux sanguins de la choroïde, une membrane de l’œil.

Signes et symptômes

Il arrive souvent que l’hémangiome choroïdien ne cause aucun signe ou symptôme. On le détecte habituellement lors d’un examen courant des yeux. Les signes et symptômes de l’hémangiome choroïdien peuvent être les suivants :

  • changement de la vision
  • observation d’éclairs

Diagnostic

Si le médecin soupçonne la présence d’un hémangiome choroïdien, on fait des examens pour poser un diagnostic. Les examens peuvent comporter ceux qui suivent :

  • examen complet des yeux
  • échographie de l’œil
  • angiographie à la fluorescéine – intervention lors de laquelle on se sert d’un colorant spécial appelé fluorescéine pour rendre visibles à la radiographie les vaisseaux sanguins qui sont à l’intérieur de l’œil

Traitement

La plupart des hémangiomes choroïdes doivent seulement être observés et n’ont pas besoin d’être traités immédiatement. On débute le traitement si du liquide s’écoule de l’hémangiome dans l’œil et cause des problèmes de vision, fait en sorte que la rétine se détache de la choroïde sous-jacente (décollement rétinien) ou accroît la pression à l’intérieur de l’œil (glaucome). Les choix de traitement peuvent être les suivants :

  • chirurgie au laser
  • thérapie photodynamique (TPD) – intervention au cours de laquelle on utilise un médicament appelé photosensibilisant, qui rend les cellules sensibles à la lumière, ainsi qu’un laser (un intense faisceau de lumière) afin de détruire le tissu anormal
  • radiothérapie

Retour au menu

Ptérygion

Un ptérygion est une masse bénigne de tissu sur la conjonctive de l’œil. Il apparaît le plus souvent chez les personnes âgées de 20 à 50 ans. Le ptérygion se développe habituellement dans la région de la conjonctive située près du nez et peut s’étendre jusque sur la cornée. L’incidence du ptérygion est la plus élevée dans des conditions sèches, poussiéreuses ou chaudes.

Signes et symptômes

Les signes et symptômes du ptérygion peuvent être les suivants :

  • bande de tissu blanc indolore un peu surélevé et contenant des vaisseaux sanguins
  • irritation de l’œil telle que brûlure, démangeaisons ou enflure
  • impression d’avoir quelque chose dans l’œil
  • rougeur de la cornée
  • baisse de l’acuité visuelle

Diagnostic

Si le médecin soupçonne la présence d’un ptérygion, on fait des examens pour poser un diagnostic. Les examens comprennent un examen complet des yeux.

Traitement

Le traitement principal du ptérygion est la chirurgie et la greffe de la conjonctive, au besoin. Comme le ptérygion a tendance à réapparaître, on peut envisager l’administration d’une radiothérapie utilisant un applicateur oculaire ou d’agents chimiothérapeutiques par voie topique comme traitement adjuvanttraitement adjuvantTraitement administré en plus du traitement de première intention (premier traitement ou traitement standard) pour aider à réduire le risque de réapparition (récidive) de la maladie (comme le cancer). après la chirurgie.

Retour au menu

Tumeurs bénignes de la glande lacrymale

La plupart des tumeurs de la glande lacrymale prennent naissance dans les cellules de l’épithéliumépithéliumFine couche de cellules épithéliales qui forme la surface externe du corps (peau) et qui tapisse les organes creux, les glandes et toutes les voies de passage des appareils respiratoire, digestif, reproducteur et urinaire.. Près de la moitié de toutes les tumeurs de la glande lacrymale sont non cancéreuses (bénignes).

Les types de tumeurs bénignes les plus courants sont :

  • adénome pléomorphe – le plus courant
  • oncocytome
  • hyperplasie lymphoïde réactive bénigne
  • dacryops
  • histiocytome fibreux bénin

Ces tumeurs se développent lentement et apparaissent le plus souvent chez les adultes dans la quarantaine ou la cinquantaine.

Signes et symptômes

Les signes et symptômes des tumeurs épithéliales de la glande lacrymale peuvent être les suivants :

  • déplacement indolore du globe oculaire
  • lourdeur dans le coin externe (près de l’oreille) de la paupière supérieure et dans l’orbite

Diagnostic

Si on observe des signes et symptômes d’une tumeur de la glande lacrymale, ou si le médecin en soupçonne la présence, on fait des examens pour poser un diagnostic. Les examens peuvent comporter ceux qui suivent :

  • examen des yeux
  • tomodensitométrie (TDM)

Traitement

Le traitement des tumeurs bénignes de la glande lacrymale est habituellement l’ablation chirurgicale. L’adénome pléomorphe peut récidiver et aussi se changer (se transformer) en tumeur maligne de nombreuses années plus tard, s’il n’est pas complètement enlevé.

Retour au menu

Histoires

La Dre Jennifer Brunet, chercheuse Les recherches de la Dre Jennifer Brunet permettent aux survivantes d’un cancer du sein de mener une vie plus active.

Plus de details

De l’aide pour les fumeurs qui veulent cesser de fumer

Illustration du symbole d’interdiction de fumer

Il est normal d’avoir besoin d’aide pour cesser de fumer. La Société canadienne du cancer est là pour soutenir les fumeurs qui sont prêts à arrêter et même ceux qui ne le sont pas.

Apprenez-en plus