Cancer colorectal

Vous êtes ici:

États précancéreux du côlon ou du rectum

Les états précancéreux du côlon ou du rectum sont des changements subis par les cellules du côlon ou du rectum qui les rendent plus susceptibles de devenir cancéreuses. Ces états ne sont pas encore cancéreux, mais les changements anormaux dans les cellules pourraient se transformer en cancer colorectal s’ils ne sont pas traités.

Adénomes

L’adénome, ou polype adénomateux, est une masse anormale fixée au revêtement du côlon ou du rectum.

La dysplasie décrit les changements subis par les cellules. Quand elle est légère, ou de bas grade, les cellules sont un peu anormales. Quand elle est sévère, ou de haut grade, les cellules semblent très anormales et ressemblent davantage à des cellules cancéreuses.

Types d’adénomes

Les types d’adénomes sont décrits en fonction du modèle de croissance des cellules, c’est-à-dire à quoi elles ressemblent quand on les observe au microscope. Il y a 3 types d’adénomes :

  • L’adénome tubuleux est le type le plus courant. Ses cellules ont la forme d’un tube.
  • L’adénome villeux est composé de cellules avec des masses en forme de doigts. Il est souvent plus large que l’adénome tubuleux.
  • L’adénome tubulovilleux est composé de cellules qui suivent les deux modèles de croissance, soit tubuleux et villeux.

Facteurs de risque

Votre risque d’avoir des adénomes est plus élevé si vous avez des antécédents familiaux de polypes, un syndrome du cancer colorectal héréditaire ou un cancer colorectal.

Symptômes

La plupart des adénomes ne causent aucun symptôme. Si des symptômes apparaissent, ce sont entre autres ceux-ci :

  • diarrhée
  • mucus dans les selles
  • saignement du rectum
  • crampes ou douleur abdominales
  • anémie

Diagnostic

Si vous éprouvez des symptômes ou si votre médecin pense que vous pourriez avoir un adénome, vous passerez des examens. On pose habituellement le diagnostic par coloscopie. Il est possible qu’on fasse également les tests suivants :

  • toucher rectal (TR)
  • lavement baryté
  • sigmoïdoscopie flexible
  • biopsie

Apprenez-en davantage sur ces tests et interventions.

Traitement et suivi

On traite le plus souvent l’adénome en l’enlevant lors d’une coloscopie ou d’une sigmoïdoscopie. Selon le nombre et le type d’adénomes ainsi que la gravité de la dysplasie, on pourrait faire une résection de l’intestin. Votre médecin peut vous proposer un suivi régulier lors duquel vous passerez une coloscopie ou une sigmoïdoscopie pour vérifier s’il y a d’autres adénomes.

Syndromes du cancer colorectal héréditaire

Les syndromes rares du cancer colorectal héréditaire qui suivent sont des états précancéreux du côlon ou du rectum. Ces syndromes sont causés par un gène muté, ou modifié, qui peut être transmis des parents à leurs enfants.

  • Le syndrome de Lynch, ou cancer colorectal héréditaire sans polypose (HNPCC), est le type le plus courant de syndrome du cancer colorectal héréditaire. Un ou plusieurs polypes apparaissent dans le côlon ou le rectum.
  • La polypose adénomateuse familiale (PAF) engendre la formation de centaines, voire de milliers, de polypes sur le revêtement du côlon et du rectum.
  • Le syndrome de Peutz-Jeghers engendre la formation de nombreux hamartomes dans le tube digestif, dont le côlon et le rectum.
  • Le syndrome de polypose juvénile engendre la formation d’hamartomes dans le tube digestif, dont le côlon et le rectum. Ces hamartomes apparaissent habituellement avant l’âge de 20 ans. Chez certaines personnes, seuls quelques hamartomes se forment alors que d’autres ont plus de 100 hamartomes.

Facteurs de risque

Votre risque d’être atteint d’un syndrome du cancer colorectal héréditaire dépend de la présence, chez des membres de votre famille, d’un des gènes mutés liés au syndrome.

Symptômes

Les symptômes d’un syndrome du cancer colorectal héréditaire dépendent du type de syndrome et du nombre de polypes présents dans le côlon et le rectum. Il est possible que vous n’ayez pas de symptômes. De nombreux polypes peuvent causer :

  • des changements du transit intestinal;
  • un saignement du rectum;
  • de la douleur ou un malaise à l’abdomen;
  • de l’anémie;
  • un blocage dans l’intestin (occlusion intestinale).

Diagnostic

Si vous éprouvez des symptômes ou si votre médecin pense que vous pourriez être atteint d’un syndrome du cancer colorectal héréditaire, vous passerez des examens. Les tests qui permettent de diagnostiquer un syndrome du cancer colorectal héréditaire peuvent comprendre ceux-ci :

  • coloscopie
  • gastroscopie
  • biopsie
  • test de dépistage génétique

Apprenez-en davantage sur ces tests et interventions ainsi que sur le dépistage génétique.

Traitement et suivi

Les traitements proposés pour les syndromes du cancer colorectal héréditaire dépendent du nombre de polypes et de la présence de symptômes. Ils peuvent comprendre ceux-ci :

  • ablation des polypes (polypectomie)
  • résection intestinale avec ablation de tout le côlon (colectomie totale)
  • résection intestinale avec ablation du rectum et d’une partie du côlon sigmoïde (proctocolectomie)

Vous passerez régulièrement des tests de dépistage par coloscopie ou sigmoïdoscopie, ainsi que d’autres examens. On y a recours pour vérifier les polypes et détecter un cancer, s’il apparaît.

polype

Petite masse qui se développe sur une muqueuse comme celle qui tapisse le côlon, la vessie, l’utérus (matrice), les cordes vocales ou les voies nasales.

La plupart des polypes ne sont pas cancéreux, mais certains peuvent le devenir.

hamartome

Malformation tissulaire non cancéreuse (bénigne) d'aspect tumoral causée par une croissance excessive de cellules normales.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Eleanor Rudd Nos efforts n’ont rien de comparable à ce que les femmes vivent lorsqu’on leur dit : “vous avez le cancer”.

Plus de détails

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus