Logo Société canadienne du cancer

Cancer de
l’œsophage

Vous êtes ici:

Traitement du cancer de l'œsophage

Si vous êtes atteint d’un cancer de l'œsophage, votre équipe de soins élaborera un plan de traitement juste pour vous. Il se basera sur vos besoins et pourrait comporter l’association de différents traitements. Quand votre équipe de soins décide quels traitements vous proposer pour le cancer de l'œsophage, elle prend les éléments suivants en considération :

  • le stade du cancer;
  • l’emplacement de la tumeur;
  • le type de cancer de l’œsophage;
  • votre état de santé global;
  • votre capacité à tolérer une chirurgie importante, une chimiothérapie ou une radiothérapie;
  • vos préférences.

Votre équipe de soins peut comprendre divers médecins qui se spécialisent dans :

  • le traitement du cancer par chirurgie, soit un oncologue chirurgical;
  • le traitement du cancer par médicaments, soit un oncologue médical;
  • l’appareil digestif, soit un gastro-entérologue;
  • le traitement du cancer par radiothérapie, soit un radio-oncologue.

La diététiste est un autre membre important de l’équipe de soins. Il peut être difficile d’avaler quand on a le cancer de l’œsophage, alors vous risquez de ne pas manger suffisamment et vous pourriez perdre du poids. Avant le traitement, une diététiste fera l’évaluation de votre état nutritionnel afin de savoir comment le cancer de l’œsophage a affecté votre nutrition. Si vous n’absorbez pas assez d’éléments nutritifs, vous pourriez avoir besoin d’une endoprothèse ou d’une sonde d’alimentation qu’on mettra en place avant la chimiothérapie et la radiothérapie. On s’assure ainsi que vous êtes suffisamment nourri pour maintenir votre poids et vos forces en cours de traitement.

Si vous fumez, votre équipe de soins vous indiquera comment elle peut vous aider à renoncer au tabac. Le tabagisme peut limiter l’efficacité de votre traitement du cancer, alors il est important de cesser de fumer avant que débute le traitement.

On peut vous proposer les traitements suivants pour le cancer de l'œsophage. Votre plan de traitement peut comprendre une association de différents traitements.

Chirurgie

Selon le stade et la taille de la tumeur, et son emplacement dans l’œsophage, on peut vous proposer une chirurgie.

L’œsophagectomie est la chirurgie qu’on pratique le plus souvent pour traiter le cancer de l’œsophage. Elle permet d’enlever l’œsophage en partie ou en totalité, ainsi que les ganglions lymphatiques voisins. Il arrive parfois qu’on enlève aussi une partie de l’estomac.

Radiothérapie

On peut avoir recours à la radiothérapie pour traiter le cancer de l’œsophage. On l’associe habituellement à la chimiothérapie (chimioradiothérapie).

On peut vous administrer seulement une radiothérapie comme traitement principal du cancer de l’œsophage si vous n’êtes pas en assez bonne santé pour avoir une chirurgie ou une chimioradiothérapie ou si vous décidez de ne pas recevoir l’un de ces traitements.

La radiothérapie peut aussi permettre de traiter les symptômes d’un cancer avancé. C’est alors une radiothérapie palliative.

Chimiothérapie

On peut avoir recours à la chimiothérapie pour traiter le cancer de l’œsophage. On l’administre seule ou dans le cadre d’une chimioradiothérapie.

Il est possible qu’on administre la chimiothérapie avant une chirurgie, ce qu’on appelle chimiothérapie néoadjuvante. On peut aussi l’administrer après une chirurgie, ce qu’on appelle chimiothérapie adjuvante.

On peut administrer seulement une chimiothérapie pour traiter un cancer de l’œsophage récidivant impossible à enlever par chirurgie ou qui a déjà été traité par radiothérapie.

On peut vous administrer seulement une chimiothérapie comme traitement principal si vous n’êtes pas en assez bonne santé pour avoir une chirurgie ou une chimioradiothérapie ou si vous décidez de ne pas recevoir l’un de ces traitements.

La chimiothérapie administrée seule peut aussi permettre de traiter les symptômes d’un cancer avancé. C’est alors une chimiothérapie palliative.

