Logo Société canadienne du cancer

Cancer de
l’œsophage

Vous êtes ici:

Stadification du cancer de l'œsophage

La stadification est une façon de décrire ou de classer un cancer selon l’étendue de la maladie dans le corps. L’étendue comprend la profondeur de l’envahissement de la paroi de l’œsophage par la tumeur et son emplacement dans le corps. La stadification du cancer de l’œsophage comprend, bien entendu, le cancer de l’œsophage mais aussi le cancer de la jonction œsophago-gastrique (OG), là où l’œsophage rejoint l’estomac.

Classification TNM

Le système de classification auquel on a le plus souvent recours pour le cancer de l’œsophage est la classification TNM.

  • T, c’est la profondeur de l’envahissement de la paroi de l’œsophage par la tumeur primitive et son développement dans les tissus qui l’entourent;
  • N, c’est le nombre de ganglions lymphatiques entourant l’œsophage qui contiennent des cellules cancéreuses et leur emplacement;
  • M, c’est la propagation du cancer, ou métastases, à d’autres parties du corps.

Tumeur primitive (T)

TX

Impossible d'évaluer la tumeur primitive.

T0

Aucun signe de tumeur primitive.

Tis

Le cancer se trouve seulement dans le revêtement interne (épithélium) de la muqueuse. On le considère comme un carcinome in situcarcinome in situCancer à un stade très précoce : les cellules tumorales n’ont pas encore envahi les tissus voisins. ou une dysplasiedysplasieDéveloppement, apparence et organisation anormaux des cellules, ce qui les différencie des cellules normales quant à leur taille, leur forme et leur organisation dans les tissus. Dysplasie signifie presque toujours état précancéreux. de haut grade, soit un état précancéreux.

T1

Le cancer s’est propagé à l’une des structures suivantes :

  • la lamina propria dans la muqueuse;
  • la musculaire muqueuse dans la muqueuse;
  • la sous-muqueuse (couche de tissu conjonctif sous la muqueuse).

T1a

Le cancer s’est propagé à la lamina propria ou à la musculaire muqueuse.

T1b

Le cancer s’est propagé à la sous-muqueuse.

T2

Le cancer s’est propagé à la couche musculaire de l’œsophage appelée musculeuse.

T3

Le cancer s’est propagé à la couche externe de tissu conjonctif qui couvre l’œsophage appelée adventice.

T4

Le cancer s’est propagé à des structures voisines.

T4a

Le cancer s’est propagé à la plèvreplèvreFine membrane de tissu qui recouvre les poumons et tapisse la cavité thoracique. Elle a une fonction de protection et d’amortissement des poumons et produit un liquide qui agit comme un lubrifiant afin que les poumons puissent bouger doucement à l'intérieur de la cage thoracique., au péricardepéricardeEnveloppe constituée d’une double couche de tissus qui entoure le coeur et le protège. Le péricarde produit un liquide qui agit comme lubrifiant de manière à ce que le coeur puisse bouger normalement à l'intérieur de la cage thoracique. ou au diaphragmediaphragmeMuscle mince situé sous les poumons et le coeur séparant la cavité thoracique de l’abdomen..

T4b

Le cancer s’est propagé à d'autres structures voisines comme l'aorte (artère principale du corps), les vertèbres (os de la colonne) ou la trachée.

Ganglions lymphatiques régionaux (N)

NX

Impossible d'évaluer les ganglions lymphatiques régionaux.

N0

Le cancer ne s’est propagé à aucun ganglion lymphatique.

N1

Le cancer s’est propagé à 1 ou 2 ganglions lymphatiques voisins.

N2

Le cancer s’est propagé à 3 à 6 ganglions lymphatiques régionaux.

N3

Le cancer s’est propagé à au moins 7 ganglions lymphatiques régionaux.

Métastases à distance (M)

M0

Il n’y a pas de métastases à distance (le cancer ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps).

M1

Le cancer s’est propagé à une autre partie du corps.

Regroupement des stades pour le cancer de l'œsophage

Les stades globaux, ou regroupement des stades, se basent sur la classification TNM. On assigne un numéro de 0 à 4 à chaque stade, habituellement un chiffre romain, soit I, II, III ou IV. En général, plus le numéro est élevé, plus le cancer a progressé. Votre équipe de soins a recours au regroupement des stades pour planifier votre traitement et évaluer votre pronostic.

Le regroupement des stades pour l’adénocarcinome et le carcinome épidermoïde est un peu différent.

Histoires

Dr Claude Perreault Mobiliser le système immunitaire pour combattre le cancer

Plus de details

Du soutien de la part de quelqu’un qui « est passé par là »

Illustration d’une conversation

Le programme de soutien par les pairs de la Société canadienne du cancer est un service d’entraide téléphonique qui consiste à jumeler les personnes atteintes de cancer et leurs aidants à des bénévoles ayant reçu une formation spéciale.

Apprenez-en plus