Cancer de
l’œsophage

Vous êtes ici:

Effets secondaires de la thérapie photodynamique pour le cancer de l'œsophage

Peu importe le traitement du cancer de l’œsophage, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Certaines en ont beaucoup alors que d’autres en éprouvent peu ou pas du tout.

Les effets secondaires peuvent se manifester n’importe quand pendant, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines après la thérapie photodynamique (TPD). Il arrive parfois que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite de la TPD (effets tardifs). La plupart disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains risquent de durer longtemps ou d’être permanents.

Les effets secondaires de la TPD dépendent surtout des éléments suivants :

  • la région du corps traitée;
  • le type de photosensibilisant administré;
  • le degré de sensibilité de vos cellules à la lumière après le traitement.

Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres que vous croyez liés à la TPD. Plus vite vous leur mentionnez tout problème, plus rapidement ils pourront vous dire comment aider à les soulager.

 

Réactions cutanées

La TPD peut faire rougir la peau ou la décolorer. Elle peut aussi la rendre sensible au soleil. Ces réactions cutanées peuvent durer jusqu'à 6 semaines après la TPD, alors vous devriez essayer d’éviter le soleil pendant au moins 6 semaines.

Retour au menu

Yeux sensibles

La TPD peut rendre les yeux sensibles à la lumière vive, dont le soleil. Vos yeux peuvent être sensibles pendant jusqu’à 6 semaines, alors vous devriez essayer d’éviter le soleil et la lumière vive à l'intérieur au cours de cette période.

Retour au menu

Difficulté à avaler

Il peut être difficile ou douloureux d'avaler quand le pharynx ou l'œsophage se trouve dans la région traitée. La TPD peut causer une inflammation, de l'enflure, de la douleur et la formation de tissu cicatriciel dans l'œsophage, ce qui risque de rendre la déglutition difficile. La difficulté à avaler se résorbe habituellement peu de temps après la TPD.

Apprenez-en davantage sur la difficulté à avaler.

Retour au menu

Rétrécissement de l'œsophage

Une TPD administrée pour un cancer de l'œsophage peut causer le rétrécissement (sténose) de l'œsophage. C'est habituellement lié à l'inflammation de l'œsophage, soit une œsophagite, qui est un effet secondaire courant de la TPD.

En général, on traite le rétrécissement de l'œsophage par dilatation, c’est-à-dire qu’on l’élargit. Vote médecin pourrait placer une endoprothèse dans votre œsophage avant la TPD. Cela aide à le garder ouvert et l’empêche de rétrécir.

Retour au menu

Saignement

Une TPD administrée pour un cancer de l'œsophage cause parfois un saignement ou une petite ouverture dans l’œsophage. Il arrive que les petites ouvertures dans l’œsophage guérissent d’elles-mêmes. La chirurgie peut être nécessaire pour réparer une plus grande ouverture.

Retour au menu

Troubles pulmonaires

Des troubles pulmonaires peuvent apparaître lorsque la trachée et les bronches sont irritées par la TPD. Ces problèmes sont entre autres ceux-ci :

  • respiration difficile ou douloureuse;
  • essoufflement;
  • toux;
  • mucus dans la gorge et le thorax.

Les troubles pulmonaires disparaissent habituellement peu de temps après la TPD.

Retour au menu

Maux d’estomac

Vous pouvez avoir mal à l'estomac s’il se trouve dans la région traitée. La TPD peut causer l'inflammation, l'enflure et la cicatrisation du tissu sain tout autour, ce qui risque de provoquer des maux d'estomac.

Demandez à votre équipe de soins comment ils peuvent aider à soulager la douleur.

Apprenez-en davantage sur la douleur.

Retour au menu

Nausée

Il se peut que les personnes dont l'œsophage est traité par TPD aient la nausée. La nausée se manifeste habituellement le même jour que la TPD est administrée.

Apprenez-en davantage sur la nausée.

Retour au menu

Goût métallique dans la bouche

La TPD peut provoquer un goût métallique dans la bouche. Cela se produit généralement le même jour que la TPD est administrée.

Apprenez-en davantage sur les changements de goût.

Retour au menu

inflammation

Réaction de protection du corps en réponse à une blessure ou à une infection qui se manifeste par les symptômes suivants : rougeur, enflure, douleur et chaleur de la région touchée.

trachée

Conduit aérien en forme de tube qui se trouve dans le cou et le thorax qui part du larynx (organe de la parole) et qui se ramifie pour former les bronches (larges tubes, ou conduits aériens, reliés à chacun de poumons).

bronches

Larges tubes, ou conduits aériens, qui forment un embranchement allant de la trachée aux poumons où ils se ramifient en conduits plus petits (bronchioles) qui se terminent par les alvéoles pulmonaires (sacs alvéolaires). Les bronches laissent passer l'air qui entre dans les poumons et qui en sort.

L’adjectif bronchique désigne tout ce qui est relatif aux bronches, comme dans adénome bronchique.

Histoires

Le Dr David Malkin, chercheur Le Dr David Malkin contribue à accroître la survie des patients grâce au dépistage.

Plus de details

Passer à l’action contre tous les cancers

Icône – point d’interrogation

Le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer révèle que les cancers du poumon, colorectal, du sein et de la prostate devraient représenter la moitié de tous les nouveaux cas de cancer diagnostiqués en 2017. Découvrez ce que vous pouvez faire pour réduire le fardeau du cancer.

Apprenez-en plus