Chimioradiothérapie

La chimioradiothérapie est un traitement qui associe la chimiothérapie à la radiothérapie. On administre la chimiothérapie et la radiothérapie pendant la même période. Certains types de chimiothérapie rendent la radiothérapie plus efficace.

On peut administrer la chimioradiothérapie avant la chirurgie pour traiter un cancer de l’œsophage (chimioradiothérapie néoadjuvante). Dans certains cas, on peut proposer la chimioradiothérapie comme alternative à la chirurgie. On peut aussi administrer la chimioradiothérapie après la chirurgie (chimioradiothérapie adjuvante) quand l’adénocarcinome s’est propagé aux ganglions lymphatiques.

Traitement ciblé

Lors du traitement ciblé, on a recours à des médicaments ou à d’autres substances pour cibler des molécules spécifiques, habituellement des protéines, qui participent à la croissance des cellules cancéreuses tout en limitant les dommages aux cellules normales. On a parfois recours au traitement ciblé pour traiter le cancer de l’œsophage. Le médicament ciblé auquel on a recours pour traiter le cancer de l’œsophage est le trastuzumab (Herceptin).

Traitements endoscopiques

On fait les traitements endoscopiques à l’aide d’un endoscope inséré dans l’œsophage. On peut vous proposer un traitement endoscopique pour soulager les symptômes d’un cancer de l’œsophage de stade avancé, comme une difficulté à avaler. C’est alors un traitement palliatif. Certains traitements endoscopiques permettent aussi de traiter des états précancéreux et des cancers précoces de l’œsophage.

La résection muqueuse endoscopique (RME) permet de traiter des états précancéreux de l’œsophage. On y a parfois recours pour traiter un cancer précoce de l’œsophage. Lors de la RME, le médecin injecte un liquide ou fait une succion pour dégager la tumeur de la sous-muqueuse puis l’enlever.

En thérapie photodynamique (TPD), on se sert de médicaments qui rendent les cellules sensibles à la lumière (photosensibilisants) afin de détruire les cellules cancéreuses. On peut avoir recours à la TPD  pour traiter des états précancéreux et des cancers précoces de l’œsophage. On peut aussi y avoir recours pour traiter les symptômes d’un cancer de l’œsophage de stade avancé (TPD palliative).

Lors de la chirurgie au laser, on utilise un faisceau de lumière intense et étroit pour détruire les cellules cancéreuses. On peut y avoir recours pour traiter les symptômes d'un cancer de l'œsophage de stade avancé.

L’ablation par radiofréquence (ARF) est une intervention lors de laquelle on se sert d’un courant électrique de haute fréquence pour détruire les cellules cancéreuses. On peut y avoir recours pour traiter des états précancéreux de l’œsophage. On la propose aussi comme alternative à la chirurgie pour le cancer de l’œsophage de stade 0. L’ARF permet également de traiter les symptômes d’un cancer de l’œsophage de stade avancé (ARF palliative).

L’électrocoagulation et la coagulation au plasma argon ont recours à un courant électrique pour détruire les cellules cancéreuses. On peut administrer ces traitements pour traiter des états précancéreux de l’œsophage. On peut aussi y avoir recours pour traiter les symptômes d’un cancer de l’œsophage de stade avancé (traitement palliatif).

La dilatation œsophagienne peut servir à élargir une région de l’œsophage qui a rétréci (sténose) à cause du cancer.

L’endoprothèse œsophagienne est un tube qu’on met dans l’œsophage pour le garder ouvert.

Suivi

Le suivi après le traitement est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes de cancer. Vous devrez avoir régulièrement des visites de suivi, en particulier au cours des 2 premières années qui suivent le traitement. Ces visites permettent à l’équipe de soins de surveiller vos progrès et de savoir comment vous vous rétablissez du traitement.

Essais cliniques

Quelques essais cliniques sur le cancer de l’œsophage sont en cours au Canada et acceptent des participants. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer qui soient meilleures. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Questions à poser sur le traitement

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le traitement à votre équipe de soins.

Histoires

Dr Ming-Sound Tsao Nous comprenons mieux les rouages du cancer du poumon, et cela fait toute une différence.

Lisez l’histoire de Dr Ming-Sound Tsao

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus