Logo Société canadienne du cancer

Cancer colorectal

Vous êtes ici:

Traitements du cancer du rectum de stade III

En présence d'un cancer du rectum de stade III, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Radiothérapie

On propose presque toujours une radiothérapie pour un cancer du rectum de stade III. On peut l’administrer seule ou dans le cadre d’une chimioradiothérapie. La radiothérapie externe est le type de radiothérapie le plus courant, mais la curiethérapie peut être envisagée dans certains cas.

La radiothérapie peut être administrée avant la chirurgie (radiothérapie néoadjuvante) si la tumeur se trouve dans la partie supérieure du rectum et si elle n’est pas fixée aux tissus voisins (tumeur non fixée). Vous pourriez recevoir 5 séances de radiothérapie, ce qu’on appelle traitement de radiothérapie de courte durée.

Si une personne n’est pas en mesure de recevoir de chimiothérapie, on peut lui administrer seulement une radiothérapie pour traiter une tumeur qui est dans la partie inférieure du rectum, près du tissu graisseux entourant le rectum, soit le mésorectum, ou fixée aux tissus voisins (tumeur fixée). On administre un traitement de radiothérapie de longue durée, soit de 25 à 30 séances.

Il est possible qu’on administre seulement une radiothérapie après la chirurgie (radiothérapie adjuvante).

Chimioradiothérapie

La chimioradiothérapie associe la chimiothérapie à la radiothérapie. On administre la chimiothérapie et la radiothérapie pendant la même période. Certains types de chimiothérapie rendent la radiothérapie plus efficace.

On peut administrer une chimioradiothérapie avant la chirurgie (chimioradiothérapie néoadjuvante) si la tumeur se trouve dans la partie inférieure du rectum, si elle est près du tissu graisseux entourant le rectum (mésorectum) ou si elle est fixée aux tissus voisins (tumeur fixée). Elle comprend habituellement de 25 à 30 séances de radiothérapie, ce qui est un traitement de radiothérapie de longue durée, et une chimiothérapie à base de 5-fluorouracil (Adrucil, 5-FU) ou de capécitabine (Xeloda) administrée pendant 5 à 6 semaines.

On peut administrer une chimioradiothérapie après une chirurgie (chimioradiothérapie adjuvante). Elle comprend de 25 à 30 séances de radiothérapie et une chimiothérapie à base de 5-fluorouracil (Adrucil, 5-FU) ou de capécitabine (Xeloda). On n’administre pas très souvent de chimioradiothérapie après une chirurgie puisque la radiothérapie néoadjuvante et la chimioradiothérapie néoadjuvante sont devenues la norme.

Chirurgie

La chirurgie est le traitement principal du cancer du rectum de stade III. On fait habituellement la résection de l’intestin pour enlever la tumeur et une marge de tissu sain de chaque côté. Selon l’emplacement de la tumeur, le chirurgien peut faire une résection antérieure basse ou une résection abdominopérinéale et une exérèse totale du mésorectum. Si le chirurgien pratique une résection antérieure basse, les 2 extrémités restantes du côlon sont reliées (anastomose).

On fait habituellement la chirurgie de 7 à 10 jours après un traitement de radiothérapie de courte durée ou de 4 à 10 semaines après un traitement de radiothérapie de longue durée (administrée seule ou dans le cadre d’une chimioradiothérapie).

Selon le type d’opération pratiqué, le chirurgien peut devoir faire une colostomie ou une iléostomie temporaire ou permanente.

Chimiothérapie

On peut administrer seulement une chimiothérapie après une chirurgie (chimiothérapie adjuvante). Si on n’a pas eu recours à la radiothérapie ou à la chimioradiothérapie adjuvante, on administre habituellement une chimiothérapie adjuvante en plus d’une chimioradiothérapie adjuvante.

On administre habituellement la chimiothérapie adjuvante pendant 4 à 6 mois, mais la durée dépend de la dose de radiothérapie ou de chimioradiothérapie reçue avant la chirurgie.

Les médicaments administrés lors de la chimiothérapie adjuvante pour un cancer du rectum de stade III sont entre autres ceux-ci :

  • FOLFOX – leucovorine (acide folinique),  5-fluorouracil (Adrucil, 5-FU) et oxaliplatine (Eloxatin);
  • capécitabine (Xeloda);
  • 5-fluorouracil (Adrucil, 5-FU) et leucovorine (acide folinique);
  • CAPOX (aussi appelé XELOX) – capécitabine (Xeloda) et oxaliplatine (Eloxatin).

Le protocole FOLFOX et la capécitabine (Xeloda) sont le plus souvent administrés comme chimiothérapie adjuvante.

Essais cliniques

On peut vous demander si vous voulez participer à un essai clinique sur le cancer du rectum. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Histoires

Researcher Dr John Bell Dr John Bell a découvert comment les virus qui « tuent » les cellules cancéreuses s’attaquent aux vaisseaux sanguins tumoraux.

Plus de details

Réconfort et sollicitude des bénévoles

Illustration de bénévoles

Dans les centres régionaux de cancer, les maisons d’hébergement et les hôpitaux communautaires, des milliers de bénévoles de la Société canadienne du cancer apportent leur soutien aux personnes qui reçoivent des traitements.

Apprenez-en plus