Cancer de
l’œsophage

Vous êtes ici:

Chirurgie au laser pour le cancer de l'œsophage

On a parfois recours à la chirurgie au laser pour traiter le cancer de l’œsophage. Lors de la chirurgie au laser, on se sert d’un faisceau lumineux étroit et intense (faisceau laser) pour détruire les cellules cancéreuses.

Vous pouvez avoir une chirurgie au laser pour soulager la douleur ou maîtriser les symptômes d’un cancer de l’œsophage de stade avancé (chirurgie au laser palliative). Il est possible de l’associer à d’autres traitements, dont la radiothérapie externe ou la thérapie photodynamique, pour traiter un cancer de l’œsophage de stade avancé.

On peut aussi avoir recours à la chirurgie au laser pour faire un trou dans ce qui bloque l’œsophage afin que vous puissiez avaler plus facilement. Cette difficulté à avaler est souvent soulagée de 1 à 2 jours après l'intervention. On peut faire de nouveau une chirurgie au laser si la tumeur grossit et recommence à nuire à la déglutition. Le traitement peut être répété aux 4 à 6 semaines.

Le type de laser utilisé pour traiter le cancer de l’œsophage est appelé laser au néodyme-YAG (grenat d’yttrium-aluminium). On fait cette intervention à l'aide d'un endoscope.

Apprenez-en davantage sur la chirurgie au laser. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur la chirurgie au laser à l’équipe de soins.

endoscope

Instrument mince semblable à un tube muni d’une source lumineuse et d’une lentille qui sert à examiner ou à traiter des organes ou des structures du corps.

L’endoscope peut être flexible ou rigide. Il peut être doté d’un outil servant à prélever du tissu devant être examiné. Les endoscopes spécialisés peuvent être équipés d’autres accessoires conçus pour l’examen ou le traitement d’organes ou de structures spécifiques du corps.

On nomme chaque endoscope spécialisé selon l’organe ou la structure qu’il permet d’examiner ou de traiter.

Histoires

Le Dr Michael Taylor, chercheur Le Dr Michael Taylor met au jour des modifications génétiques liées au cancer infantile du cerveau.

Plus de details

Quel est le risque à vie d’avoir le cancer?

Icône - 1 sur 2

Selon le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer, environ la moitié des Canadiens pourraient recevoir un diagnostic de cancer au cours de leur vie.

Apprenez-en plus