Logo Société canadienne du cancer

Cancer colorectal

Vous êtes ici:

Dépistage du cancer colorectal

Le dépistage, c'est vérifier par le biais d'examens si la maladie est présente dans un groupe de personnes chez qui on n'observe pas de symptômes de cette maladie. Les épreuves de dépistage permettent de détecter un cancer colorectal avant que tout symptôme ne se manifeste. Lorsqu'on détecte et qu'on traite le cancer colorectal à un stade précoce, les chances de réussite du traitement sont meilleures.

Qui devrait effectuer une analyse des selles

Si vous avez de 50 à 74 ans et que vous ne présentez pas un risque élevé de cancer colorectal, effectuez une analyse des selles tous les 2 ans. Si vous avez 75 ans ou plus, vous devriez demander à votre médecin si vous devez avoir une analyse des selles.

Des preuves convaincantes permettent d’affirmer que l’analyse des selles accompagnée d’un suivi approprié peut réduire le nombre de décès liés au cancer colorectal.

Analyse des selles

Une analyse des selles permet de vérifier s'il y a du sang caché (occulte) dans les selles. Les tumeurs cancéreuses et autres masses dans le revêtement du côlon ou du rectum (comme les polypes) ont en surface des vaisseaux sanguins qui peuvent libérer une petite quantité de sang dans les selles. L’analyse des selles aide à détecter les adénomes (polypes adénomateux) à un stade précoce, soit avant qu'ils ne deviennent cancéreux.

Deux types d’analyse des selles permettent de dépister le cancer colorectal au Canada.

  • La recherche de sang occulte dans les selles (RSOS) au gaïac est le type original d’analyse des selles. Ce test utilise une réaction chimique sur un support papier pour détecter le sang qui s'est écoulé de polypes adénomateux ou de tumeurs.
  • Le test immunochimique de RSOS (TIRSOS) a recours à des anticorpsanticorpsType de protéine fabriquée par le système immunitaire qui neutralise ou détruit une substance étrangère particulière (antigène) qui est apparue dans le corps. spécifiques du sang humain pour détecter le sang dans les selles. Ce test est utilisé par la plupart des programmes de dépistage au Canada.

Apprenez-en davantage sur l’analyse des selles.

Suivi après le dépistage

Un résultat positif à la suite d'une analyse des selles signifie qu'on a observé du sang dans les selles. Les personnes dont le résultat est positif devront subir des tests de suivi, dont ceux qui suivent :

  • coloscopie – examen qui permet au médecin d’observer le revêtement de tout le côlon à l'aide d'un tube long et mince muni d'une lumière à une extrémité
  • sigmoïdoscopie flexible – examen qui permet au médecin d’observer le revêtement du rectum et du segment inférieur du côlon à l'aide d'un tube mince et flexible
  • lavement baryté en double contraste – radiographie du côlon et du rectum

Un résultat négatif à la suite d'une analyse des selles signifie qu'on n'a pas trouvé de sang dans les selles. Si vous avez obtenu un résultat négatif, vous devriez passer une autre analyse des selles 2 ans plus tard.

Consultez votre médecin si vous avez du sang dans vos selles, des saignements au rectum ou d’autres signes et symptômes du cancer colorectal entre les analyses des selles.

Programmes de dépistage au Canada

La plupart des provinces ont mis sur pied des programmes de dépistage du cancer colorectal comportant des lignes directrices particulières. Bien que les lignes directrices puissent être différentes dans chaque province et territoire, elles comprennent toutes des analyses de selles régulières pour aider à détecter le cancer colorectal à un stade précoce.

Assurez-vous de lire les directives incluses dans votre trousse d'analyse des selles. Selon le type de test et votre province, certaines restrictions médicamenteuses ou alimentaires pourraient s’appliquer. De plus, chaque programme comporte des directives sur la façon de prélever les échantillons et de retourner le test.

Demandez à votre médecin des renseignements sur le fonctionnement du programme offert dans votre région.

Vous pouvez également communiquer avec le Service d’information sur le cancer de la Société canadienne du cancer, au numéro sans frais 1-888-939-3333, pour obtenir des renseignements sur le cancer colorectal et sur les programmes de dépistage.

Savoir ce qui rend le risque élevé

Certaines personnes risquent davantage d’être un jour atteintes d’un cancer colorectal. Il est possible que les personnes qui présentent un risque accru doivent passer un test de dépistage plus souvent et à un plus jeune âge que celles dont le risque est moyen. Vous pourriez présenter un risque plus élevé si vous avez :

  • un père, une mère, un frère, une sœur ou un enfant atteint d’un cancer colorectal;
  • des antécédents personnels de cancer colorectal;
  • des antécédents personnels de polypes non cancéreux (bénins) dans le côlon ou le rectum;
  • une maladie inflammatoire de l'intestin (colite ulcéreuse ou maladie de Crohn);
  • une affection héréditaire telle que la polypose adénomateuse familiale (PAF) ou le syndrome de Lynch, aussi appelé cancer colorectal héréditaire sans polypose (HNPCC);
  • des signes ou symptômes de cancer colorectal.

Discutez avec votre médecin de votre risque. S’il est plus élevé que la moyenne, vous pourriez avoir besoin d'un plan personnalisé de dépistage qui pourrait comprendre les tests suivants :

  • analyse des selles (RSOS au gaïac ou TIRSOS)
  • évaluation du risque génétique, consultation et dépistage, si possible
  • coloscopie
  • sigmoïdoscopie flexible
  • lavement baryté en double contraste

Questions à poser à votre équipe de soins

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le dépistage à votre équipe de soins.

Histoires

Woman at market in front of CCS poster Il s’agit vraiment d’un programme vital, et nous sommes très reconnaissants envers Husky Energy, qui l’a rendu possible.

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus